Notez des films
Mon AlloCiné
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 802 du lundi 23 novembre 2020 [SPOILERS]
    Par Jennifer Radier — 20 nov. 2020 à 19:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient"... Tandis que Bilel est écroué, Sacha continue de mentir. De leur côté, Mona et Victoire mettent les choses au clair.

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé lundi soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

    Lundi 23 novembre dans Demain nous appartient

    BILEL EST ÉCROUÉ

    Après avoir été placé en garde à vue, Bilel est interrogé par le capitaine Saeed. Bien qu’il affirme ne pas avoir touché Charlie, Bilel avoue cependant être entré en contact avec elle via une application de rencontres sans savoir qu’elle se cachait derrière le profil d’une certaine Audrey. Mal à l’aise, l’ostréiculteur reconnait qu’il a envoyé une photo de lui nu à son interlocutrice et que celle-ci l’a ensuite fait chanter. Comme il n’avait pas les mille euros qu’elle réclamait, Bilel s’est rendu au rendez-vous sur la plage pour le lui prouver à l’aide de ses relevés bancaires. Il jure alors sur la mémoire de sa femme qu’il n’a pas frappé Charlie. Karim le croit mais indique toutefois que c’est le juge qu’il faudra convaincre. Plus tard, Lou débarque au commissariat pour représenter Bilel. Ce dernier confie qu’il a gardé le secret de peur que ses filles découvrent qu’il trainait sur le net pour draguer des femmes seulement un mois après la mort de Leïla. Tandis que le père de famille refuse que ses filles connaissent la vérité, Lou lui conseille de leur dire avant que quelqu’un d’autre ne le fasse. Ne sachant pas s’il parviendra à trouver les mots justes, Lou propose de s’en charger, ce que Bilel accepte avec soulagement.

    En parallèle, la famille Moreno apprend que Charlie faisait chanter des hommes contre de l’argent. Alors que Sylvain juge l’adolescente perverse, Christelle prend farouchement sa défense. Mais Sylvain, qui en a marre que Charlie les méprise et leur pourrisse la vie de cette façon, lâche que la jeune femme n’est rien pour lui. Non loin de là, Lou contacte les sœurs Beddiar et leur dévoile les véritables raisons de l’arrestation de leur père. Pour Soraya c’est la goutte de trop et Noor, qui est en colère, décide de rejoindre Jules au Spoon. Quand Luke arrive à son tour, Noor se montre particulièrement désagréable. Jules a beau tenter d’intervenir en expliquant que Luke n’y est pour rien, ce dernier prend la défense de sa sœur et estime que si Soraya était à la place de Charlie, elle agirait de la même façon. En rentrant, Noor admet qu’elle a été dure avec Luke. Au moment où Jules reçoit une notification d’un site de rencontres, Noor est convaincue qu’il la trompe et le vire de chez elle. Dans le même temps, Bilel est mis en examen pour coups et blessures volontaires. Au regard de ses antécédents, le juge demande son placement en détention provisoire.

    Demain nous appartient
    Demain nous appartient
    Sortie le 17 juillet 2017 | 30min
    Série : Demain nous appartient
    Avec Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Clément Rémiens, Anne Caillon, Lorie Pester
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    2,1

    SACHA CONTINUE DE MENTIR

    Au petit déjeuner, l’ambiance est particulièrement tendue chez les Doucet-Girard. Alors que Ben reproche à son père d’avoir brisé le seul espoir de Solenne de remarcher un jour, le coach prétend avoir agi uniquement dans l’intérêt de sa fille et affirme qu’il ne reviendra pas sur sa décision. Peu après, Solenne sort de sa chambre et confie à Clémentine combien elle aurait aimé que son père sollicite son avis avant de prendre une décision aussi drastique. Comme la jeune femme a envie de prendre le risque de se faire opérer pour se donner une chance de marcher, Clémentine l’incite à parler à Sacha. Sur les conseils de sa belle-mère, Solenne confronte son père. Mais il lui fait croire que l’hôpital de Boston a exigé que la rééducation se fassent aux États-Unis et ajoute qu’ils n’ont pas les moyens de s’installer là-bas pour deux ans. Dans l’après-midi, Ben et Solenne sont à l’hôpital pour une séance de kiné. Lorsque les enfants Girard indiquent au docteur Dumaze les raisons qui ont poussé Sacha à annuler l’intervention, Renaud rétorque que la rééducation se fera bel et bien en France et que celle-ci est intégralement prise en charge par la sécurité sociale.

    MONA ET VICTOIRE METTENT LES CHOSES AU CLAIR

    Sans nouvelles de son compagnon depuis jeudi, Sandrine encourage Victoire à ne pas laisser la situation s’envenimer et à mettre son orgueil de côté si elle souhaite se rabibocher avec Georges. Pour sa part, Mona trouve que Victoire agit de manière puérile en laissant son fils dans cet état, d’autant plus qu’elle la juge responsable de son handicap. Tandis que sa mère s’attèle à préparer le repas du midi, le policier déclare à Rémy que Victoire lui manque. Par la suite, Victoire est avec Georges à la coloc. Très heureux d’être ensemble, le couple s’enlace avec tendresse. Mais Mona brise leur intimité en annonçant à sa belle-fille qu’ils viennent de visiter un appartement en rez-de-chaussée dans lequel ils seront épanouis. Victoire se dit blessée de se sentir ainsi exclue de ce projet qui la concerne et Mona juge son attitude plutôt infantile. Des mots qui ne plaisent pas à la jeune médecin qui veut avoir une discussion franche avec la mère de l’homme qu’elle aime. Les deux femmes se retrouvent au Spoon. Selon Victoire, elle est intrusive mais Mona remet l’opération de son fils sur le tapis tout en en profitant pour lui lancer que leur couple allait déjà mal bien avant. Et d’ajouter qu’elle n’y est pour rien si Georges se posent des questions car il n’a peut-être tout simplement pas envie de continuer leur relation. Néanmoins, Victoire n’a pas l’intention de se laisser faire et garantit qu’elle n’arrivera jamais à les séparer.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top