Notez des films
Mon AlloCiné
    James Gunn viré de Disney : les Gardiens affichent leur soutien, Selma Blair signe une pétition
    Par MD — 23 juil. 2018 à 17:15
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Quelques jours après le renvoi sans appel de James Gunn, les acteurs des Gardiens de la Galaxie affichent leur soutien sur Twitter, tandis que Selma Blair signe et relaie une pétition en faveur du réalisateur.

    The Walt Disney Company France

    Ce week-end, alors que le monde du cinéma avait les yeux rivés sur le Comic Con de San Diego, "l'affaire James Gunn" est venue entacher l'enthousiasme général. Petit rappel des faits : alors que le réalisateur des Gardiens des Galaxie préparait son arrivée à la grand-messe de la pop culture, de vieux tweets ont ressurgit sur la toile.

    Dans ces posts, publiés entre 2008 et 2011, Gunn se moquait de sujets comme le viol ou la pédophilie. Si les tweets avaient déjà suscité une vive polémique par le passé, Gunn s'était platement excusé et avait supprimé les messages incriminés. Mais des personnalités d'extrême droite, vraisemblablement désireuses d'épingler Gunn pour son positionnement ouvertement anti-Trump, ont déterrés les anciens posts.

    Dans la foulée, Disney publie un communiqué : le Président de la firme aux grandes oreilles, Alan Horn, déclare que le studio ne travaillera plus avec Gunn, aussitôt déchargé de toutes ses obligations contractuelles. Depuis, le monde du cinéma s'émeut timidement de cette mise au pilori, à commencer par les acteurs des Gardiens de la Galaxie

    Les Gardiens de la Galaxie mobilisés

    Un à un, les acteurs de la franchise ont pris le clavier pour exprimer, à leur façon, leur soutien. Dave Bautista, l'interprète de Drax le Destructeur est le premier à témoigner. Sur sa page Twitter, il affirme que "James Gunn est l'une des personnes les plus attentionnées, affectueuses et bonnes que j'ai rencontrées. Il a fait des erreurs. Nous en faisons tous. Je ne suis pas d'accord avec ce qui lui arrive." Dans un autre tweet, le comédien parle même d'une "attaque cybernazi". 

    Si Chris Pratt préfère citer un verset de la Bible, ses consœurs Zoe Saldana et Karen Gillan privilégie les messages d'amour, adressés à "tous les membres de la famille des Gardiens de la Galaxie". 

    "Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère. JAMES 1:19"

    "Ça a été un week-end compliqué, je ne vais pas vous mentir. Je m'arrête un peu pour prendre tout en compte avant de parler ouvertement. Je veux juste que tout le monde sache que j'aime TOUS les membres de ma famille des Gardiens de la galaxie. Et que je les aimerai toujours." - Zoe Saldana

    "J'envoie de l'amour à chacun d'eux." Et Karen Gillan d'ajouter : "Juste pour que ce soit clair : j'en dirai plus plus tard, mais je voulais être sûre que ce soit dit. Je vous aime tous."

    Sean Gunn, le frère de James, a posté plusieurs messages consécutifs, avant de de conclure ainsi : "Travailler sur ses films a fait de mon frère une meilleure personne, et ça marche pour moi aussi. Je suis fier de ça. Peace." - Sean Gunn

    Enfin Michael Rooker, interprète de Yondu et ami proche du réalisateur a préféré quitter Twitter, suite à "toutes ces conneries". 

    Une pétition pour le retour de James Gunn 

    Au même moment, une pétition a été lancée sur le site Chang.org, avec l'espoir non dissimulé que Disney revienne sur sa décision. Au total,153 000 personnes ont apposé leur signature, dont Selma Blair. La comédienne, soutenue par James Gunn dans l'affaire de harcèlement qui l'opposait à James Toback en octobre dernier, lui a rendu la pareille en relayant le document sur son compte Twitter, assorti du message suivant. 

