Notez des films
Mon AlloCiné
    Sacrées sorcières : le film avec Anne Hathaway accusé de discriminer les personnes handicapées
    Par Thomas Desroches (@ThomDsrs) — 5 nov. 2020 à 10:55
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans "Sacrées sorcières", Anne Hathaway incarne la grande méchante, issue de l'imaginaire de Roald Dahl. Seulement son apparence à l'écran a suscité de vives critiques, comme celle de projeter une mauvaise image de l'ectrodactylie.

    HBO Max/Warner Bros. Pictures

    Nouvelle polémique sur les plaines d'Hollywood. Trente ans après le film culte de Nicolas Roeg, le réalisateur Robert Zemeckis s'empare, à son tour, du roman jeunesse de Roald Dahl, Sacrées sorcières, pour livrer une nouvelle adaptation cinématographique du même nom. À l'écran, Anne Hathaway succède à Anjelica Huston sous les traits de la grande méchante, leadeuse d'un clan de sorcières qui envahissent un hôtel de vacances pour y trouver leurs prochaines proies. 

    Sorti le 22 octobre 2020 sur la plateforme américaine HBO Max, le long métrage a reçu un accueil pour le moins glacial de la part de personnes atteintes d'ectrodactylie. Cette maladie génétique, considérée comme rare, se manifeste par des malformations au niveau des mains et des pieds. Alors quel rapport avec Sacrées sorcières ? Dans le film, Anne Hathaway, affublée de tailleurs haute couture et de robes décalées, dissimule, sous une paire de gants, des mains qui ne comptent que trois doigts. Un détail visuel qui n'apparaît pas dans le livre original et dans la version cinéma de 1990. Au contraire, dans l'ouvrage de Roald Dahl, les gants servent à cacher "les griffes de chats" des sorcières.

    Sur son compte Instagram, Shannong Crossland, une défenseuse des droits pour les personnes atteintes d'ectrodactylie fait part de sa colère : "Dans le remake de 2020, la sorcière est chauve et n'a que trois doigts... C'est une réalité humaine pour certains ! (...) Pour eux, le thème du film permet de valoriser les gens. Non. Ce n'est pas valorisant pour les personnes atteintes d'ectrodactylie, c'est plutôt le contraire. Diaboliser ces personnes n'est pas valorisant." Même indignation de la part de Amy Marren, deux fois championne paralympique de natation, elle-même concernée par cette maladie : "Oui, je suis consciente qu'il s'agit là d'un film et que ce sont des sorcières. Mais les sorcières sont habituellement des monstres. Ma crainte est que des enfants puissent voir ce film, sans savoir qu'il exagère l'ouvrage de Roald Dahl, et qu'ils comprennent que cette maladie doit faire peur."

    Voir cette publication sur Instagram

    Following on from yesterday’s post (and after whole evening of raging) I have realised that I have plenty more to say about the depiction of limb differences in the new Warner Bros film, The Witches. Please educate yourself on #LimbDifferences and the support the idea that you are #NotAWitch because you look different! You can also actively support the limb difference community by using words that describe us as PEOPLE, as it’s not the difference that defines us. P.S thank you to @reachcharity1 for this top. I’ve been waiting for the right chance to wear it for months now!

    Une publication partagée par Amy Marren (@a_marren) le

    De leur côté, le studio qui distribue le film, Warner Bros. Pictures, a d'ores et déjà publié un communiqué pour présenter leurs excuses : "Nous, les réalisateurs et Warner Bros. Pictures sommes affectés d'apprendre que notre représentation des personnages fictifs du film Sacrées sorcières ait pu offenser des personnes invalides. Nous regrettons tout préjudice. En adaptant l'histoire originale, nous avons travaillé avec des artistes qui ont proposé leur propre version des "griffes de chats" décrites dans le livre. Nous ne souhaitions pas que le public puisse penser que ces créatures inhumaines et fantastiques puissent les représenter. C'est un film sur le pouvoir de l'amitié et de la bonté. Notre volonté est que les familles et les enfants puissent apprécier le film et s'emparer de ces thèmes inspirants."

    En France, Sacrées sorcières devait débarquer sur les écrans le 18 novembre prochain. Reconfinement oblige, le film de Robert Zemeckis est repoussé à une date encore indéfinie.

