Notez des films
Mon AlloCiné
    Hunters sur Amazon Prime : l'histoire vraie de l'opération Paperclip
    Par Mégane Choquet — 27 févr. 2020 à 18:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La série Hunters, qui suit une bande de chasseurs de nazis dans les années 1970, est inspirée de faits réels tels que l'opération Paperclip qui a permis d'exfiltrer et de recruter des scientifiques allemands.

    Amazon Studios

    Depuis sa mise en ligne sur Amazon Prime Video le 21 février dernier, la série Hunters fait débat, notamment sur son fondement historique. La direction du musée national d'Auschwitz a d'ailleurs critiqué la série sur Twitter en fustigeant une séquence du premier épisode dans laquelle des prisonniers juifs sont obligés par les officiers nazis à s'entre-tuer lors d'une partie d'échecs humains. Le showrunner David Weil s'est alors défendu en rappelant que la série n'était pas vouée à être un documentaire mais qu'il s'est inspiré des récits de sa grand-mère, survivante de l'Holocauste, pour réaliser une satire.

    Hunters : la série Amazon critiquée par le musée d'Auschwitz

    David Weil a donc romancé son récit mais s'est tout de même inspiré de faits bien réels. Il y a bien eu une traque aux anciens dignitaires du IIIe Reich mais elle s'est jouée sur le plan judiciaire et légal, avec notamment les procès de Nuremberg. Les "chasseurs de nazis" ont donc existé mais ils œuvraient pour la justice et non dans une envie de revanche comme les héros de Hunters. C'est le cas notamment de Simon Wiesenthal, survivant autrichien de la Shoah, connu pour son centre de "chasseurs de nazis". Ces derniers traquaient et recueillaient des informations sur des anciens nazis, SS et collaborateurs afin de les utiliser comme éléments à charge lors des procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

    L'opération Paperclip

    Autre élément de la série qui est bien inspiré d'un fait réel : l'opération Paperclip, anciennement appelée "Opération Overcast". Menée par l'état-major de l'armée américaine à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'opération Paperclip a servi à exfiltrer et recruter près de 1500 scientifiques allemands ayant travaillé pour les nazis. Issus du complexe militaro-industriel de l'Allemagne nazie, ces scientifiques ont alors effectué des recherches pour les américains sur la conquête spatiale mais aussi sur les armes puissantes allant des missiles aux bombes en passant par le Zyklon B. Anticipant une lutte contre l'URSS, les États-Unis ont fortement bénéficié des avancées de ce recrutement massif lors de la guerre froide.

    Ces scientifiques ont eu des postes haut placés grâce au département de la Défense des États-Unis qui leur a confié une grande part des programmes de recherches et les a affectés dans différentes bases stratégiques, notamment dans le Nouveau-Mexique et au Texas. L'Allemagne de l'Ouest finit cependant par protester et accuser le gouvernement américain de dépouiller leur pays de ses compétences scientifiques. L'opération Paperclip est alors définitivement arrêtée en 1957 mais elle ne sera rendue publique qu'en 1973.

    Christopher Saunders / Amazon Studios

    Bien qu'il ait officiellement approuvé l'opération, le président Harry Truman, mis toutefois tardivement dans la confidence, a interdit à l'agence de recruter des membres nazis ou des partisans nazis actifs parmi les scientifiques allemands sélectionnés. À noter que ce n'est pas la première fois que l'opération Paperclip est mentionnée dans une série, elle figure dans X-Files et American Horror Story, notamment. On y fait aussi mention dans le film Captain America : le Soldat de l'hiver, les membres d'HYDRA ayant eu recours à l'opération Paperclip pour infiltrer le Shield. 

    La bande-annonce de la série Hunters, disponible sur Amazon Prime Video :

    Hunters - saison 1 Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • James Ford
      Je m'en souviens trés bien dans X-Files...
    Voir les commentaires
    Back to Top