Mon AlloCiné
    Wonder Woman 1984 : un nouveau méchant confirmé pour le film DC Comics
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 25 oct. 2019 à 18:30

    Cheetah ne sera donc pas le seul adversaire de Diana Prince dans "Wonder Woman 1984". La réalisatrice a confirmé que Maxwell Lord serait aussi de la partie, ce qui semble confirmer la rumeur selon laquelle Pedro Pascal interprètera ce méchant.

    Warner Bros. Pictures

    Le 8 décembre, Patty Jenkins et Gal Gadot dévoileront la très attendue bande-annonce de Wonder Woman 1984 pendant le Comic Con de Sao Paulo. Mais la réalisatrice n'a visiblement pas réussi à patienter jusqu'à cette date pour faire une révélation : Maxwell Lord sera de la partie.

    Régulièrement confronté à la Justice League, auprès de laquelle il a fait ses débuts sur papiers en mai 1987, cet homme d'affaires aussi puissant et rusé que maléfique aurait dû faire ses premiers pas sur grand écran sous les traits de Jay Baruchel dans l'adaptation que George Miller devait mettre en scène il y a un peu plus d'une décennie. Un baptême du feu qui a donc été reporté à 2020, avec un interprète nommé… Pedro Pascal ? Si la présence au casting de l'ex-Oberyn Martell de Game of Thrones est actée depuis un bon bout de temps, le nom de son personnage n'a pas encore été officiellement communiqué. Mais cette révélation de Patty Jenkins fait resurgir une rumeur de juillet 2018 dont elle était elle-même à l'origine avec ce tweet.

    ("Je ne peux pas... arrêter... de regarder... Pedro Pascal !")

    Au vu du costume et de la légende de la réalisatrice, qui colle plutôt bien avec les pouvoirs mentaux de Maxwell Lord, il n'avait pas fallu longtemps aux fans pour faire le lien, et tout porte à croire que ces derniers avaient vu juste. Et que la cinéaste a choisi de divulguer cette information maintenant pour ne pas se faire couper l'herbe sous le pieds par d'éventuelles révélations de Pedro Pascal pendant la promotion de la série Star Wars The Mandalorian, attendue à partir du 12 novembre sur Disney+ et dont il est le héros.

    Située, comme son titre l'indique bien, en 1984, la prochaine aventure de Wonder Woman mettra l'héroïne aux prises avec la féline Cheetah (Kristen Wiig) et, donc, Maxwell Lord, le temps d'un long métrage que Patty Jenkins refuse de décrire comme une suite directe du premier opus, citant les James Bond et Indiana Jones comme références en matière de sagas pour donner une idée de son approche. Quoiqu'il en soit, les premières images seront visibles au mois de décembre, et c'est peut-être là que nous saurons, une bonne fois pour toutes, si Pedro Pascal incarne l'homme d'affaires qui s'illustrera à une époque antérieure à celle de sa naissance, puisqu'apparu en 1987.

    "Wonder Woman 1984" : plus de méchants mais moins de gaffes ?

    Faux Raccord N°205 - Les gaffes et erreurs de Wonder Woman
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Justice Prime
      j'ai pas du tout compris ou tu veux en venir mais je vais te dire ouais . ;)
    • Blasi B
      ya diana, y'a steve Trevor, ça ce passe sur terre et 60 ans après le premier il me semble, voir 70.... donc si, il y'a un lien avec le premier... il peut juste ce voir sans avoir vue le premier opus apparemment...si il n'y avait aucun lien, y'aurais pas non plus les mêmes acteurs :)
    • Blasi B
      truc qu'on sait depuis des mois et des mois... merci!je l'attend, mais alors tellement pas ce film... Gadot m'est étrangement devenue extrêmement antipathique... tout comme sa réalisatrice d'ailleurs...
    • Justice Prime
      L'attente me parait vraiment lonnnnnnngue avec la curiosité que me donne cette suite ! Vraiment hâte de voire comment ce deuxième opus apparemment sans réel lien au premier va être abordé ?
    • Cuderoy
      Très intéressant comme vilain pour faire le rapprochement avec les dérives de la société d'images actuelle. Ceci étant, la meilleure idée de Wonder Woman, à savoir éclipser Adès pour confronter Diana à la dure réalité qu'une guerre ne se joue pas en un seul duel épique mais en des milliers de combats atroces, ayant été balayé d'un revers de moustache, je n'ai aucune confiance en ce film pour avoir la moindre proposition de fond.
    Voir les commentaires
    Back to Top