Notez des films
Mon AlloCiné
    Après Grave, tout sur Titane, le nouveau film de Julia Ducournau
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) et Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 25 sept. 2019 à 10:57
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après la sensation "Grave", Julia Ducournau réalisera "Titane", présenté comme un projet hors-norme, dans lequel la cinéaste puisera son inspiration dans la mythologie grecque et l’horreur organique. Vincent Lindon sera au casting.

    Universal Pictures Home Entertainment

    Présenté à la 55e Semaine de la Critique, Grave, le premier long métrage de Julia Ducournau, actuellement disponible sur Netflix, avait renversé la Croisette. Trois ans après la sortie du drame cannibale, qui avait décroché six nominations aux César en 2018, la réalisatrice s'apprête à se lancer dans une nouvelle aventure avec Titane, un projet qu'elle a de nouveau écrit et qu'elle réalisera prochainement.. 

    Le pitch promet à nouveau un film "hors-norme" comme l'indique Arte dans un communiqué. L'histoire est la suivante : "Dans un aéroport, les inspecteurs de la douane recueillent un jeune homme au visage tuméfié. Il dit se nommer Adrien Legrand, un enfant disparu il y a 10 ans. Pour Vincent, son père, c’est un long cauchemar qui prend fin alors qu’il le ramène chez lui. Au même moment, une série de meurtres macabres met la région sous tension. Alexia, hôtesse dans un salon auto, a tout d’une victime désignée."

    Titane puisera son inspiration dans la mythologie grecque et l’horreur organique. La réalisatrice, fascinée par les corps en mutation, y questionnera les thèmes de l’identité, de la filiation, et du genre. Pour le casting, la cinéaste fera appel à Vincent Lindon et Agathe Rousselle, photographe, créatrice d'un fanzine, dont il s'agira d'un des tous premiers rôles à l'écran. Titane sera produit par Kazak Productions (France) et Frakas Productions (Belgique). Aux États-Unis, le film a déjà été acheté par la société de production NEON. Si le tournage devait démarrer au printemps, la pandémie du Covid-19 a considérablement retardé les plans de la production. Aux dernières nouvelles, le premier clap devrait être réalisé à la rentrée, en septembre prochain.

    Ces films qui démontent les clichés sur les films réalisés par des femmes

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Destroyer, Grave... Ces films démontent les clichés sur les films réalisés par des femmes
    17 photos



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Madrox2000
      Vincent Lindon en dehors d'un film social ?
    • Ringo
      Grave était excellent et vraiment bien réalisé ( même si la fin était pas terrible ) hâte de voir son nouveau projet :)
    • David M
      Typiquement le genre de films que je déteste.
    • Hunnam29
      Ambitieux comme synopsis. Grave était une super surprise.
    Voir les commentaires
    Back to Top