Notez des films
Mon AlloCiné
    Fermeture des salles : les réactions de Mathieu Kassovitz, Pierre Niney, Jean Dujardin...
    Par Vincent Formica — 11 déc. 2020 à 15:45
    FBwhatsapp facebook Tweet

    La décision du gouvernement de repousser la date de la réouverture des salles a provoqué une vague d'indignation de la part de nombreux acteurs du secteur culturel.

    Hier soir, le Premier ministre Jean Castex a déclaré que les cinémas ne pourront pas rouvrir le 15 décembre. Lors de son allocution télévisée du 24 novembre dernier, Emmanuel Macron avait annoncé une possible réouverture des salles à partir de cette date.

    Cette réouverture était soumise à la condition d'une importante décroissance de l'épidémie. Deux chiffres avaient été donnés par le Président de la République : "autour de 5 000 contaminations quotidiennes" et "environ 2 500 à 3 000 personnes hospitalisées en réanimation"

    À date, ces objectifs n'ont pas été atteints, on compte encore plus de 10 000 contaminations par jour en France. Il a donc été décidé de décaler de 3 semaines la date initiale de réouverture des cinémas. Soit le 7 janvier 2021 au plus tôt si la situation sanitaire le permet. Cette décision a fait réagir de nombreuses personnalités du milieu du cinéma. Comédiens et comédiennes, distributeurs, réalisateurs... ils se mobilisent tous contre cette résolution du gouvernement.

    Sur Twitter, Pierre Niney a partagé sa colère : "Franchement c’est dur de se dire que tous les commerces, avions, trains et grandes surfaces de France peuvent accueillir du public... mais pas les cinémas et les théâtres qui ont fait tant d’efforts pour être des lieux irréprochables sanitairement..."

    La Ministre de la culture Roselyne Bachelot lui a répondu : "Cher Pierre Niney oui ce que nous vivons est très dur. Il faut tenir bon. La pandémie flambe partout en Europe. Rien n’est stabilisé. Le plus terrible serait de rouvrir et d’être contraint de refermer après les fêtes. Je serai à vos côtés pour surmonter cette crise épouvantable."

    La Société des Réalisateurs de Films (SRF) a immédiatement lancé un mouvement de soutien via le #LeMépris, interpellant le gouvernement dans une lettre ouverte : "Sur quels critères vous basez-vous pour fragiliser, voire endommager durablement toute une économie, tout un corps de métier ? Sur quels critères vous basez-vous pour considérer nos salles de cinéma, de théâtre, comme plus dangereuses qu'une assemblée dans une église."

    De Jean Dujardin à Leïla Bekhti en passant par Guillaume Canet, acteurs et actrices, réalisateurs et réalisatrices se mobilisent.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin)

    Ils partagent notamment sur leurs réseaux sociaux la vidéo du distributeur Le Pacte, appelant le gouvernement à rouvrir les salles :

    Pour Sébastien Marnier, metteur en scène de L'Heure de la sortie, tout "ça n’a aucun sens ! C’est un choix politique insupportable. Une vision de société contre laquelle nous devons nous opposer. Nos syndicats doivent mener une action urgente et attaquer le gouvernement au conseil d’état avec un référé-liberté."

    Le CLAP (Cercle libre des attachés de presse du cinéma) a aussi exprimé son désarroi et son incompréhension dans un communiqué. "Nous sommes entièrement solidaires des distributeurs, exploitants et professionnels du cinéma qui soulignent à quel point les salles sont des lieux sûrs (...). Nous sommes également stupéfaits du caractère illisible de la communication gouvernementale."

    Selon le comédien Charles Berling, ces mesures relèvent d'une "haine de l'artiste", dénonce-t-il au micro d'Europe 1Même rhétorique chez le directeur de la SACD, Pascal Rogard : "On est en pleine exception culturelle, mais cette exception là elle assassine notre vie culturelle." Quant à l'actrice Ariane Ascaride, elle ne mâche pas ses mots dans les colonnes de L'Obs : Jusqu’au bout j’ai voulu croire qu’on allait prendre en compte la spécificité de notre métier et les efforts faits pour empêcher la propagation du virus dans les théâtres. Peut-être étais-je naïve. Là, à l’instant où je vous parle, je suis accablée, anéantie. Ce n’est pas possible qu’on nous interdise encore une fois d’exercer notre métier ! À croire qu’on est stigmatisés !"

    Au milieu de tout cela, une voix discordante s'est faite entendre, celle de Mathieu Kassovitz. Au micro de BFM TV, le metteur en scène a affirmé que "les salles de cinéma ne sont absolument pas essentielles dans la situation dans laquelle on est. Vous avez la télé, vous pouvez aussi bien regarder les films à la maison. C'est surtout un ego mal placé."

    Adepte des déclarations fracassantes, le réalisateur de La Haine l'avoue lui-même : "Je vais faire crier tout le monde, mes potes, les gens avec qui je travaille mais le futur du cinéma n'est plus là. Les salles de cinéma sont vouées à disparaître quoi qu'il se passe."

    Podcast - Les salles de cinéma sont-elles menacées de disparition ?

