Mon compte
    Marvel - Les Agents of SHIELD c'est fini ! Quel bilan pour la série ?
    19 août 2020 à 18:08
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Alors qu'elle vient de s'achever aux Etats-Unis, que retiendra-t-on de la série "Marvel - Les Agents du S.H.I.E.L.D. ? Bilan de la première série du Marvel Cinematic Universe.

    ABC/Marvel Television
    Au début, il y avait un film

    Avengers. Le film de Joss Whedon tuait de la main du supervilain Loki Phil Coulson, agent du S.H.I.E.L.D. (joué par Clark Gregg). Ce personnage secondaire était une figure connue des fans puisqu'il était présenté comme un agent de confiance du directeur du S.H.I.E.L.D. Nick Fury, joué par Samuel L. Jackson. Avant sa mort, Coulson était apparu dans Iron Man et Iron Man 2, Thor et plusieurs courts métrages. Absent des films Marvel depuis sa résurrection, on a revu le personnage dans Captain Marvel, qui se déroule dans les années 90.

    En 2013, tout le monde est emballé par l'idée d'une série sur l'agence du S.H.I.E.L.D. et lorsque Phil Coulson est annoncé de retour, les fans sont aux anges. La série est développée par Jed "frère de Joss" Whedon et Maurissa Tancharoen (qui apparaîtra dans la saison 6 en tant que "Sequoia", adepte des réseaux sociaux). Quant à Joss Whedon, il réalise le pilote. La série est lancée le 24 septembre 2013.

    Ses handicaps de départ

    ABC et Marvel Television ont lancé Agents du S.H.I.E.L.D. comme une série "à l'ancienne" avec un format dit procedural, à savoir une intrigue par épisode. Les seuls fils rouges de la saison 1 s'attachent à expliquer la résurrection de Coulson et à suivre l'inclusion de Skye dans l'agence. La série n'a pas énormément de moyens et si elle se paye des caméos de luxe avec Samuel L. Jackson et Cobie Smulders (le bras droit de Fury, Maria Hill), elle ne parvient pas à être à la hauteur des attentes.

    ABC
    Lorsque le rêve des connexions MCU/AoS était encore possible... Samuel L. Jackson dans la saison 1

    Par ailleurs, Agents du S.H.I.E.L.D. n'a que rarement fait référence directe aux Avengers autrement que par des métaphores ou des personnages secondaires (Peggy Carter, Nick Fury). Seuls Thor et Captain America seront cités nommément, quand Hulk ou Iron Man le seront le plus souvent par des métaphores, "le milliardaire en costume de métal volant", par exemple. La série est aussi uniquement destinée à présenter des concepts nouveaux de l'univers Marvel aux téléspectateurs. Parmi la liste de ces concepts/personnages se trouvait MODOK, qui ne sera finalement jamais mentionné.

    De l'aveu même de ses acteurs, les deux premières saisons de la série font du sur place en attendant de pouvoir diffuser leur crossover avec le film Captain America, le soldat de l'hiver (qui détruit l'organisation S.H.I.E.L.D. et impacte intrinséquement la série) en dernière partie de saison 2. La série subira aussi la présence des accords de Sokovie de Captain America: Civil War. Ce n'est qu'en assumant peu à peu son éloignement d'avec le Marvel Cinematic Universe que le show parviendra à trouver son propre ton, celui que l'on retiendra probablement dans les années à venir. Car oui, la série restera.

    Ce qui a fonctionné

    Il s'agirait de ne pas bouder son plaisir et de le dire haut et fort : si regarder chaque épisode d'Agents du S.H.I.E.L.D. n'a pas toujours été une expérience passionnante, la série s'est développée, émancipée du MCU et a commencé à vraiment se lâcher et à creuser ses personnages, au point de séduire une solide communauté de fans. C'est grâce à cela qu'elle a survécu (ça et l'insistance probable de Marvel Television à sauver la série de l'annulation malgré des audiences qui n'ont jamais été bonnes, même lors du crossover avec Captain America 2).

    ABC
    Skye/Daisy/Quake, l'atout "inhumain" de la série

    L'intégration des Inhumains à la série sera une première bouffée d'oxygène, apportant un renouveau des intrigues avec un nouvel univers à découvrir. Le virage qualitatif d'Agents du S.H.I.E.L.D. peut être identifié en saison 4 avec l'introduction du Framework (un univers virtuel dans lequel il est possible de vivre) et des LMD, ces androïdes capables d'apparaître comme une exacte réplique de la personne qu'ils copient. Ces ajouts vont permettre de créer de nouvelles intrigues, d'introduire de nouveaux personnages et d'explorer la psychologie des héros. Jusqu'alors, seules les relations Coulson-Skye et Fitz-Simmons avaient eu droit à ce niveau d'écriture.

