Mon compte
    Cannes 2018 - Un couteau dans le cœur : Vanessa Paradis traquée par un tueur dans le milieu porno gay
    Par Emilie Schneider — 18 mai 2018 à 12:30

    Découvrez les premières images d'"Un couteau dans le cœur", un thriller dans le milieu des films pour adultes des années 70 mené par Vanessa Paradis et présenté en compétition officielle au 71e Festival de Cannes.

    Paris, fin des années 1970 : un tueur sévit dans le milieu du porno gay. Tel est le point de départ intrigant d'Un couteau dans le coeur de Yann Gonzalez présenté en compétition officielle au 71e Festival de Cannes. Pour son second long métrage, le réalisateur français entre dans la cour des grands et s'offre Vanessa Paradis en tête d'affiche. Cette dernière incarne Anne, une productrice de films pour adultes au rabais qui voit sa compagne et monteuse, Loïs, lui échapper. Elle décide alors, avec la complicité de son ami et collègue Archibald, de signer une oeuvre plus ambitieuse pour la reconquérir. Mais c'est sans compter sur la présence d'un meurtrier qui se met à décimer les membres de son équipe...

    Entre Cannes et Yann Gonzalez, c'est une longue histoire puisque le cinéaste a présenté trois de ses courts-métrages (By The Kiss, Entracte, Je vous hais petites filles) à la Quinzaine des réalisateurs et Les Îles à la Semaine de la critique en 2017. Il y était déjà venu en 2013 pour présenter en séance spéciale son premier long, l'érotico-fantastique Les Rencontres d'après minuit.

    Capture d'écran

    Avec Un couteau dans le coeur, très librement inspiré du parcours de la productrice de films X Anne-Marie Tensi et de sa monteuse et moitié Loïs Koenigswerther, Gonzalez continue de puiser son esthétique dans le cinéma surréaliste et onirique français des années 70 pour livrer une oeuvre qui s'annonce encore une fois singulière et baroque. Il retrouve pour l'occasion son actrice fétiche, Kate Moran (Loïs), ainsi que Nicolas Maury (Archibald) qu'il avait dirigé dans Les Rencontres d'après-minuit. Pour la musique, il fait appel pour la sixième fois au groupe français M83 dont fait partie son frère, Anthony Gonzalez. 

    Un couteau dans le coeur est à découvrir en salles le 27 juin 2018.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Alfred N.
      Le Festival de Cannes a été créé car la Mostra de Venise attirait les grands réalisateurs. Les autres se sentant exclus, ils devaient bien faire quelque chose.
    • Kupper2
      Tu as vu beaucoup de film sur le porno, film de genre en plus, ayant obtenu des récompenses? Eventuellement la thématique gay, mais là au contraire, elle fera sans doute plus polémique qu'autre chose, surtout vu l'imagerie qu'on voit dans la BA. D'ailleurs ça pourrait même être critiqué par la communauté LGBT.
    • Gray_F0x
      je me suis mal exprimé je pense , c'est surtout que je trouve leurs démarche est opportuniste et de choisir ces thèmes non pas pour lui accorder une véritable valeur cinématographique mais juste par complaisance. Et quand je vois les bandes annonces je vois aucune sincérité ou bienveillance a propos des thèmes choisi.Je vais être honnête , ce sont des thématiques avec lesquels j'ai beaucoup de mal personnellement mais ne le rejette pas. Peu importe que ce soit des films avec de l'homosexualité ou du porno gay, ce sont des choses qui ont totalement leurs place dans le monde du cinéma même si je ne fais absolument pas partie de leurs publiques.J'ai juste l'impression que ces films la (pas tous) sont juste réalisé pour gratter une quelconque récompense...
    • pat T.
      le prototype de film pouvant rentrer dans le quota d 'un opportunisme de bon aloi dont cannes a besoin ou pour le moins ne renie pas .outrancier, provocateur et n 'apporte rien sur le fond il est juste là pour être là . il fera certainement parler de lui entre deux verres de whisky un rail de coke et quelques distractions exotiques et................... PSCHITT il retournera dans le néant du cinéma pseudo intrusif mais bon cela fait parti du folklore cannois
    • Kupper2
      C'est vrai que c'est le genre de film qui va toucher un public tellement large... Le principe du putassier et d'être racoleur, là c'est exactement le contraire. Tu peux ne pas être attiré par la thématique mais force est de constaté que dans la forme comme le fond, c'est anti-commercial comme film.Sans parler de la pudibonderie de ton message, voir de son ton réactionnaire. On ne peux pas parler de porno gay au cinéma?
    • Sicyons
      Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !
    • Gray_F0x
      Peut pas m’empêcher de penser que ce genre de film tu les vois apparaître que pour les festivals de cannes ...Thématique politique bien putassière avec du sexe et des gay a tord et a travers, un jeu d'acteur plus que douteux...Film bien complaisant destiné aux snobinard du festival par excellence...
    • Gray_F0x
      Mince l'aspirateur ! J'ai oublier de l'éteindre !!
    • Sicyons
      Red Is Dead dans le milieu porno lesbien ?
    Voir les commentaires
    Back to Top