Notez des films
Mon AlloCiné
    The Plot Against America (OCS) : l'histoire vraie qui a inspiré la série
    Par Corentin Palanchini — 18 mars 2020 à 14:23

    Découvrez la vie de Charles Lindbergh, qui a inspiré Philip Roth lorsqu'il a écrit le roman "Le Complot contre l'Amérique" dont la série "The Plot Against America" est adaptée.

    HBO

    Ce qui suit dévoile des éléments d'intrigue importants de la série "The Plot Against America". Arrêtez votre lecture si vous ne souhaitez pas vous divulgâcher son scénario.

    Dans Le Complot contre l'Amérique (2004), le romancier Philip Roth propose une uchronie dans laquelle il revisite l'année 1940 aux États-Unis et notamment la vie de l'aviateur et homme politique Charles Lindbergh. Découvrez l'histoire vraie et ce que proposent plutôt le roman et la série.

    Qui était le vrai Charles Lindbergh ?

    Né en 1902, Charles Lindbergh est un aviateur américain devenu internationalement célèbre pour avoir volé de New York à Paris seul, parcourant seul plus de 5 800 kilomètres sans escale. 33h30 de vol réalisées en mai 1927, alors qu'il n'a donc que 25 ans. En mars 1932, Charles Jr., son nourrisson âgé de 20 mois, est enlevé et assassiné. Après deux ans d'enquête, un menuisier allemand est suspecté et condamné pour le crime, qui aboutit à ce que la législation américaine reconnaisse l'enlèvement comme un crime fédéral. Suite à ce drame, les Lindbergh s'installent en Allemagne jusqu'en 1939.

    A partir de 1936 et à plusieurs reprises dans les années qui suivent, Charles Lindbergh est envoyé en Allemagne par les États-Unis afin d'examiner la force aéronavale nazie. A partir de 1938, il surveille également le développement de cette même force en Union soviétique.

    En novembre 1939, Lindbergh écrit un article contesté dans le Reader's Digest : "une guerre [avec l'Allemagne] réduirait la force et détruirait les trésors de la race blanche, une guerre qui pourrait même mener vers la fin de notre civilisation." A la fin de l'année 1940, il est le porte-parole du comité "America First", mouvement contre l'interventionnisme des États-Unis dans la Seconde guerre mondiale, dont les membres importants tenaient des propos antisémites et défendaient l'idéologie fasciste.

    Ce groupe sera dissous en décembre 1941 après l'attaque de Pearl Harbour. Lindbergh ne trouvera pas d'emploi dans l'armée et servira de consultant auprès de diverses entreprises de fabrication d'avions. Après la Seconde guerre mondiale, Lindbergh s'installe dans le Connecticut et officie entre autres comme consultant du chef d'état-major de l'Air Force. Il finit sa vie sur l'île Maui et décède à 72 ans d'un lymphome.

    Le Lindbergh du roman

    L'auteur Philip Roth change la réalité en revisitant le kidnapping et le meurtre de Charles Jr Lindbergh. En effet, dans son roman, il invente qu'en 1942, Charles Lindbergh donne un discours à Louisville, puis que l'avion qui le transportait n'est jamais retrouvé. La radio allemande diffuse alors qu'elle possède des preuves que la disparition de Lindbergh et celle de son fils il y a quelques années sont le fruit d'une conspiration juive mondiale visant à faire tomber le gouvernement américain.

    La nouvelle se répand, et des émeutes antisémites se multiplient sur le sol américain. Dans le roman, Lindbergh se lance dans la campagne présidentielle et bat le président Roosevelt aux élections présidentielles de 1940. Il reproche aux Juifs Américains de vouloir à tout prix que les États-Unis entrent en guerre et signe un pacte de non-agression avec l'Allemagne nazie.

    Le roman suit la façon dont une famille juive (inspirée de l'enfance de Philip Roth) va subir ce climat et notamment le fait qu'un rabbin qui leur est proche va se mettre à soutenir Lindbergh.

    Pour découvrir l'adaptation du roman en série par les créateurs de The Wire et la prestation de Ben Cole en Charles Lindbergh, rendez-vous sur OCS.


     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top