Mon compte
    Star Trek Discovery : les vraies raisons du départ du créateur enfin révélées !
    Par CT — 31 juil. 2017 à 13:00

    Bryan Fuller, créateur et ancien showunner de Star Trek Discovery, s’est longuement entretenu avec EW : il a notamment évoqué les véritables raisons de son départ et sa mésentente avec CBS.

    CBS

    La série Star Trek Discovery aura connu un développement houleux et ce, avant même le début de sa production. Bryan Fuller (Hannibal,Pushing Daisies), créateur de la série et ancien showrunner, avait quitté le projet en octobre dernier, après un désaccord irréconciliable avec CBS. Il dévoile enfin les vraies raisons dans une interview accordée à Entertainment Weekly. Et comme on s’y attendait, le showrunner avait des divergences artistiques avec la chaîne : "L’idée originelle était de faire en science-fiction ce qu’American Horror Story a fait avec l’épouvante-horreur". Plus clairement : Fuller souhaitait faire de Discovery une anthologie, avec un casting différent à chaque saison. De quoi pousser encore plus loin l’univers Star Trek sur petit écran.

    Economiquement parlant, CBS a donc préféré miser sur une série au format standard afin de voir l’appétence du public pour cette franchise.

    Star Trek Discovery - saison 1 : La bande-annonce du Comic-Con 2017

    Les deux parties ont connu d’autres points de discorde : la chaîne voulait par exemple embaucher David Semel pour réaliser le pilote, contre la volonté de Fuller (qui lui imaginait bien Edgar Wright !). Ajoutons à cela le problème lié au budget et l’envie de CBS de lancer la série au plus vite alors que la post-production était ambitieuse – ce qui a d’ailleurs pousser la chaîne à retarder deux fois le lancement. Enfin, Fuller n’était pas assez disponible selon les dirigeants pour travailler correctement sur la série : il faut dire que l’ancien showrunner d’Hannibal se plongeait au même moment dans un projet ambitieux, à savoir l’adaptation d’American Gods

    L’après Bryan Fuller

    Après le départ de Bryan Fuller, deux nouveaux scénaristes (Gretchen J. Berg, Aaron Harberts) ont pris la relève tout en gardant les idées du créateur : ainsi, l’héroïne principale de Discovery est une femme afro-américaine. Et c’est Sonequa Martin-Green qui l’incarne. Le premier choix de Fuller qui s’était à l’époque confronté à un mur comme le rapporte Entertainment Weekly. L’actrice était en effet sous contrat avec AMC sur The Walking Dead qui refusait de la "prêter" tant que son personnage n’était pas mort. Coup de chance pour l’actrice et la chaîne, le retard qu’a accumulé la pré-production de Star Trek a permis en mai dernier de l’embaucher.

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Star Trek Discovery : Michelle Yeoh et Sonequa Martin-Green s'affichent sur de nouvelles photos
    3 photos

    Une bonne nouvelle pour Bryan Fuller : "Je n’arrêtais pas de penser à tous ces Noirs qui ont été inspirés par Nichelle Nichols dans Star Trek. Je n’arrêtais pas de penser à tous ces asiatiques qui ont été inspirés par George Takei et qui ont ressenti l’espoir qu’ils avaient leur place dans le futur." Avec Sonequa Martin-Green dans le rôle principal et Michelle Yeoh en second, Star Trek Discovery frappe fort et se démarque. Espérons maintenant que le résultat soit à la hauteur.

    Les 15 épisodes de la saison 1 seront diffusés en deux parties : les 8 premiers seront disponibles entre le lundi 25 septembre et le lundi 6 novembre sur Netflix, les suivants en janvier 2018.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Stranger Things, The Walking Dead, Star Trek Discovery... Les séries font le plein d'affiches
    • Star Trek Discovery : les showrunners se sont inspirés de Game of Thrones
    • Star Trek Discovery sera visuellement proche des films selon Alex Kurtzman
    Commentaires
    • Malick E.
      Fuller voulait que Discovery soit une Anthologie qui traverserait les époques de chaque anciennes série.La première devait se derouler avant l'époque Spock. La deuxième durant l'epoque Spock/Kirk! La troisième durant l’époque de Picard (Next Generation) etc... Pour aboutir sur une saison dans le futur, bien après chaque série. L'idée était vraiment cool mais la chaine ne l'a pas suivis ou peut être plus tard. La série en mode anthologie, de Fuller, aurait pu être le squelette de tout l'univers Star Trek. Et surtout nous aurions pu aller dans un futur jamais développé dans l'univers de Star Trek et offrir de l'inédit.... sniff
    • Slyr69
      Bryan Fuller n'est pas un noobs qui s'est lancé dans Star Trek avec cette série, il était déjà là en travaillant sur DS9 et Voyager.
    • St?phane B.
      Je vous invite à relire ce fameux chapitre que vous n'avez visiblement pas dû comprendre correctement. Il a juste dit que ce type de rôle inspire une communauté... le fameux si elle l'a fait, je peux le faire. Là vous partez dans une interprétation qui, elle, pour le coup, est déplacée.
    • Igeuls
      elle nie le fait que les castings de Star trek ont TOUJOURS joué la diversité Pardon ???? Il ne l'a jamais nié, c'est tout le contraire, il s'en est inspiré... Pour le reste, c'est toujours le même débat, choisir un acteur pour son ethnie c'est pas très classe, certes, mais si on veut avoir de la diversité dans les séries, il faut bien passer par là. Malheureusement on vit encore dans une époque où faire un personnage qui ne soit pas un homme blanc est toujours plus difficile. Mais pour le coup, Brian Fuller est un très bon exemple dans l'exercice de représenter la diversité de façon naturelle. Ses personnages ne sont jamais définit par leur sexe, leur ethnie ou leur orientations sexuelles, ils existent juste tels qu'ils sont.Et pour le prosélytisme, c'est vraiment voir le mal partout. Tout ce qu'il dit c'est qu'il veut que les non caucasiens puissent se sentir représentés. Faut vraiment être cynique pour tirer de ça qu'il en fait un argument de vente...
    • regibarc
      Le dernier chapitre de l'article (les propos de Fuller puis l'analyse) est juste SCANDALEUX.Non seulement c'est soit raciste (déterminé un personnage selon sa couleur,son ethnie,c'est toujours classe) soit prosélyte (faire de ces caractéristiques un argument de vente) mais SURTOUT elle nie le fait que les castings de Star trek ont TOUJOURS joué la diversité.Cher monsieur Fuller,la franchise ne vous a pas attendu pour poursuivre le travail d'ouverture de la série classique.Je n'aime pas faire ça car,comme la franchise le veut,on s'en tape,seul compte l’intérêt et la compétence du personnage mais:Black = Geordi,Worf,Guinan,Sisko,Jake,Tuvok,TravisAsiatique = Keiko,Harry,HoshiLatino = Chakotay,Belanna+ un irlandais (O'brien),un soudanais (Julian) ... pour ne parler que des principaux personnages.Non mais sans déc' !!!!!Qu'est ce que c'est que ce dernier chapitre prétentieux pour Fuller et mal informé pour lui et nos hôtes.Oups,ça sent la suppression de commentaire?(et encore,je me suis retenu)
    Voir les commentaires
    Back to Top