Mon compte
    Les Bracelets rouges : le réveil de Côme, son lien avec Iris... Marius Blivet se confie sur la saison 3
    30 mars 2020 à 17:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Passionné de séries en tous genres, mais aussi d'horreur et de teen movies, Jérémie Dunand a été biberonné aux séries ados et aux slashers des années 90, de Buffy à Scream, en passant par Dawson. Chef de rubrique télé, il écrit aujourd'hui principalement sur les séries et unitaires français.

    Marquée par le réveil de Côme, qui est enfin sorti du coma, la saison 3 des "Bracelets rouges" continue ce soir sur TF1. Marius Blivet est revenu pour nous sur l'évolution de Côme, sur son lien mystérieux avec Iris, et sur le tournage de la série.

    PHILIPPE LE ROUX / VEMA / TF1

    AlloCiné : Après deux saisons passées dans le coma, Côme s'est enfin réveillé à la toute fin de la saison 2 des Bracelets rouges. Comment est-ce que tu as appréhendé cette saison 3, qui est assez différente pour tous les personnages, mais peut-être encore plus pour le tien ?

    Marius Blivet : J'étais très content parce que je savais que j'allais avoir beaucoup plus de choses à jouer. J'aimais déjà beaucoup mon personnage de par les voix-off que je faisais depuis le début de la série mais la saison 3 me permettait enfin d'avoir des interactions avec tous les autres, donc j'étais ravi.

    C'était frustrant pour toi d'être quasi tout le temps allongé durant les deux premières saisons et d'interagir très peu avec les autres comédiens ?

    Oui et non parce que quand j'ai passé le casting je savais comment était écrit le personnage de Côme, je savais que j'allais être quasi tout le temps allongé, dans un lit d'hôpital, lorsqu'on me verrait à l'écran. Et le plus amusant à faire à ce moment-là c'était vraiment les voix-off. Mais c'était encore plus cool lorsque j'ai su que Côme allait sortir du coma. Ça me permettait d'explorer plein d'autres choses avec ce personnage.

    Est-ce que tu savais depuis longtemps que Côme allait se réveiller à la fin de la saison 2 ou est-ce que les scénaristes ont tout fait pour te garder dans le flou le plus longtemps possible ?

    Au tout début je pense que personne ne savait vraiment comment les choses allaient évoluer parce qu'on ne savait même pas si la série allait marcher et s'il y aurait une saison 2. Mais comme Les Bracelets rouges est tirée d'une vraie histoire je savais que le "vrai" Côme s'était lui réveillé donc je me doutais que mon personnage allait finir par sortir du coma un jour en cas de saisons 2, 3, ou 4, mais je ne savais pas exactement dans quelle saison. C'était la surprise (rires).

    Comment décrirais-tu ce que traverse Côme au cours de cette troisième saison ?

    Côme est sorti de l'hôpital et doit composer avec son handicap dû au coma, et notamment certains troubles liés à sa mémoire. Et malgré ce handicap il va devoir essayer de réapprendre à vivre comme avant. Et ça ne va pas être évident. Surtout parce que Côme est désormais un adolescent. Il va donc devoir faire face à sa crise d'adolescence en plus de tout ça. 

    Nathalie (Cécile Rebboah), la mère de Côme, est désormais en couple avec Romain (Mathieu Madénian). Comment est-ce que Côme réagit à leur relation ?

    Au début il est un peu distant, il ne sait pas trop comment accueillir cette relation car il a finalement très peu vécu avec son propre père. Mais au final on va voir que Romain et Côme vont réussir à créer des liens.

    PHILIPPE LE ROUX / VEMA PRODUCTION / TF1

    Côme a aussi tissé un lien étrange avec Iris, une adolescente qui est dans le coma. Qu'est-ce que tu peux dire sur cette intrigue constitue une sorte de fil rouge pour ton personnage ?

    Ça apporte du changement à la série car cette patiente n'est pas une enfant. Et à travers cette intrigue, Côme va un peu revivre ce qu'il vivait dans les saisons précédentes, ça créé une sorte de parallèle avec le lien que Côme a pu créer avec Thomas ou Sarah lorsqu'ils se faisaient opérer. On ne sait pas trop ce que c'est, on ne sait pas où on est, si c'est la réalité ou un rêve, mais ce genre d'expérience étrange fait partie de la série finalement. C'est un peu le mystère de cette saison 3, qui va durer sur plusieurs épisodes.

    Tu es le plus jeune de la bande des Bracelets rouges. Est-ce que ça a été facile pour toi de t'intégrer au groupe malgré cette différence d'âge ?

    Complètement. Il y a une super ambiance sur le tournage et tout le monde m'a hyper bien accueilli dès le départ. Mais les liens se sont vraiment resserrés sur cette saison 3 car avant j'avais moins de scènes avec Azize, Tom, Audran, et les autres. J'ai toujours senti cette bonne ambiance mais comme cette saison j'étais tout le temps avec eux on a vraiment créé des liens.

    Est-ce que tu sais déjà si une saison 4 est possible ?

    Pour le moment on ne sait pas du tout.

    Mais tu aurais envie de continuer l'aventure en cas de saison 4 ?

    Oui, bien sûr. L'ambiance est super, c'est un peu comme si on était en famille sur ce tournage. Et j'adore mon personnage.

    Comment est-ce que tout a commencé pour toi ? Tu as toujours eu envie d'être comédien ?

    Oui, j'ai commencé à 7 ans avec la comédie musicale La Belle et la bête à Mogador. Ça a duré un an et c'est vraiment grâce à cette première expérience que j'ai adorée que j'ai compris que je voulais continuer dans cette voie. Et pour l'instant ce métier me passionne toujours autant et j'espère pouvoir continuer le plus longtemps possible.

    Propos recueillis le 25 février 2020 par téléphone.

    Les Bracelets rouges : les meilleurs souvenirs de tournage d'Audran Cattin et Louna Espinosa :

    Les Bracelets Rouges : les meilleurs souvenirs de tournage d'Audran Cattin et Louna Espinosa

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top