Mon compte
    James Gunn viré de Disney : les Gardiens affichent leur soutien, Selma Blair signe une pétition
    Par MD — 23 juil. 2018 à 17:15

    Quelques jours après le renvoi sans appel de James Gunn, les acteurs des Gardiens de la Galaxie affichent leur soutien sur Twitter, tandis que Selma Blair signe et relaie une pétition en faveur du réalisateur.

    The Walt Disney Company France

    Ce week-end, alors que le monde du cinéma avait les yeux rivés sur le Comic Con de San Diego, "l'affaire James Gunn" est venue entacher l'enthousiasme général. Petit rappel des faits : alors que le réalisateur des Gardiens des Galaxie préparait son arrivée à la grand-messe de la pop culture, de vieux tweets ont ressurgit sur la toile.

    Dans ces posts, publiés entre 2008 et 2011, Gunn se moquait de sujets comme le viol ou la pédophilie. Si les tweets avaient déjà suscité une vive polémique par le passé, Gunn s'était platement excusé et avait supprimé les messages incriminés. Mais des personnalités d'extrême droite, vraisemblablement désireuses d'épingler Gunn pour son positionnement ouvertement anti-Trump, ont déterrés les anciens posts.

    Dans la foulée, Disney publie un communiqué : le Président de la firme aux grandes oreilles, Alan Horn, déclare que le studio ne travaillera plus avec Gunn, aussitôt déchargé de toutes ses obligations contractuelles. Depuis, le monde du cinéma s'émeut timidement de cette mise au pilori, à commencer par les acteurs des Gardiens de la Galaxie

    Les Gardiens de la Galaxie mobilisés

    Un à un, les acteurs de la franchise ont pris le clavier pour exprimer, à leur façon, leur soutien. Dave Bautista, l'interprète de Drax le Destructeur est le premier à témoigner. Sur sa page Twitter, il affirme que "James Gunn est l'une des personnes les plus attentionnées, affectueuses et bonnes que j'ai rencontrées. Il a fait des erreurs. Nous en faisons tous. Je ne suis pas d'accord avec ce qui lui arrive." Dans un autre tweet, le comédien parle même d'une "attaque cybernazi". 

    Si Chris Pratt préfère citer un verset de la Bible, ses consœurs Zoe Saldana et Karen Gillan privilégie les messages d'amour, adressés à "tous les membres de la famille des Gardiens de la Galaxie". 

    "Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère. JAMES 1:19"

    "Ça a été un week-end compliqué, je ne vais pas vous mentir. Je m'arrête un peu pour prendre tout en compte avant de parler ouvertement. Je veux juste que tout le monde sache que j'aime TOUS les membres de ma famille des Gardiens de la galaxie. Et que je les aimerai toujours." - Zoe Saldana

    "J'envoie de l'amour à chacun d'eux." Et Karen Gillan d'ajouter : "Juste pour que ce soit clair : j'en dirai plus plus tard, mais je voulais être sûre que ce soit dit. Je vous aime tous."

    Sean Gunn, le frère de James, a posté plusieurs messages consécutifs, avant de de conclure ainsi : "Travailler sur ses films a fait de mon frère une meilleure personne, et ça marche pour moi aussi. Je suis fier de ça. Peace." - Sean Gunn

    Enfin Michael Rooker, interprète de Yondu et ami proche du réalisateur a préféré quitter Twitter, suite à "toutes ces conneries". 

    Une pétition pour le retour de James Gunn 

    Au même moment, une pétition a été lancée sur le site Chang.org, avec l'espoir non dissimulé que Disney revienne sur sa décision. Au total,153 000 personnes ont apposé leur signature, dont Selma Blair. La comédienne, soutenue par James Gunn dans l'affaire de harcèlement qui l'opposait à James Toback en octobre dernier, lui a rendu la pareille en relayant le document sur son compte Twitter, assorti du message suivant. 

    "Réengagez James Gunn parce que si les gens sont punis malgré le changement, que cela va-t-il apprendre à ceux qui font des erreurs et qui évoluent ? Cet homme fait partie des gentils." - Selma Blair

    Les réalisateurs Joe Carnahan et Fede Alvarez, le showrunner de Rick et Morty Justin Roiland et Lloyd Kaufman, le créateur de Troma et mentor de Gunn, ont également affiché leur soutien au papa des Gardiens, passé en un claquement de doigt du statut d'enfant chéri à celui de bête noire. 

    "Je n'arrive pas à croire ce que Disney fait à James Gunn. Cette culture absurde de la tolérance zéro doit cesser." - Fede Alvarez

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top