    "Réengagez James Gunn parce que si les gens sont punis malgré le changement, que cela va-t-il apprendre à ceux qui font des erreurs et qui évoluent ? Cet homme fait partie des gentils." - Selma Blair

    Les réalisateurs Joe Carnahan et Fede Alvarez, le showrunner de Rick et Morty Justin Roiland et Lloyd Kaufman, le créateur de Troma et mentor de Gunn, ont également affiché leur soutien au papa des Gardiens, passé en un claquement de doigt du statut d'enfant chéri à celui de bête noire. 

    "Je n'arrive pas à croire ce que Disney fait à James Gunn. Cette culture absurde de la tolérance zéro doit cesser." - Fede Alvarez
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Les Gardiens de la Galaxie 3 : Disney vire James Gunn de la réalisation pour une série de tweets polémiques
    Commentaires
    • OSR.
      Oui, je suis d'accord, ces tweets ont créer à raison la polémique, mais on parle de tweets vieux de 10 ans.Maintenant, j'ai un mystère à résoudre, il est passé où mon commentaire ? Je me souviens pas avoir été insultant ou outrageant. La censure va jusqu'à là Webedia ?
    • David D.
      Comme j'ai dis sur une autre page.... Si seulement on pouvait virer Trump pour ses tweets pourris....Sinon je suis vraiment inquiet pour VOL.3 :/
    • Un Porg
      A tes risques et périls.
    • MacArno
      Illogique. On ne vire pas une personne après tant d'années de collaboration pour des vieux tweets.Si Disney était logique , il ne l'aurait pas embauché pour les mêmes raisons... c'est malhonnête de leur part.
    • sptz
      mais faut il tout expliqué? qui fait de l'ironie et précise juste derrière? c'est pas comme ça que l'ironie marche, quand t'es une figure relativement public (parce qu'a cette période c'était pas non plus un illustre inconnue le gars réalisateur, acteur et scénariste depuis 1997) , t'a pas besoin de préciser après avoir dis que la douche de ton hôtel te fais penser a un gamin de 3ans qui te pisse dessus que tu ne pense pas vraiment ce que tu dis.... a moins d'être complétement débile et de vouloir flinguer ta carrière, ce qui n'est pas le cas ici... le mec a juste un humour trash, c'est tout.donc non, ça n'en fait pas l'apologie, sincèrement....
    • Zeorymer
      Coluche était un humoriste et le sketch du viol était intégré à un spectacle plus large où il y avait de tout. Si Coluche avait fait un spectacle qu'avec des sketch sur le viol, la pédophilie, l'homophobie. Tu penses qu'il n'aurait pas été condamné ? Même à l'époque ça ne serait pas passé. Je pense que Gunn paie le fait qu'à une époque et il le reconnait il cherchait à tout prix à se démarquer en faisant provocation sur provocation. Et c'est pour ça qu'il est condamné. S'il avait fait 1 blague il y a 10 ans sur le viol et depuis rien d'autre, il n'y aurait même pas d'affaire.
    • Zeorymer
      Non à titre personnel je ne pense pas qu'il était sérieusement en train de s'imaginer violer des enfants quand il tweete à ce sujet. Mais le fait est qu'il n'y a sur tweeter aucun contexte ce sont juste des propos lancés comme ça. Pas d'explication dans la foulée pour dire que c'est juste de la provoc donc, on ne peut nier que ça s'assimile à de l'apologie. Surtout face au caractère récurrent des propos sans jamais (il me semble) d'explication au pourquoi de ces tweets (sauf maintenant après le scandale).
    • sptz
      définition ironie : Manière de se moquer (de qqn ou de qqch.) en disant le contraire de ce qu'on veut exprimer.tu vois, c'est encore plus simple que la définition d'apologie ;) si tu le pense apologie, si tu le pense pas, ironie.mais encore une fois, pense tu que gunn pense réellement ce qu'il disait?
    • sptz
      ah, je savais pas que y'avais une réglementation de l'humour, et qu'on avait le droit de l'utiliser qu'à des endroits spécifique... du coup si je veux faire de l'humour noir moi je peux pas... mince alors....
    • Morcar
