Mon compte
    Star Trek Discovery saison 2 : les showrunners de la série virés en raison d'un "comportement hostile"
    15 juin 2018 à 14:30
    Clément Cusseau
    Clément Cusseau
    -Rédacteur
    Après des études en école de cinéma, Clément Cusseau intègre la rédaction d’AlloCiné en 2011. Il est actuellement spécialisé dans les contenus streaming et l’actualité des plateformes SVOD.

    La plateforme CBS All Access a annoncé le départ des showrunners Gretchen Berg et Aaron Harberts de la série "Star Trek Discovery". Ils sont remplacés à effet immédiat par le co-créateur de la série, Alex Kurtzman.

    CBS
    Star Trek Discovery change (de nouveau) de showrunner ! Propulsés à la tête de la série après le départ du scénariste Bryan FullerGretchen Berg et Aaron Harberts ont été débarqués du programme par la plateforme américaine CBS All Access, alors que le tournage de la saison 2 bat son plein depuis le mois d'avril dernier. Ils sont remplacés par Alex Kurtzman, co-créateur du show (avec Fuller) et réalisateur du premier épisode de la saison 2.

    Selon des informations exclusives du Hollywood Reporter, la production a décidé de se séparer de ses deux showrunners non pas pour des raisons créatives, mais suite à une série d'incidents intervenus au cours des derniers mois : l'explosion des coûts de production de cette seconde saison est l'une de ces causes, mais aussi de vives tensions avec l'équipe des scénaristes de la série, au point que plusieurs plaintes ont été remontées à la direction de CBS, malgré les menaces de représailles proférées par Aaron Harberts à leur encontre.

    Star Trek Discovery : la présence de Spock confirmée dans la saison 2

    Autre départ annoncé, celui d'Akiva Goldsman, producteur délégué et réalisateur pour la première saison, mais guère impliqué dans la seconde (son crédit pourrait lui être retiré), dont la personnalité difficile a également généré d'importantes tensions auprès des scénaristes de la série.

    Une courte interruption du tournage pourrait avoir lieu le temps qu'Alex Kurtzman prenne ses fonctions (cinq épisodes sur les quinze commandés sont d'ores et déjà tournés), mais ce changement de showrunner ne devrait en revanche pas avoir d'impact majeur sur le rythme de production de la série.

    Attendue pour l'an prochain, la seconde saison de Star Trek Discovery sera diffusée chez nous en US+24 sur Netflix.

    Star Trek Discovery : qu'attendre de la saison 2 ?

