Notez des films
Mon AlloCiné
    Matrix 4 sans Lilly Wachowski : que devient la réalisatrice ?
    Par Clément Cuyer — 21 août 2019 à 14:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le long métrage "Matrix 4" vient d'être officiellement lancé avec Lana Wachowski aux commandes... mais sans sa soeur Lilly. Que devient donc cette dernière ?

    Warner Bros. France

    C'est la grande nouvelle du jour : l'officialisation d'un Matrix 4, avec le retour de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss au générique. Derrière la caméra et à l'écriture, on retrouve Lana Wachoswski... mais sans sa soeur Lilly, contrairement aux trois premiers volets de la saga SF culte. Si on ne sait pas pourquoi elle ne fait pas partie de l'aventure Matrix 4, on sait en revanche quelle est son actualité toute proche.

    Matrix 4 est confirmé ! Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss et Lana Wachowski de retour

    Lilly Wachowski dévoilera prochainement la série Work In Progress, une comédie qui raconte l'histoire d'une femme de 45 ans s'identifiant "grosse et queer", dont le malheur et le désespoir vont la mener vers une relation qui va la transformer. Co-écrit et produit par Wachowski, le show est porté par l'actrice Abby McEnany, également co-créatrice avec Tim Mason. Il s'agira de la seconde incursion de Lilly Wachowski dans l'univers des séries après Sense8.

    La série Work In Progress, dont la première saison est composée de huit épisodes, sera diffusée à partir du 8 décembre sur la chaîne Showtime.

