Notez des films
Mon AlloCiné
    Exfiltrés : 3 extraits pour découvrir ce thriller avec Swann Arlaud et Finnegan Oldfield
    Par Laurent Schenck — 6 mars 2019 à 05:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Découvrez trois extraits d'"Exfiltrés", thriller où Swann Arlaud, Finnegan Oldfield et Charles Berling tentent de rapatrier une jeune femme de Syrie.

    Premier long métrage de fiction réalisé par Emmanuel Hamon, à qui l'on doit plusieurs documentaires politiques et historiques, Exfiltrés est inspiré d'une histoire vraie survenue en 2015 : deux activistes cherchant à exfiltrer de Syrie une jeune femme et son fils. 

    Pascal Chantier - Epithète Films
    Kassem Al Khoja et Finnegan Oldfield

    Plus précisément, le scénario de ce thriller au sujet d'actualité suit Faustine, une Française musulmane, qui s'est rendue en Syrie avec son fils de cinq ans pour y trouver une vie meilleure. Lorsqu'elle prend conscience de l'enfer dans lequel elle s'est jetée, elle essaye, en vain, de quitter le pays. A Paris, son mari Sylvain (Swann Arlaud) tente de la retrouver mais n'y arrive pas, tout comme les pouvoirs publics et son chef Patrice (Charles Berling). Emus par la détresse de ce père de famille, deux jeunes activistes (Finnegan Oldfield et Kassem Al Khoja) décident alors de monter une opération d’exfiltration à haut risque. 

    Dans le premier extrait ci-dessus, nous voyons Gabriel et Patrice (joués par Oldfield et Berling, qui s'étaient donné la réplique dans le drame autobiographique Marvin ou la belle éducation sorti en 2017) interagir pour tenter de localiser la femme et le fils de Sylvain. Le personnage de Berling, qui est un chef-chirurgien chevronné, est animé d'une volonté très prononcée mais demeure relativement démuni face à la situation. Son fils Gabriel, un homme de terrain qui travaille pour une ONG en Turquie, semble au contraire beaucoup plus à même de régler le problème. 

     

    Le deuxième extrait montre, quant à lui, Patrice annoncer à Sylvain que sa femme et son fils se trouvent en Syrie (anecdote amusante : seulement quelques mois après la comédie policière Un beau voyou, Swann Arlaud et Charles Berling se retrouvent pour Exfiltrés). A l'origine assistante sociale en banlieue parisienne, Faustine a voulu se rendre dans ce pays pour travailler dans une maternité, mue non pas par fanatisme religieux mais par le désir de se rendre plus utile. Arrivée à Rakka, elle réalise l’horreur dans laquelle elle a entraîné son fils et cherche donc rapidement à s’enfuir. 

    Dans le troisième extrait ci-dessous, nous pouvons voir les personnages joués par Swann ArlaudFinnegan OldfieldCharles Berling et Sophie Cattani tenter de trouver une solution pour faire en sorte que Faustine et son fils puissent rentrer en France. On voit, là encore, à quel point Patrice, incarné par Berling, est déterminé à venir en aide à l'infirmier Sylvain. Pour ce, il cherche à convaincre son fils d'utiliser son expérience de terrain. Ce dernier se montre toutefois sceptique étant donné qu'à la base, Faustine a elle-même choisi de se rendre en Syrie. 

     

    Avec Exfiltrés, dont les scènes se déroulant en Syrie ont été tournées en Jordanie, Emmanuel Hamon ne voulait pas faire un film de fiction s'apparentant à un traité de géopolitique sur la situation au Moyen-Orient. Le réalisateur a, au contraire, cherché à donner des éléments aux spectateurs pour qu’ils puissent comprendre l'histoire sur le terrain. Il précise : "Je voulais réellement jouer le jeu de la fiction, donc je n’ai pas hésité à prendre des acteurs complètement identifiés, comme Swann Arlaud qui vient d’avoir le César, Finnegan Oldfield et Jisca Kalvanda, sans même parler de Charles Berling. En même temps il était aussi très important d’avoir des acteurs qui permettent qu’on croit à cette histoire, qui la portent en eux. Kassem Al Khoja par exemple, qui interprète l’activiste syrien Adnan, vient lui-même de la région de Rakka et est arrivé en France par bateau il y a deux ans. Il n’avait jamais joué dans un film."

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top