Mon compte
    Jason Bourne : la série Treadstone se déroule avant ou après les films ?
    Par Thomas Imbert — 17 oct. 2019 à 19:00

    17 ans et 5 longs métrages après "La Mémoire dans la peau" sorti en 2002, la saga de Robert Ludlum est de retour à la télévision. Mais que vaut vraiment la série "Treadstone", et en quoi est-elle liée aux films que l'on connaît ?

    Jonathan Hession/USA Network
    De quoi ça parle ?

    En 1973, dans la partie est de Berlin, un agent de la CIA, prisonnier d'un étrange centre de détention où l'on pratique sur lui toutes sortes d'expériences, parvient à s'échapper. 
    De nos jours, une ex-journaliste qui a perdu sa réputation et son travail après avoir prétendu qu'une bombe soviétique rachetée au marché noir visait le sol des États-Unis est contactée par un général nord-coréen qui lui fait deux révélations : premièrement, la menace qu'elle avait identifiée est bien réelle. Deuxièmement, le programme connu sous le nom de Treadstone est de retour, et ses agents dormants sont sur le point d'être réveillés. 

    Treadstone, créée par Tim Kring (Heroes, Touch) à partir des romans de Robert Ludlum, déjà adaptés sur grand écran dans la saga Jason Bourne (portée par Matt Damon).

    Avec Jeremy Irvine, Brian J. Smith, Omar Metwally, Tracy Ifeachor...

    Diffusée à partir du 15/10 sur USA Network

    À quoi ça ressemble ?
    Treadstone - saison 1 Teaser (2) VO

     

    Treadstone, c'est quoi, déjà ?

    C'est en 2002, dans La Mémoire dans la peau, réalisé par Doug Liman d'après les romans de Robert Ludlum et porté par Matt Damon, que l'on entend pour la première fois parler de l'Opération Treadstone au cinéma. Ce programme fictif, spécial et top secret développé par la CIA rassemble plusieurs agents surentrainés, infiltrés de par le monde et occasionnellement utilisés pour éliminer des cibles précises. 

    Tout s'écroule lorsque le dénommé Jason Bourne (appartenant à Treadstone et incarné par Matt Damon) échoue dans l'une de ses missions et perd la mémoire. Son retour et sa quête farouche de souvenirs font de lui une unité instable, que Treadstone cherche à mettre hors d'état de nuire par tous les moyens. Mais ses légendaires compétences lui permettent de venir à bout de ses poursuivants, et même de compromettre toute l'Opération Treadstone, qui est soi-disant annulée à la fin du premier film. 

    Au cours des volets suivants, elle sera finalement remplacée par des programmes similaires tels que Blackbriar et Outcome, qui continueront à traquer Jason Bourne et son homologue Aaron Cross (incarné par Jeremy Renner). 

    Universal Pictures

    Quel rapport entre les films Jason Bourne et la série Treadstone ?

    Ce n'est que dans le premier épisode de la série éponyme (diffusé cette semaine sur USA Network), que Treadstone fait véritablement son grand retour. Suite et prequel de La Mémoire dans la peau, la série se déroule donc avant ET après les aventures de Jason Bourne. Même si l'épisode pilote ne laisse qu'entrevoir les possibilités prometteuses de Treadstone, on peut déjà présumer que la série sera divisée en deux parties.

    La première, qui sert d'ailleurs de prologue au pilote, suit le parcours de John Bentley (incarné par Jeremy Irvine), un soldat qui travaille pour la CIA dans les années 70, infiltré en Allemagne de l'Est dans le but d'assassiner une cible et soumis à un véritable lavage de cerveau durant sa détention. Une intrigue dont il faudra probablement attendre quelques épisodes de plus pour démêler les noeuds, mais qui - on s'en doute - servira certainement à nous raconter les origines de l'Opération Treadstone.

    La seconde, habilement liée à la première (vous comprendrez pourquoi en voyant l'épisode), se situe de nos jours, c'est-à-dire plusieurs années après l'annulation de l'Opération Treadstone. Ainsi qu'on l'apprend dans le pilote, cette dernière est non seulement toujours viable, mais sur le point d'être réactivée. A l'instar de Jason Bourne dans La Mémoire dans la peau, ses anciens agents semblent avoir été dépossédés de leurs souvenirs, ignorant leur vie passée en attendant d'être "réveillés".

    Jonathan Hession/USA Network

    La série vaut-elle le coup d'oeil ?

    Vous l'avez compris, la série Treadstone - même si elle n'est pas directement liée au personnage de Jason Bourne - explore son avant et son après : la création du programme qui l'a transformé en machine à tuer, et les conséquences de sa défection. Les thématiques sont donc logiquement très semblables à celles que l'on trouvait dans les films : programme d'entrainement intensif, lavage de cerveau, amnésie, recherche d'identité, espionnage international...

    Le tout servi par des combats tout à fait dignes des longs métrages, c'est-à-dire très impressionnants, et par une bande originale des plus réjouissantes dont les sonorités s'inspirent largement de la partition composée par John Powell en 2002. Ajoutons que Treadstone s'annonce ambitieuse géographiquement parlant, puisque dès le pilote, elle nous fait voyager entre l'Allemagne, la Russie, l'Angleterre, l'Alaska et la Corée du Nord. 

    Totalement dans l'esprit des films, qu'elle prétend compléter sans les reproduire, Treadstone nous propose une nouvelle histoire d'espionnage dont on a hâte de découvrir la suite.

    Découvrez le premier teaser de "Treadstone"...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Justice Prime
      Si cette série arrive sur une plateforme de streaming amazon ou Netflix je jetterais un coup d'oeil alors .
    • KevVdV
      Sache qu'après 4 épisodes je trouve cela excellent.
    • James Ford
      Vu le pilot...C'est le feu, clairement sous carburant le 1er épisode. Elle donne trés envie de voir la suite. For now, une des bonne surprise de cette année (bien sur a voir le reste de la saison), et dans le genre, on fera pas mieux je pense !
    • Darkrems
      du coup la série ce déroule officiellement dans l'univers des films ? c'est connecté officiellement ?
    • Plaza13
      Les films se suffisent a eux mêmes y compris Legacy pour la compréhension des tenants et aboutissants. De plus, la particularité d'un film Bourne réside dans son rythme frénétique et son énergie qui dégage à l'écran pendant 2h. Ce qu'une série ne peut pas exprimer/exploiter sur plusieurs épisodes donc aucun intérêt évidement.
    • Justice Prime
      J'aime les films mais cette série ne me tente pas du tout . J'attendrais les retours de la saison entière à la fin pour savoir si c'est bien
    Voir les commentaires
    Back to Top