    Matrix : 24 détails cachés dans la trilogie

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Matrix : 24 détails cachés dans la trilogie
    24 photos
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Last Action Zero
      Le détail hein ?... Mouais... Ce respect, dit donc... Mais bon. C'est évident. Quand on te lit, on sent tout de suite, que c'est moi le gros lourd. Et toi le tolérant bien veillant... ça saute aux yeux... Totalement logique... En tout cas, je suis ravi de voir que tu reconnais, que la formule est effectivement incorrecte. C'est déjà pas si mal :D
    • Last Action Zero
      Contrairement à ce que tu crois, qu'ils aient disparu ou pas, ce n'est pas le sujet. Là, on parle expression de genre, et ressentie personnel. Tu confonds être né dans un corps mâle ou femelle, et se sentir homme ou femme. Nous ne sommes pas de simples animaux basiques. Nous sommes des êtres conscients, et sensibles de ces différences. Tout ne se résume pas, à être simplement venu au monde, avec tel ou tel appareil génital. Et à faire avec...Et si toi, bien dans sa peau , ça te parait farfelue et fantaisiste, sache qu'il y a toujours eut de par le monde, des millions d'individus en souffrance, pour qui la transition de genre, cela est bien plus, que simplement logique et sérieux. Être en accord avec soit même, c'est une absolue nécessité, aussi vitale que naturelle. Et ça n'a rien d'absurde, de pathologique ou malsain. Et même si à travers toute l'histoire de l'humanité, l'immense majorité cis dominante, d'une manière générale, a toujours cherché à le nier et le renier, la vérité est que ça a toujours été ainsi. L'identité de genre, est un spectre de grande amplitude psychologique. La conscience collective globale, commence enfin à reconnaitre la réalité. Qui est que la détermination d'un genre, ne s'arrête pas simplement à sa plomberie biologique. Et que l'aspect psychologique, comporte tout un tas de nuance complexe, et de déterminisme de genre plutôt varié. C'est comme ça. Le monde est queer et spectral. Jamais parfaitement bien tranché et bipolarisé. Toujours plus ou moins dans un entre deux. Il faudra t'y faire...Il y a des individus qui naissent avec un esprit, dont la nature profonde, entre radicalement en contradiction, avec ce qui sensé être déterminé, par les gènes de leur apparence physique. Et ça n'a aucun rapport, avec une quelconque forme de sexualité. Des femmes tout à fait seine d'esprit, existent aussi dans des corps d'hommes. Et vice versa. Comme d'autre, existent aussi avec un mélange spectral flou des deux genres. Et si tu as toujours des doutes à ce sujet, n'oublies pas aussi que, tout les êtres humains ne naissent pas forcément et immuablement, avec un corps mâle ou femelle. Tes cours de biologie de collège, ont eut beau t’expliquer les bases de la génétique humaine, ils ont quand même oublié de mentionner, les individus hermaphrodites ou intersexués, qui vont totalement à l'encontre, de cette vision du vieux modèle binaire du genre humain...Être un homme ou une femme, ne se résume pas seulement, à une paire de chromosome et à son influence, sur la morphologie du corps et l'appareil reproducteur. La nature profonde de l'esprit, de sa sensibilité, et les 44 autres chromosomes qui déterminent l'individu, y comptent aussi pour beaucoup. Apparemment, surement même plus. Et lorsque le genre dominant de l'esprit, entre en contradiction avec celui de l'anatomie du corps, pour atteindre l'harmonie et l'épanouissement personnel, quoi que tu en dises, c'est toujours l'esprit qui a le dernier mot. Tu n'es pas homme ou femme, par ce que tu es né mâle ou femelle. Seulement par ce que tu te sens en temps que tel...
    • L'Quebecois
      Mmmm, pas faux.
    • Last Action Zero
      ... Sœur trans Wacho XD
    • Last Action Zero
      Contrairement à ce que tu crois, qu'ils aient disparu ou pas, ce n'est pas le sujet. Là, on parle expression de genre, et ressentie personnel. Ce n'est pas la même chose, que d'être né avec tel ou tel appareil génital. Et si toi, probablement hétéro normé de bon gré et bien dans sa peau , visiblement peu enclin à ce que les autres fassent de même, ça te parait farfelue et fantaisiste, sache qu'il y a toujours eut des millions d'individus de par le monde, pour qui c'est plus que simplement logique et sérieux. C'est carrément une nécessité vitale absolument naturelle. Et ça n'a rien d'absurde, de pathologique ou malsain. Et même si à travers toute l'histoire de l'humanité, l'immense majorité cis dominante, a toujours cherché à le nier et le renier, la vérité est que ça a toujours été ainsi. La conscience collective mondiale, commence enfin à s'accorder avec la réalité. Il faudra t'y faire...Il y a des individus qui naissent avec un esprit, dont la nature entre en contradiction, avec ce qui sensé être déterminé, par le génome de leur apparence organique. Et ça n'a aucun rapport, avec une quelconque forme de sexualité. Des femmes tout à fait seine d'esprit, naissent dans des corps d'hommes. Et vice versa. Tandis que d'autre, naissent avec un mélange spectral flou des deux genres. Et si tu as toujours des doutes à ce sujet, n'oublies pas que, biologiquement parlant, tout être humain ne nait pas forcément et immuablement, physiquement mâle ou femelle. Tes cours de biologie de collège, ont eut beau t’expliquer les bases de la génétique humaine, ils ont aussi oublié de mentionner les individus hermaphrodites ou intersexués, qui vont totalement à l'encontre, de la vision du vieux modèle binaire du genre humain...Maintenant, je ne me fais pas d'illusion... Je sais bien que tout ça, tu le savais déjà... Et que te le rabâcher sans fin, ne te fera jamais bouger de tes positions arbitraires, arriérées et périmées... Tu es dans l'erreur. Tu n'aimes pas l'être, et c'est bien normal. Et je pense qu'accepter cet état de fait, ça te pose un problème. Mais franchement, tant que tu restes respectueux, avec ceux avec qui tu es en désaccord, ça m'est complétement égal... à bon entendeur...
    • Last Action Zero
      Le détail hein ?... Mouais... Ce respect, dit donc... Mais bon. C'est évident. Quand on te lit, on sent tout de suite, que c'est moi le gros lourd agressif. Et toi le tolèrent bien veillant... ça saute aux yeux... Logique...
    • Hunnam29