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cinéma : pas de réouverture des salles avant le 7 janvier 2021
    • Boxoffice l'émission #1 : La seconde vague… de réouverture des cinémas français !
    Commentaires
    • zarathou
      Ce mec est lavé du cerveau depuis Mathusalem
    • zarathou
      Insupportable le mec.
    • zarathou
      Kassovitz est l'exemple type de l'artiste qui devrait juste s'exprimer à travers son art et la fermer pour le reste.
    • demencia
      Kassovitz n'est pas essentiel au cinéma .
    • cyril b.
      non c'est surtout due aux manquement de nôtre gouvernement qui rejette la faute sur la population
    • cyril b.
      de 1 les ciné sont ventilé et de 2 la plupart des gens sont plus hygiénique que toi^^
    • ouadou
      qui te dit que les salles vont réouvrir dans 3 semaines ? Castex ?
    • ouadou
      c'est vraiment mépriser et mal connaître la manière avec laquelle les salles de spectacles ont géré le protocole... mais reste devant ta télé avec ton masque
    • meiyo
      Je n'ai qu'une chose à dire: vivement le vaccin !
    • The Rotisseur
      Mathieu Kassovitz baisse dans mon estime de jour en jour, mais bon... chacun sa vision.
    • FlecheDeFer ..
      Tu as tout à fait raison, ce virus prétendument chinois est une création en laboratoire payée par la finance US pour éradiquer quelques centaines de millions de vieux et résoudre le problèmes des retraites, car leur coût astronomique aurait fini par peser sur les dividendes de Goldman Sachs et de Rotshild. Inacceptable pour les élites qui gouvernent le monde en secret depuis Davos! A ce sujet, et puisque toi tu n'es pas un naïf et que tu sas reconnaître la vérité vraie, je te conseille l'excellent documentaire 200 Proofs Earth is Not a Spinning Ball qui te montrera preuves à l'appui qu'on nous ment à tous et que la Terre est plate.
    • ouadou
      rien n'est indispensable à part respirer et boire de l'eau au robinet en fait... son argument est démago et consternant
    • Plaza13
      c'est pour ça que que je n'y vais pas et plus car toutes ces contraintes (a blanc) vont perdurer au-delà de 2021.et oui, y aura toujours un virus qui remplacera l'autre...faudrait peut-être commencer a vivre avec comme avant non ?si celui-ci c'est le fléau du siècle (0.05%), on va dire quoi et on fera quoi quand le prochain tuera seulement 1% de la population ?vivre dans des abris sous terrain et porter des tenues de cosmonautes ?
    • Plaza13
      ca protège du covid d'après des études sérieuses...mais shutt faut pas le direnaitre c'est mourir un peu aussi ;)
    • Plaza13
      puisque d'après tes dires, une majorité ne porte pas de masque, alors pourquoi :1) il n'y a pas de grippe cette année2) la gastro est rare 3) avant le 15 mars le R0 était a 0.8 et pourquoi il n'est plus qu'a 0.6 actuellementet puisque le R0 est dessous de celui d'avant confinement, pourquoi tout ce cirque ?
    • Plaza13
      chuis d'accord avec toi uniquement sur les 5 première lignes ;)Sinon y a eu le même discours à l'époque des plasmas et des LCD vs cathodique. Tout le monde a de bons écrans de nos jours et la grande majorité se contrefout qu'il soit OLED ou 4k...la preuve ? le film du dimanche soir sur TF1 ou France 2 qui claque des scores.. Alors pour l'audio, t'imagines...Avatar 2 (que personne n'attend plus hein) y passera en salle numérique ok.Après faut savoir que tout dépend de la politique du multiplexe : investissement dans du matos au top ou uniquement location du projecteur numérique lambda..parce que ca change tout ! chute de frame, résolution moyenne, image sombre en 3D parssekeu la lampe elle coute cher et donc je la change jamais etc etc...Mais sans parler de ça, oui il y aura toujours un public pour la salle, j'en suis convaincu, celui que tu as décris : se faire un rollercoaster visuel comme on va au parc d'attraction pour 10/15 balles (voir plus) et celui des plateformes OKLM sur son canapé avec la bière dans une main et une pizza dans l'autre.En fait, il n'y a pas 2 types de spectateurs mais bien 2 façons de mater un film et ça date pas d'hier puisque Netflix, amazon, etc etc sont arrivés depuis quelques années.c'est malhonnête que certains tapent uniquement sur Netflix et Disney, alors que tout les studios sans exception sortent leurs plateformes pour shunter la salle et avoir le contrôle totale sur la diffusions de leurs films...bref...a l'époque des vidéos-club, les gens mataient et enrichissaient leurs culture ciné sur du catho de 70cm et parfois branchaient la hifi pour avoir la stéréo de la bande son de la K7... rien qu'une barre de son sur un105 cm c'est le cinéma chez soi pour la plupart (j'exagère bien sur) mais c'est une réalité.la crise covid n'a fait qu’accélérer ces comportements bien établit avant, tout simplement.
    • Plaza13
      il sera mieux payer
    • Plaza13
      un humain n'est pas un robot réduit a manger et aller au boulotun humain a besoin d’interaction sociale et de culture...bref la vie quoi
    • Plaza13
      tout a fait !De plus, les autruches ont la mémoire sélectives :c'est avant hier que sont sortis les écrans plats ?C'est ce matin qu'est arrivé Netflix ?C'est depuis la semaine dernière que le e-cinema et le svod existe ?c'est dans 20 ans qu'arrivera la 5G pour mater des films en 4K sur sa tablette ?C'est depuis le mois dernier que les exploitants salles ont investi dans la 3D/4DX/Imax pour éviter la fuite des spectateurs en majorité des 15/25 ans d'après les dernières études ?Reston sérieuxDe plus, chaque majors a sa plate forme attitrée pour avoir le contrôle totale sur la diffusion de leurs œuvres sans passer par l'intermédiaire de la salle.Ça chouine sur Disney...qu'est-ce que ça va être quand toutes ses plateformes des studios débarqueront en Europe en 2021/2022.... j'en ris d'avance
    • Plaza13
      R0 : 0.8 avant le confinement du 15 marsR0 : 0.6 à ce jour
    Voir les commentaires
    Back to Top