    Sacrées sorcières
    Sacrées sorcières
    De Robert Zemeckis
    Avec Anne Hathaway, Octavia Spencer, Stanley Tucci, Kristin Chenoweth, Chris Rock
    Sortie le 1 janvier 1970
    louer ou acheter

    Découvrez la bande-annonce de "Sacrées sorcières" :

    Sacrées sorcières Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Hunnam29
      Ah ben écoute, si aucun débat n'est possible alors parce que tu prétends que tu as trouvé des articles scientifiques sur un site, dont tu ne files pas les sources... Il n'y a plus rien à dire alors :)
    • Hunnam29
      Je ne sais pas ce que tu veux dire par programmé. Perso je dirais plus éduqué. Les écoles alternatives avec un taux d'élèves handicapés aident grandement une personne a grandir avec le sentiment que la différence ce n'est rien par exemple. Les écoles classiques, c'est : la perfection, les notes, la compétition et puis pas d'élèves handicapés (ou alors 1 ou 2, qui contrastent justement beaucoup trop et qui sont montrés du doigt par tout le monde et moqués). Si tu dis que c'est dans notre ADN, alors là je ne suis pas du tout d'accord. Le cerveau aime la symétrie, certes. Mais aucun visage n'est vraiment symétrique déjà, il n'y a pas de visage parfait. Et puis la plupart des bêtises de la société passe par l'éducation. Le jour où on décidera enfin de changer la manière d'éduquer les enfants, je pense qu'on fera un énorme pas en avant.
    • Ryo H
      Pas besoin de ça, le biais d'auto-complaisance, proportionné a l'individualisme d'une société (ce quoi vers tend la société moderne justement) l'explique amplement.
    • Ryo H
      En réalité, on est programmé pour rejeter la laideur, c'est dans notre adn. il s'agit de fuir la difformité qui peut être un signe de maladie (la lèpre par exemple). C'est un instinct de protection. On ne sera pas étonner de voir que les difformités vont souvent de pair avec une asymétrie, sachant que là encore, on est enclin a être attiré par la symétrie (les gens jugés plus beaux sont plus symétriques, il y a corrélation entre les deux).
    • Ashen O
      Il semble qu'elles n'aient pas que des handicapes physiques ces deux là ^^
    • Julien C.
      Je crie a la polémique ! Les ptit gros mal dans leur peau ne sont pas tous des teubè qui ne pense qu'a se goinfré en permanence !
    • James Ford
      Mon frangin est chauve, il va attaquer le film en justice pour l'image qu'il donne (bah oui, dans le film Hataway a une perruque).Non mais, encore un truc totalement hs, il se trompe complétement de cible et de combat. Dommage.Mais bon, les ricain est leur polémique a deux sous, je devrait étre habitué a force.
    • Luc D.
      Franchement, c'est une mauvaise idée de se servir de ce film pour sensibiliser le grand public à cette maladie génétique. Ça reste une sorte de censure en culpabilisant l'actrice, et éventuellement les gens derrière ce film qui n'ont rien demandé.Sinon quoi ? Merci à James Bond pour nous avoir avertis que les hommes qui ont un troisième téton sont des tueurs à gages (Scaramanga, L'Homme au pistolet d'or)Les gens savent faire la part des choses.
    • The Rotisseur
      La sorcière est une femme aussi, c'est pas super sympa de diaboliser les femmes comme ça...
    • mollet83
      Mon dieu mais on va droit dans le mur.
    • Justice Prime
      Qu'es qu'aurait du dire les dinosaures avec leurs représentation dans Jurassique park........
    • tueurnain
      Mais c'est tellement ça!Heureusement que la méchante n'est pas noires ou lesbienne, je te dit pas le scandale!!!
    • chips493
      Et parce que le comte Dracula, un vrai monstre, a 10 doigts, tous les gens valides devraient hurler au scandale ? Les gens handicapés se trompent de combat : ce ne sont pas les médias qu'il faut formater, mais le regard des gens à éduquer.
    • Casimir27
      On notera aussi que la sorcière est blonde. A quand un communiqué pour s'excuser de diaboliser cette couleur de cheveux ? Génération de dégénérés.
    • Dmitrram
      Attention à ne pas faire de l'épiphoraphobie !
    • Sleepy L.
      Sagirait d'arêter de pleurer pour tout et n'importe quoi.
    • Melnibonéen
      Du coup, quand on montre des personnages de méchants qui ont 5 doigts à chaque main, cela discrimine la majorité des gens qui ont aussi des mains à 5 doigts ?
    • Dmitrram
      La rédaction est semble-t-il en mal de sujets. Allez allociné, on se sort les doigts !
    • Tyler
      Consternant.On peut trouver 50 polémiques par film alors.Ocean's Eleven nous a fait croire de nombreuses années que tous les braqueurs ressemblaient à Brad Pitt et George Clooney alors qu'il y a aussi des moches.Je vois une photo de Ninja Turtles 2 où les tortues n'ont que 3 doigts aussi. J'en conclus que Anna Hathaway joue une tortue et pas une sorcière. Ou alors les tortues sont des sorcières ?Le seul point où il n'y a aucun débat c'est que les gens qui trouvent des polémiques pareilles sont des ....
    • Antoine L
      On dirait le débat sur Le Chiffre de Casino Royal. Ouin les gens défigurés sont pas méchants faut plus faire ça. Ouin fumer c'est mal donc faut pas que les héros fument dans les films. Houlà trop de blancs ou d'hommes dans votre film, il faut de la diversité. Le cahier des charges devient juste ridicule à force...
    Voir les commentaires
    Back to Top