      Donc d'après toi, par exemple, le sketch du viol, de Coluche, en fait l'apologie et est condamnable ?On vit vraiment dans un triste monde de bien pensants qui veulent imposer leur vision au monde, et dans lequel le pardon n'existe même plus.On ressort des vieux dossiers de 5, 10, 15 ans ou plus encore, et on condamne sans aucun procès.La fin d'une civilisation...
    • Ripix
      Ah bon tu es dans sa tête ?
    • Un Porg
      Parce que tu crois que Disney a entaché son image dans cette affaire ?Non, pas du tout, au contraire.
    • Un Porg
      L'humour noir est à manier sur scène et non derrière des tweets.
    • Un Porg
      En tant que réalisateur et personnalité publique, James Gunn a un devoir d'exemplarité.Il l'a trahi en postant ces tweets. Sa mise à l'écart est logique.
    • andiran23
      Parce qu'avant Les gardiens de la galaxie il était assez peu connu ;)
    • Zeorymer
      Justement je suis allé voir sur web archive.org il n'y a rien sur le compte de Gunn quasiment en tout cas sur la periode 2008-2012 il y a très peu d'archive et les tweets polémique n'y sont pas. Par ailleurs ceux qui ont ressorti les tweets disent bien en avoir fait la capture d'écran jeudi dernier et que pendant qu'en même temps qu'ils ont commencé à sortir les captures d'écrans, Gunn s'est mis à effacer les tweets ce même jeudi. J'avoue que je n'avais jamais entendu parlé de ça avant.
    • sptz
      comme quoi celon notre point de vue on peut voir a partir de la même news des truc diamétralement opposé.déjà je ne trouve pas mon exemple hors sujet, il démontre au contraire comment celon le contexte, comment c'est dit et par qui, deux phrases identiques ont des significations a l'opposé l'une de l'autre.l'Afrique a gagner la coupe du monde dit dans une émissions par un comique africain et dite par un facho, deux significations différente. (qui l'a dit)comment elle est dit, avec fierté par l'africain, avec dégout par le racistecontexte, émissions américaine dont le but est de faire rire dans un genre d'émission stand up, pas la même chose que dit par exemple par le président venezuelien pour dénigrer la victoire de la France.donc bon, sans me jeter des fleurs je dirais même superbement dans le sujet :)ensuite, je dirais au contraire que:contexte: gunn l'a dit publiquement car il n'avait rien a cacher, était ironique et ne pensait pas que des gens le prendrais au sérieux et le qualifierais de pédophile, la ou bush l'a dit en privé, ce qui peut ne rien vouloir dire, mais aussi montrer que c'est ce qu'il pense vraiment dans le privé :spour le comment, ok pour le délirepour le qui... je suis totalement d'accord avec toi, mais le monde actuel ne partage absolument pas notre opinion et si jamais tu te moque d'autre ethnie, des femmes alors que tu es un homme etc... bah tu passe pour un raciste antisémite macho mysogine et j'en passe... donc le qui, je dis pas que c'est bien mais c'est comme ça, tout le monde ne peut pas dire ce qu'il veut sous peine de ce faire ostracisé...
    • TheTHX
      le soucis c'est que dans un cas comme dans l autre c'est de la recup' politique avec au milieu deux gars qui ont perdu leur job et une bande de timbrés qui s'excite sur les réseaux sociaux.
    • TheTHX
      Bon je ne rebondirai pas sur ton exemple parce que je le trouve mal choisi et on risquerait de se retrouver hors sujet. Mais pour reprendre tes 3 points (contexte, comment on dit la chose et qu'il l'a dit), je dirais que le contexte joue plutot en la faveur de Bush puisqu'il se pensait en entretient privé avec Trump alors que Gunn est clairement dans un espace public; pour le comment, les deux (Gunn et Bush) sont dans un délire et finalement pour le qui, là on touche le point sensible puisque cela sous entend que certains ont des droits et que les autres non pas ou plus (du à leur nature, ou opinions précédentes) et cela s’appelle de la ségrégation
    • max270893
      Encore une fois, quoiqu'ils fassent dans ce genre de cas, ils se feront taper dessus. Encore une fois il n'y a pas de bonne solution, ni de solution plus courageuse qu'une autre...
    Voir les commentaires
    Back to Top