Mon compte
    Les Soprano : C'est Alan Taylor qui réalisera le film prequel
    Par Raphaëlle Raux-Moreau — 4 juil. 2018 à 10:35

    Alan Taylor, réalisateur vétéran de l'univers HBO à qui l'on doit également la suite de "Thor", réalisera "The Many Saints of Newark", le prequel au cinéma de la série "Les Soprano". Le film se déroulera dans les années 60.

    HBO

    Dans l'univers des Soprano, on ne change pas une équipe qui gagne. Selon les informations de The Wrap, le réalisateur Alan Taylor, qui a réalisé plusieurs épisodes des Soprano, vient d'être choisi pour réaliser The Many Saints of Newark, qui n'est autre que le prequel au cinéma de la série culte de HBO. 

    Si Alan Taylor est depuis entré dans le monde des réalisateurs de blockbusters avec Thor : Le monde des Ténèbres (2013) puis Terminator Genisys (2015), il a fait ses premières et très belles armes à la télévision. On lui doit notamment la réalisation de plusieurs épisodes d'Homicide, série inspirée de l'ouvrage de David Simon qui a impulsé son entrée en télévision. Mais, Taylor s'est surtout fait un nom sur HBO en réalisant pour Oz, Deadwood, Rome, Boardwalk Empire, Sex and the City, Les Soprano donc, mais aussi en mettant en scène le pilote de Mad Men et, récemment, plusieurs épisodes de Game of Thrones

    Développé par New Line Cinema, ce film prequel, annoncé en mars dernier, restera donc "en famille". Ecrit par David Chase, le créateur légendaire des Soprano et son acolyte Lawrence Konner, il se déroulera dans le contexte des émeutes raciales de Newark, qui ont éclaté en 1967 et qui ont notamment confronté les communautés italo et afro-américaines du New Jersey. A cette occasion, on retrouvera certains des personnages qui se sont illustrés dans la série même si, pour le moment, ces détails restent bien verrouillés. On peut toutefois s'attendre à voir les parents de Tony, Johnny Boy et Livia, et son oncle Junior, dans leurs jeunes années. 

    Considérée encore aujourd'hui comme l'une des meilleures séries des dernières décennies, Les Soprano ont sévi sur HBO de 1999 à 2007. Au casting, on retrouvait évidemment l'inoubliable James Gandolfini mais également des talents tels qu'Edie Falco, Lorraine Bracco, Steven Van Zandt, Michael Imperioli, Dominic Chianese ou encore Jamie-Lynn Siglerque. 

    De ses début jusqu'à sa fin, Alan Taylor a réalisé neuf épisodes des Soprano. On lui doit notamment deux des derniers épisodes de la saison 6 et, donc, de la série. Pour “Kennedy and Heidi" (S06E18), le réalisateur avait même remporté un Emmy.

    Retour dans le New Jersey avec le générique culte des "Soprano" :

    Soprano - le générique

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • James Ford
      Bah a voir ce que sa donne ensuite.....ca peut étre de qualité (surtout que c'est Chase qui s'en occupe). Je dit pas que c'est un peux de la facilité. Mais du moment que c'est de qualité.Puis bon, ca a beau étre opportuniste, sa reste un défis de faire un prequel de cette série culte !
    • Mattyeux
      J'espère qu'il sera davantage du niveau qu'il a eu avec Les Soprano qu'à celui qu'il a eu pour Thor 2..
    • ghyom
      C'est David Chase au scénario, l'histoire n'est pas reliée directement aux Soprano mais on y croisera seulement certains noms d'une ancienne génération quasi absente de la série hormis oncle Junior et peut être Livia donc moi je pars plutôt confiant. En tout cas je suis curieux et je trouve que c'est un projet plus malin qu'une simple suite ou prequel des Soprano qui ne jouerait uniquement que sur la nostalgie de la série et de ses personnages.
    • L'Indien zarbi a moitié a poil
      - Vous ne vous entendez plus avec votre femme ?- Non, ça va très bien.- Alors pourquoi couchez-vous avec une prostituée ?- Bah, je peux faire des trucs que je ne fais pas avec ma femme.- Et pourquoi ne le faites-vous pas avec votre femme ?- Hey ! c'est la bouche qui embrasse mes gosses !J'ai longtemps cru que c'était une réplique de Gandolfini.En fait c'est de Mafia blues.Sans quoi , d'accord avec mes précédents collègues .
    • Sicyons
      On ne peut donc plus laisser vieillir tranquillement une oeuvre sans essayer de presser le citron jusqu'à la dernière goutte des années après par pur mercantilisme...Et ça fait longtemps qu'on sait qu'un réalisateur de série, quel que soit son talent, a toujours du mal à passer avec succès sur grand écran (cf Rob Bowman par exemple).
    • The Last Action Zero
      Et hop ! Maintenant, on donne aussi dans le recyclage opportuniste chez HBO... à ce que je voit, la nostalgie est toujours une valeur sure, dans le coeur des actionnaires :D
    • James Ford
      Pas le meilleur choix je trouve....Mais impatient de retourner dans l'univers (puis au moins c'est David Chase au scénar) !Que ce qu'il me manque Gandolfini.
    Voir les commentaires
    Back to Top