Notez des films
Mon AlloCiné
    Brad Bird : "Je ne mets pas du tout John Lasseter dans la même catégorie que Weinstein"
    Par Léa Bodin — 22 janv. 2019 à 15:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Interrogé par le Daily Beast, le réalisateur Brad Bird a pris la défense de John Lasseter, licencié de Pixar pour comportements inappropriés et recruté par Skydance, considérant qu'il ne devrait pas être comparé à Harvey Weinstein.

    SGP / BESTIMAGE

    Il y a quelque semaines, on apprenait que John Lasseter, fondateur des studios Pixar, quittait définitivement ses fonctions chez Disney au terme d'un congé sabbatique qui faisait suite à des accusations de harcèlement moral et d'inconduite sexuelle. Il y a quelque jours, on découvrait que le même John Lasseter était recruté par Skydance Media pour diriger la branche animation tout juste créée ; une décision vivement critiquée par le mouvement Time's Up, pour qui ce choix « perpétue un système bancal qui permet à des hommes puissants d'agir impunément ».

    Son ancien collaborateur chez Pixar, le réalisateur Brad Bird, à qui l'on doit Les Indestructibles, est monté au créneau pour prendre sa défense. Interrogé par le Daily Beast, ce dernier a déclaré : « Ces temps ne sont pas bons pour la nuance. Vous êtes soit cent pour cent pour quelque chose ou vous êtes cent pour cent contre quelque chose. »

    Après avoir quitté Pixar, John Lasseter est recruté par Skydance

    Brad Bird considère que les faits reprochés à son ami sont quand même bien moins graves que ceux que dont Harvey Weinstein est accusé et que John Lasseter est simplement un produit de son époque : « Je ne mets pas du tout John dans la même catégorie que Weinstein. (...) On évolue dans un monde où les hommes ont agi d'une certaine manière depuis des milliers d'années. Bien trop tard, mais soudainement, on s'attend à ce qu'ils changent d'un seul coup, et c'est nécessaire, c'est vrai. Mais c'est un peu une zone grise. »

    « Je suis un vieil ami de John et je ne le vois pas en noir et blanc. Je le vois comme une personne comme n'importe qui d'autre. C'était une personne très protectrice envers nous à un moment où nous en avions besoin. Donc, mes sentiments sont un peu plus compliqués », précise le réalisateur, qui raconte que Lasseter l'a soutenu envers et contre tous au moment de développer Les Indestructibles. Ses propos devraient tout de même en faire bondir plus d'un et plus d'une. 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Housecoat
      Je comprends maintenant pourquoi Lasseter porte des chemises hawaïennes. Le costard ne lui va pas du tout.
    • Apocaly18
      et dire que certains acteurs regrettent d'avoir fait des films avec lui alors qu'ils savaient très bien l'histoire, après le contexte est différent, Polanski a toujours reconnu les faits mais refuse le procès au US.
    • vincus
      Si Walt Disney était encore vivant, lui aussi se ferait virer pour harcèlement moral, vu le tyran qu'il était pour obtenir le meilleur de ses animateurs.Et je ne parle même pas d'Hayao Miyazaki qui n'attend rien d'autre que l'excellence et ne se prive pas pour rabrouer ses équipes quand la perfection n'est pas au rendez-vous.Pour Lasseter, l'autre sujet d'accusation est grave et mérite sanction.
    • scrat28
      Sans parler de Polanski qui y est presque comme un invité d'honneur, et continue à y faire des films et à travailler avec des acteurs de renom. Drôle comme le buzz rend certains infréquentables et d'autres pas du tout.
    • scrat28
      Nous vivons à l'ère du buzz et de l'info de consommation rapide qui résume tout en maximum 5 mots les plus racoleurs possible. Pas beaucoup de place pour la nuance effectivement :-(
    • Apocaly18
      En tous cas très rigolo la différence majeur entre les États-unis et la France concernant ce genre de cas...Au US, le gars n'a même pas le temps de se défendre que le studio le vire, son agent le lâche sans même attendre un procès ou d'avoir une situation plus clair, alors que chez nous, non seulement les médias TV en parlent très peu (genre Besson ou même Depardieu) et j'ai pas l'impression que le milieu du cinéma sont contre eux, bien au contraire, Besson bosse toujours sur son film et annonce même des projets (comme la série sur Adèle Blanc-Sec), il trouve même un accord avec Gaumont pour la distribution de ses productions ^^
    • megaclone
      Encore un détraqué sexuel eh ben... Comme c'est étonnant dans ce milieu. (lol)
    • FlorianDu67
      A ce que je sache (mais il y a peut-être des infos qui m'ont échappé), John Lasseter avait la main très baladeuse. Beaucoup trop. Et c'est effectivement, me semble-t-il, injuste de le mettre dans la même catégorie de Weinstein, qui a fait bien bien plus que des attouchements. Et puis je suis d'accord avec Brad Bird à propos des nuances. On a du mal à les tolérer en ce moment et c'est vraiment dommage.
    • Blasi B
      j'arrive pas a trouver si quelqu'un a porter plainte contre lui, si il a été condamné ou autre.... je tombe sur des dizaines d'article qui parle d'accusation.... du coup c'était juste des accusation sans suites? question neutre, pas pour juger ou défendre (pour l'instant :) )
    • Hunnam29
      J'avais pas suivi que c'était pour cette raison que Lasseter quittait Pixar.
    Voir les commentaires
    Back to Top