    La saison 5 fait partie des moments qui ont maintenu l'intérêt des spectateurs à son paroxisme en proposant un tout nouvel environnement : les agents sont dispersés et évoluent dans une station spatiale tenue par la race extraterrestre des Kree. Nous sommes en 2091, la Terre a été détruite et l'humanité réduite en esclavage. Un bon prémice pour une saison réussie malgré des méchants caricaturaux. La relation entre May et Coulson évolue, Mack devient le directeur du S.H.I.E.L.D. et l'arrivée de Deke Shaw avec ses blagues et son attirance pour Skye (entretemps devenue Daisy) donne une nouvelle dynamique à l'équipe. La saison se terminera sur le départ de Coulson, moment poignant s'il en est. Elle était pensée comme la dernière de la série, cette saison 5 aurait été une apothéose.

    La question cruciale du claquement de doigts de Thanos

    Mais en cours de saison 5 justement, les spectateurs encore accros à la série ont commencé à trouver étrange qu'au cinéma, le supervilain Thanos claque des doigts et fasse disparaître la moitié de la population de l'univers et que les héros d'Agents du S.H.I.E.L.D. (situés dans le même univers) passent tous en travers des mailles du filet et que ce fait ne soit pas du tout intégré à l'intrigue des dernières saisons. Malgré leur émancipation, le MCU avait rattrapé Agents du S.H.I.E.L.D.

    Marvel Television / ABC / sous-titres par Youtube/RJSiGAM1NG
    La mention de Thanos dans AoS (S05E20)

    Les fans ont cherché une solution et l'ont trouvée dans la dernière saison. Fitz introduit l'équipe au royaume quantique (vu dans Ant-Man 2 et dans Avengers: Endgame) et au fait qu'il permet de naviguer entre les chronologies. Or, depuis le début de l'intrigue d'Infinity War, Agents du S.H.I.E.L.D. n'a plus du tout de lien avec le MCU et, si l'on en croit Fitz, l'équipe a navigué entre les chronologies, ce qui pourrait être interprété comme le fait qu'elle suit désormais sa propre timeline. Le claquement de doigts de Thanos ne s'y serait jamais déroulé et le dénouement de l'arrivée de Thanos sur Terre y est peut-être tout autre que dans Endgame.

    Alors certes, Doctor Strange nous avait dit dans Infinity War que seule une timeline voyait Thanos perdre, mais qu'importe : en interprétant la série ainsi, les fans la sauvent de la contradiction, et c'est bien là tout ce qui importe.

    L'héritage

    Que va-t-il nous rester d'Agents du S.H.I.E.L.D. ? Nous garderons en mémoire le couple Fitz-Simmons qui d'année en année n'aura cessé de nous émouvoir, de nous faire sourire et de nous attendrir. Leur relation est hélas la grande sacrifiée de cette ultime saison du fait de l'absence beaucoup trop longue de Fitz et de retrouvailles bâclées. Nous n'oublierons également pas de sitôt la touchante relation père-fille de Coulson (les scénaristes s'arrachant les cheveux pour le faire revenir durant les deux dernières saisons) avec sa protégée, Daisy.

    Il ne faut pas oublier non plus que la série a eu le mérite "d'essuyer les plâtres", en étant la première série du MCU. Elle est donc de ce simple fait une série historique. Du reste, malgré un résultat final en demi-teinte, elle a su se connecter avec des films comme Thor 2Captain America 2 et avoir des liens (plus ténus) avec d'autres intrigues du MCU, ce qui en fait là encore une série pionnière. Elle a aussi permis à d'autres séries d'exister comme Agent Carter (fortement conseillée aux lecteurs) et Slingshot (websérie anecdotique avec "Yo-Yo", résultante d'un partenariat entre ABC et la marque GEICO).