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Star Trek Discovery : qu'attendre de la saison 2 ?
    5 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Star Trek Discovery saison 2 : le héros d'Inhumans aux commandes de l'Enterprise
    • Star Trek Discovery : 20 clins d’œil adressés à l'équipage original de l'Enterprise
    • Star Trek Discovery : que retenir du final de la saison 1 ?
    Commentaires
    • Agent Doggett
      La franchise sous JJ Abrams n'est rien d'autre que la starwarisation de Star Trek, on flingue allégrement l'esprit star Trek pour en faire un vulgaire film d'action pour un plus large publique, alors qu'initialement elle se limitait à un publique de Nerd. De fait le publique actuellement est beaucoup moins exigeant et préfèrent donc apprécier la forme que le fond. Preuve on est, on prête aux films de JJ Abrams des vertus sur le fond qui serait supérieur à la série de Base. Ce qui est manifestement une vaste blague. Sur la forme on ne peut pas comparer avec les moyens techniques et numériques des films actuelles, mais elles ne rivaliseront jamais scénaristiquement avec le matériau de base en droite ligne avec ce qui fait la nature même de Star Trek, Le Spock de Zachiro Quinto n'arrivera jamais à surpasser le gros orteil sur Spock Originelle Leonard Nimoy. Les films de la séries originelles s'articulent tous autour de thème majeur comme les limites de l'exploration spatial dans le 1, les dérives de l'ingénierie génétique humaine pour le 2, la mort et la spiritualité pour le 3, Dieu concernant le 4ieme et etc .... on a rien de tel avec les films de JJ Abrams, plusieurs protagonistes de la franchise originelle l'ont même déclaré, il s'agit juste de film d'action privée de tout profondeur pouvant nous amener à comprendre notre univers. C'est ça l'esprit Star Trek et effectivement ça peut en rebuter le plus grand nombre d'où le nivellement par le bas pour le profit.
    • Sicyons
      Pas d'accord sur les films. Ça revient à occulter les 30 années précédentes de films cheaps, mal écrits et mal réalisés (par des acteurs de la série pour la plupart) et souvent mal joués. La plupart ressemblaient juste à de mauvais épisodes gonflés aux dollars (seul le premier de 1979 était vraiment excellent, réalisateur oblige).Alors Abrams a donné un coup de jeune à tout ça, faisant entrer les films Star Trek au 21ème siècle. Il était temps. Ce qu'on a gagné dans la forme on l'a perdu en partie dans le fond, c'est vrai. Ce sont d'excellents blockbusters de divertissement, mais où les thématiques des séries sont occultées pour la plupart. Le contexte est là mais n'est pas mis en avant. J'ai trouvé les acteurs excellents et particulièrement bien choisis, la réalisation époustouflante et la technique irréprochable, sans parler de la BO de Giacchino. Ça fait beaucoup de qualités quand même.Que les fan-boys n'aiment pas me rassurerait presque. Parce que je préfère un Star Trek d'Abrams moderne et efficace, qui ressemble à un vrai film, avec des personnages respectueux des séries mais des enjeux dramatiques éloignés du matériau original, plutôt que de très mauvais épisodes déguisés, mauvais dans le fond autant que dans la forme comme à l'époque de de Shatner & co.Et puis la réaction de Agent Doggett prouve à quel point personne n'est d'accord sur ce qu'est ou devrait être ce fameux esprit Star Trek, alors...
    • Agent Doggett
      aucunement, la toute nouvelle franchise de Star Trek initié par JJ Abrams jusqu'à cette série n'a de Star Trek que le nom. Ils ont juste utilisé l'héritage des versions originelles pour chier dessus, oui littéralement. Toute l'intelligence, la finesse d'esprit qui faisaient l'originalité des versions originelles n'existent plus. Il y a plus aucune cohérence dans les rapports de forces géo-politiques, les kinglons dominent touts le quadrant Alpha, ce qui est évidemment complétement risible. L'apport considérable sur l'aspect culturelle des versions originelles est caricaturé, voir même insultant surtout en ce qui concerne cette nouvelle génération des Kinglons, juste des barbares qui apparemment s'en tamponnent royalement du code de l'honneur. C'est une ré-écriture des versions originelles de Star Trek, ça peut être divertissant mais ça ne stimule pas l'intellect à l'instar des originaux ainsi l'esprit Star Trek est juste quasi-résiduelle. C'est un avis que partage unanimement les Trekkistes et peut-être ce remaniement de showrunners est peut-être lié à cela. J'ai adoré Deep Space Nine.
    • Sicyons
      Dans la mesure où j'ai énormément aimé Deep Space Nine (bien plus que la très surestimée Voyager), ça ne m'avance pas beaucoup :) .
    • TheTHX
      il y a quelques soucis avec l'esprit Star trek (positivisme, pacifisme, optimisme) en autre, les klingons, etc ... mais faut bien avouer qu'elle vaut 100x mieux que deep space nine, à mon avis
    • Ardath Bey
      C'est évidemment (et malheureusement) exactement ce que je pense.
    • Sicyons
      Moi ce que je veux savoir c'est si cette série est à la hauteur des illustres précédentes. Je finis justement en ce moment la première saison de Enterprise après avoir vu toutes les autres.
    • Sicyons
      Non. C'est juste qu'ils s'en foutent. Ce n'est pas ce que Webedia attend d'eux...
    • Zeorymer
      Ca ne plaisante plus avec le harcèlement à Hollywood. Je pense qu'il y a un filon à exploiter pour ceux qui veulent se faire du fric rapide... Ouvrir une boîte spécialisé en Anger Management :D
    • Oliver Q.
      Triste nouvelle... Ils avaient été placés par Bryan Fuller, c'était les restes de son ambition quant à cette série, avant qu'il s'en aille lui-même... Maintenant il ne reste qu'Alex Kurtzman, qui devient complètement bidon dés qu'on lui donne des responsabilités niveau scénar... Déjà que la série avait pâti du changement de showrunner dans sa première saison... Espérons qu'il restera quelque chose de leur travail dans la seconde
    • Ardath Bey
      Ah ça, ils ne se relisent pas chez AlloCiné :) Et ils n'ont pas les moyens d'embaucher un correcteur non plus hein...
    • L'Indien zarbi a moitié a poil
      Personnalité difficile...n'est pas mal non plus...
    • Ardath Bey
      Virés... Quelle belle manière d'écrire. Je sais pas moi, renvoyés par exemple, ça a tout de suite un peu plus de classe. Ce ne sont pourtant pas les synonymes qui manquent dans notre langue. Enfin bon...
    Voir les commentaires
    Back to Top