Mon compte
    Le jeu de la dame : la série Netflix a fait grimper les ventes de jeux d’échecs
    19 nov. 2020 à 09:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Le succès de la mini-série Le jeu de la dame, associé au confinement, a relancé la vente des jeux d’échecs en France et dans le reste du monde. Le show Netflix a également conquis un public féminin qui s'intéresse de plus en plus à ce domaine.

    Véritable phénomène depuis sa mise en ligne sur Netflix, Le jeu de la dame n’en finit plus de faire parler. Outre la performance magistrale de son actrice principale Anya Taylor-Joy, le souci du détail dans les costumes mais aussi dans les parties d’échecs, la mini-série de Scott Frank et Allan Scott a remis en lumière le monde des échecs. Bon nombre d’internautes se sont trouvés un intérêt soudain pour ce jeu de plateau et certains d’entre eux n’ont pas hésité à sauter le pas et à se procurer des jeux d’échecs.

    Des ventes de jeux d'échecs doublées

    En effet, le succès de la mini-série Netflix a fait grimper les ventes de jeux d’échecs. C’est en tout cas ce que rapporte Le Figaro qui a interrogé Franck Mathais, le porte-parole de Jouéclub. Ce dernier explique qu’ils ont "doublé leurs ventes en ligne de jeux d’échecs depuis le 23 octobre, par rapport à la même période l’an dernier". Franck Mathais rappelle au Figaro que les jeux d’échecs étaient très populaires dans les années 1990 "avec l’ascension des grands maîtres comme Garry Kasparov (qui a prêté main forte aux scénaristes avec Bruce Pandolfini pour l’écriture de la série) et du superordinateur Deep blue". Mais dernièrement, les échecs avaient un succès plus confidentiel jusqu’à la mise en ligne du Jeu de la dame mais aussi depuis le confinement.

    Le jeu de la dame
    Le jeu de la dame
    Sortie : 23 octobre 2020 | 60 min
    Série : Le jeu de la dame
    Avec Anya Taylor-Joy
    Presse
    3,9
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Netflix

    Brigitte Roz Bruchon, directrice de la Tournerie Roz, dernier fabricant de jeux d’échecs en France, a indiqué au Figaro qu’elle a "eu beaucoup de demandes depuis le premier confinement" et qu’elle a doublé ses ventes de jeux d’échecs depuis l’année dernière. Ce deuxième confinement et la sortie de la série Le jeu de la dame ont été des facteurs clés dans cette nouvelle popularité autour des jeux d’échecs.

    Phil Bray/Netflix

    Mais il n'y a pas qu'en France que la série a eu cet effet. Le site eBay a confirmé au média britannique Metro qu'il y avait eu une augmentation massive de 273% du nombre de recherches du mot-clé "jeux d'échecs" sur le site d'enchères en ligne dans les dix jours qui ont suivi la sortie du Jeu de la dame sur Netflix. Nouman Qureshi, responsable de la catégorie jouets chez eBay UK, a déclaré : "Nous constatons que les acheteurs se tournent vers des formes de divertissement plus traditionnelles lors de ce deuxième confinement. Cela inclut un grand nombre de demandes pour les jeux d'échecs classiques et, si la tendance continue, nous pourrions tous être des pros d'ici le 2 décembre".

    Une discipline qui intéresse de plus en plus les femmes

    Il y a donc un vrai regain d’intérêt pour les jeux d’échecs surtout de la part des femmes. Le jeu de la dame a permis de mettre en avant une grande championne dans une discipline majoritairement dominée par les hommes. Grand maître féminin, double championne des Etats-Unis, écrivaine et directrice du programme féminin de la Fédération américaine des échecs, Jennifer Shahade a expliqué au média Salon avoir assisté à une recrudescence des demandes de cours d’échecs par des femmes :

    "Je constate une forte augmentation du nombre de filles - mais aussi surtout du nombre d'adolescentes et de femmes adultes qui s'inscrivent à nos différents programmes. Par exemple, nous avons plus de 150 femmes inscrites pour une combinaison leçon d'échecs et club de lecture. Et beaucoup d'entre elles sont très connues en dehors des échecs mais ne sont pas vraiment des joueuses novices. Nous avons des écrivaines, des actrices, des influenceuses".

    Phil Bray/Netflix

    Pour elle, Le jeu de la dame a eu un effet très positif en remettant en lumière les jeux d'échecs et en expliquant que les femmes ont tout à fait leur place dans ce domaine. Jennifer Shahade a même organisé un live avec le créateur de la série, Scott Frank, et le champion russe Garry Kasparov, consultant sur la série, pour discuter des échecs et du show avec ses élèves. Le parcours de Beth Harmon n'en finit pas d'inspirer de nouveaux et nouvelles prodiges des échecs.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top