      Je trouve que c'est une question de respect d'autrui. Changer de sexe, c'est pas un choix facile, encore moins quand tu es connu. Respecter et tolérer leur choix, c'est aussi aller dans leur sens.Après je m'en fous en soi d'entendre ils (surtout que par habitude ça peut arriver de continuer à dire ils si on est pas tellement au courant). Perso je respecte totalement leur décision, et je dis et dirais tout le temps elles.Ça me fait quand même toujours bizarre quand j'entends quelqu'un parler des chromosomes X ou Y qui prouve ceci ou cela. Parce qu'en vrai on est tellement mais tellement influencé et sous la contrainte de lois sociales qui n'ont fait que grimper au fil de l'histoire de l'homme, que ça sonne un peu je sors un truc génétique quand ça m'arrange. Par exemple, pourquoi doit-on appeler un professeur Monsieur quand on est petit, et le vouvoyer juste parce qu'il a un statut social de professeur ? C'est juste un homme comme tout le monde. Les exemples du genre sont partout autour de nous. C'est tellement ancré que tu vas me sortir pour apprendre le respect aux gosses. Mouais, tu sais, il y a des pays (nordiques) où tout le monde se tutoie et se met à égalité et ça fonctionne très bien aussi hein. Perso je suis capable d'accepter aujourd'hui un changement de sexe. Et si c'est pour que la personne se sente mieux dans sa peau, d'autant plus. Chromosome X, Y, Z , beta, gamme ou je ne sais pas quoi. Et je ne traite pas ceux qui veulent dire ils d'homophobes pour autant.J'explique mon point de vue après, c'est personnel (mais bon tout commentaire sur le site l'est, ça va de soi).
    • Morcar
      Ce qui est dommage, c'est surtout qu'ils aient aussi amputé leur talent avec le reste, lors de l'opération des Wacho ^^Plus sérieusement, sans faire preuve d'homophobie ou de transphobie, je ne vois pas en quoi, en partant du principe qu'une personne a toujours les chromosomes sont X et Y malgré les opérations qu'elle a effectuée, il faudrait être forcé de l'appeler Madame.Les Wachowsky ont fait un choix qui fait qu'ils seront forcément vu différemment selon le point de vue. Laissez donc ceux qui veulent dire ils le dire, et ceux qui veulent dire elles également, et tout ira très bien. Arrêtez de vouloir forcer les gens à abonder dans votre sens systématiquement.
    • Morcar
      Et à l'aide de quel traitement ses chromosomes Y ont-ils été transformés en chromosomes X ?...
    • Morcar
      Last Action Zero, génétiquement, leurs chromosomes Y ont tous disparu au profit des chromosomes X ? Eclaire-moi, je t'en prie...
    • Morcar
      J'étais surpris en lisant tous les commentaires plus haut de ne pas encore avoir vu un gros lourd venir corriger ce détail, comme c'est habituellement le cas dès qu'un article parle des frères Wachowsky...
    • Morcar
      Mais le film est encore très récent, et balancer celui-ci en exemple pour le cas présent spoilerait pas mal de monde, tandis que pour Inglorious, tous ceux qui voulaient le voir l'ont sans doute vu, aujourd'hui.
    • Morcar
      Il y a encore des gens qui croient à ce bobard comme quoi ils avaient écrit les trois films depuis le début ?!!! Les deux suites sont tellement en deçà du premier qu'on a même du mal à croire que ce sont les mêmes gars qui avaient écrit le 1.Non, la vérité c'est qu'ils avaient pensé à un film avec une fin ouverte, qu'ils ont pris le temps d'écrire et de peaufiner, et son énorme succès a fait que Warner leur a demandé d'en faire une trilogie, et ils ont fait comme ils ont pu après.Et maintenant, c'est encore Warner qui est venu chercher les frères Wacho pour leur demander une autre suite, juste pour relancer la machine et ensuite développer tout un tas d'autres films qui seront confiés à d'autres scénaristes et réalisateurs (cf le projet de préquel), et non une volonté des Wacho.
    • Muad Dib
      Oui je suis d'accord celui est très sympa.
    • The Last Action Zero
      Je préfère de loin, La Seconde Renaissance, partie I et II. C'est juste un chef d’œuvre absolu, au moins autant que le premier Matrix. Et peut-être plus. Enfin, ce n'est que mon avis, bien sur.
    • Muad Dib
      Et encore y'en quelques uns de sympa mais d'autre parfaitement oubliable. Le vol de l'osiris est très beau pour l'époque mais ne sert absolument à rien.MAtrix 2 et 3 sont pour moi des suites opportunistes et sans intérêts. Le 1 se suffisait largement.
    • Muad Dib
      Mouai et encore parce que des trucs qui apparaissent dans les bouquins et qui sortent de nul part y'en a pas mal. Au hasard le fait de devoir dominer les baquettes des autres sorciers (mais pas celle de Lockart dans le 2 hum étrange) ou Ron qui imite le fourchelangue dans le 7....
    • Muad Dib
      Mouai alors je n'y crois pas une seule seconde tant le 2 et 3 frole la br...ette intellectuelle par rapport au 1. Que le 2 et 3 fut écrit en même temps c'est clair mais en même temps que le 1 j'ai peine à y croire.
    • ScaarAlexanderTrox
      - Mon dans une certaine mesure avait pour but de nuancer mon affirmation. Le sexe et le genre ne sont ni dissociables à 100%, ni distinguables à 100% ; j'ai trouvé sage d'exprimer cette... complexité en langage profane. Et je confirme. - Oh, d'accord. Si vous parlez de consensus scientifique, ce que l'on appelle genre n'a effectivement rien d'établi. J'espérais juste que vous ne jouiez juste pas au c*n. :D Vous savez très bien ce que l'on entend par genre, tout comme l'utilisation qu'en font les tenant du gender.- Oh, et moi non plus, je ne considère pas les sciences sociales comme des vraies sciences. La sociologie est un cheval de Troie gauchiste. Sans vouloir être péremptoirement caricatural.
    • Sébastien C
      dans une certaine mesure , scientifiquement ça n'existe pas ^^Evidemment qu'on parle d'une minorité , ça ne veut pas dire qu'elle n'a pas le droit d'exister et de s'affirmer ^^Je ne sais pas d'où vous sortez que le genre n'est qu'une théorie. Du consensus scientifique mondialement reconnu comme quoi il n'y a aucune définition précise et de caractéristiques exhaustifs pour définir le genre , qui n'est donc qu'une théorie pour le moment , c'est assez passionnant comme domaine , aussi bien scientifiquement que socialement (ayant du mal à admettre que les sciences sociales sont des vraies sciences :p )
    Voir les commentaires
    Back to Top