    ABC
    L'émouvante scène de départ de Coulson à la fin de la saison 5 (à l'origine pensée comme la dernière de la série)

    Et enfin, elle était une série du MCU, avec des acteurs du MCU (certes secondaires, comme Maximiliano Hernández) et des éléments issus des comics Marvel comme les LMD, les Inhumains ou la brume terrigène. Au départ, c'est uniquement la présence de ces éléments qui importait aux fans et c'est finalement l'attachement aux personnages qui les aura tenu en haleine le temps de 7 saisons. Si Agents du S.H.I.E.L.D. n'était pas exempte de défauts, elle n'aura pas déméritée en proposant un divertissement de plus en plus solide et une équipe qu'on aurait encore suivi pour deux saisons de plus ou pourquoi pas, dans une série sur les agents du S.W.O.R.D., organisation bientôt présentée dans WandaVision ? Pari gagné, donc !

    Marvel Entertainment a sorti un top des meilleurs moments de la série : à savourer sans modération !

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Justice Prime
      J’espère......
    • meiyo
      Peut-être pas. Pour le coup un reboot ciné pourrait être une bonne idée, une fois n'est pas coutume.
    • Justice Prime
      A cause de ça oui un vrais bon film sur les inhumains est désormais foutu et ça fait mal car y'avais un vrais beau potentiel de grand spectacle :/
    • meiyo
      C'est souvent le cas des métisses : Halle Berry, Kristin Kreuk, Kathrina Law, Lexa Doig, ...
    • meiyo
      Je n'en ai vu qu'un extrait mais ça m'a suffi. Quand je pense que ce devait être un film à la base ... Quel gâchis !
    • Rod-inou
      j'ai rien lu ... mais j'ai quasiment pris Disney+ pour ça ... et genre c'est resté kéblo à la saison 5. Faut pas s'etonner après qu'on aille sur des sites moins officiels ...
    • meiyo
      Ca correspond au comics où elle peut effectivement raser un immeuble.
    • Titus P
      bon tout ça pour dire que ça aurait pu être mieux et voilà pourquoi je n'ai pas du tout accrocher à cette série de type fastfood a faire un épisode une histoire. moi je n'accroche plus du tout aux séries de ce genre depuis des années, j'ai besoin de savoir la suite à chaque fin d'épisode, si y'a pas ça dans une série c'est juste pour du fond sonore à table
    • meiyo
      Que Disney a pu faire pression pour que la série ne soit pas annulée. Je sais, ils ont annulés Inhumans, mais, pour ce que j'en ai vu, c'était vraiment nul.
    • Justice Prime
      Ah ok oui je pense bien ;)
    • Damdamduma
      On verra. Personnellement j'en doute car malgré la qualité avérée d'AOS à partir de la saison 2, la série a toujours été prolongée même si les audiences étaient mauvaises. Mais apparemment elle est pas mal visionnée sur Disney +. A voir si c'est juste des gens qui tentent par curiosité et adhèrent ou que seuls les premiers épisodes sont visionnés.
    • Madozam
      tout est possible !! il y aura peut-être une série sur le SWORD en plus du personnage de Mack qui peut être intéressant pour la suite. Qui sait ??
    • Joanny
      Que si la série est restée aussi longtemps, c'est parce que la chaîne appartient à Disney, qui possède aussi Marvel. Du coup, ils ont sûrement soutenu la série.
    • Joanny
      La saison 4 était un petit bijou, c'était clairement la meilleure de la série.
    • Justice Prime
      Je ne comprend pas ce que tu veux dire par là ?
    • Damdamduma
      Y a déjà eu une tentative de spin-off avec Hunter et Morse qui a échoué. Le Ghost Rider, bien que je l'ai beaucoup apprécié, n'a pas lancé de spin off non plus. Je pense que malheureusement ça s'arrête là pour les personnages. Mais sait-on jamais avec le multiverse du MCU.
    • Madozam
      c'Est une série qui a fait son chemin (avec une belle conclusion) et je ne serai pas contre un spin-of ou des apparitions dans d'autres séries et films du MCU.
    • tueurnain
      Oui, un régal pour les yeux...
    • Thibaud Gonzalez
      Petite correction : c'est au milieu de la saison 1 que la destruction du SHIELD intervient. Le milieu de la saison nous révèle lui la nature Inhumaine de Daisy.
    • negeil
      La fin de la saison 5 était beaucoup mieux réussie. Ils auraient du s'arrêter la, les 2 dernières saisons, même si elles sont de bonne qualité, sont en dessous des 4 premières.La série a vraiment atteint son pic en saison 4 avec la trame principale découpée en 3 parties, qui finalement se rejoignent à la fin ! parfait pour du 23 épisodes ça, si CW pouvait s'en inspirer :p
    Voir les commentaires
    Back to Top