Mon compte
    La Haine
    Bande-annonce La Haine
    31 mai 1995 en salle / 1h 35min / Drame
    Date de reprise 5 août 2020
    De Mathieu Kassovitz
    Par Mathieu Kassovitz
    Avec Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui
    Streaming VOD
    Presse
    4,6 5 critiques
    Spectateurs
    4,1 30968 notes dont 754 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Interdit aux moins de 12 ans
    Abdel Ichah, seize ans est entre la vie et la mort, passé à tabac par un inspecteur de police lors d'un interrogatoire. 
    Une émeute oppose les jeunes d'une cité HLM aux forces de l'ordre. Pour trois d'entre eux, ces heures vont marquer un tournant dans leur vie...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming par abonnement
      NetflixAbonnement
      SaltoAbonnement
      Amazon Prime VideoAbonnement
      Canal+Abonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    À découvrir sur
    Acheter ou louer sur CANAL VOD
    Orange Location dès 2,99 €
    Filmo Location dès 2,99 € HD
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    Canal VOD Location dès 2,99 €
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 44,99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    La Haine Bande-annonce VF Ressortie 4k 0:29
    La Haine Bande-annonce VF Ressortie 4k
    41 708 vues
    La Haine Bande-annonce (2) VF 2:05
    La Haine Bande-annonce (3) VF 1:04

    Interviews, making-of et extraits

    Ma scène préférée N°71 - Tom Hardy 1:09
    Ma scène préférée N°71 - Tom Hardy
    36 222 vues
    Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film 2:04
    Le mash-up des César : la rétrospective des César du meilleur film
    16 054 vues
    Top 5 N°414 - Les théories sur des personnages fictifs 2:32
    Top 5 N°414 - Les théories sur des personnages fictifs
    21 902 vues
    9 vidéos

    Dernières news

    Netflix : cri de révolte d’une jeunesse oubliée, un film français coup de poing débarque sur la plateforme
    NEWS - Streaming
    dimanche 1 mai 2022
    Netflix enrichit régulièrement son catalogue de films devenus des classiques. Aujourd’hui, c’est La Haine de Matthieu Kassovitz…
    Ces grands réalisateurs ont osé le noir et blanc, de David Fincher à Steven Spielberg
    NEWS - Culture ciné
    mardi 8 décembre 2020
    Comme David Fincher avec "Mank", ces cinéastes contemporains ont troqué les couleurs pour le noir et blanc. Retour sur quelques-uns…
    Fête de la VOD 2020 : 4 jours de films à tarifs réduits
    NEWS - Films à la TV
    jeudi 8 octobre 2020
    A compter de ce soir jusqu'à dimanche a lieu la 5ème édition de la Fête de la VOD. Les spectateurs peuvent visionner des…
    Les Misérables : soirée spéciale sur CANAL+ le 6 octobre avec le film et un documentaire
    NEWS - Films à la TV
    lundi 5 octobre 2020
    Après avoir embrasé la critique et le public, “Les Misérables” illumine la programmation CANAL+. Ce mardi 6 octobre, le…
    24 news sur ce film

    Acteurs et actrices

    Vincent Cassel
    Rôle : Vinz
    Hubert Koundé
    Rôle : Hubert
    Saïd Taghmaoui
    Rôle : Saïd
    Karim Belkhadra
    Rôle : Samir
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Le Figaro
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    5 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 035 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mai 2012
    "L'important ce n'est pas la chute..." Le propre des grands films est d'être intemporel. Et 17ans plus tard la réalité dépeinte par La Haine est toujours aussi brulante d'actualité. Il est d'ailleurs amusant d'entendre évoquée la nostalgie d'un âge d'or qui n'a jamais existé : "il y a quelques années, un dialogue était encore possible" est encore la formule favorite des politiques et journalistes d'aujourd'hui. Grand film La Haine n'en ...
    Lire plus
    L?c!s_H00d
    L?c!s_H00d

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 391 critiques

    4,0
    Publiée le 11 août 2015
    "La Haine", chronique de la banlieue portée par Vincent Cassel, est un film choc en noir et blanc réalisé par Matthieu Kassovitz. Cette histoire sur la violence dans les cités est fascinante et brillamment mise en scène. L'ambiance pesante, les scènes de tensions et l'humour noir contribuent à former ce long-métrage poignant et réaliste. Les trois acteurs principaux (Vincent Cassel, Hubert Koundé et Saïd Taghmaoui) sont tout simplement ...
    Lire plus
    Florent B.
    Florent B.

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 755 critiques

    4,0
    Publiée le 11 novembre 2018
    Un sujet d’actualité parfaitement traité et joué. A l'époque se fut délicat mais maintenant c'est culte, il s'agit là d'un film intelligent qui nous plonge dans une autre société, un autre mode de vie. Qu'il y a des bons et des mauvais. Kassovitz sait de quoi il parle, et son film est judicieux et audacieux. Mais ce film n'est pas une incitation à la haine et c'est justement le contraire qui y est montré. Il s'agit d'une longue ...
    Lire plus
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 767 critiques

    4,5
    Publiée le 2 juin 2015
    Matthieu Kassovitz a réalisé un film qui à marqué toute une génération avec ses dialogues de folies, ses touches d'humours excellentes et subtiles, son noir et blanc qui rappelle la violence et la peur, et ses performances d'acteurs inoubliables. C'est un film à voir de toute urgence.
    754 Critiques Spectateurs

    Photo

    Secrets de tournage

    Bavure policière et haine réciproque

    La Haine s’inspire d’un drame survenu deux ans avant le tournage, en avril 1993, lors d’une garde à vue dans un commissariat du XVIIIème arrondissement de Paris. Le jeune Makomé M’Bowolé, âgé de 17 ans, y avait laissé la vie. « Je me suis demandé comment le flic a pu en arriver à une telle haine, pour lui tirer une balle dans la tête alors qu’il ne pouvait rien faire, c’est évident », explique Mathieu Kassovitz. « Le policier n’a certainement pas Lire plus

    Un titre qui fait peur

    Mathieu Kassovitz a toujours voulu appeler son film La Haine. Toutefois, ce titre était très dissuasif au moment de demander les autorisations de tournage, notamment dans des zones sensibles. Sa connotation négative faisait peur. La production a donc décidé de rebaptiser temporairement le film "Droit de Cité" dans le but d'obtenir plus facilement les autorisations nécessaires. On peut notamment observer la trace de cette appellation dans le Lire plus

    Tournage à la cité

    Une bonne partie du film a été tournée à Chanteloup-les-Vignes, en banlieue parisienne. Le réalisateur et ses acteurs principaux ont choisi d’y emménager pendant 2 mois avant le tournage afin de se faire connaître des habitants et s'imprégner des lieux : "On est en train de faire un film dans une cité", explique Mathieu Kassovitz dans le making-of, "et le seul moyen de tourner dans une cité, ce n’est pas d’avoir les autorisations de la mairie, c’ Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Infos techniques

    Nationalité France
    Distributeur StudioCanal
    Récompenses 6 prix et 12 nominations
    Année de production 1995
    Date de sortie DVD 20/11/2006
    Date de sortie Blu-ray 23/09/2008
    Date de sortie VOD 31/12/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget 2 590 000 €
    Date de reprise 05/08/2020
    Langues Français
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 83321

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Commentaires

    • Vikrom La B
      Un des meilleurs films français de l'histoire du 7ème art...Une claque cinématographique de part sa réflexion sur la société mais aussi par ses plans et cadrages tellement bien réfléchi par Kassovitz !Et puis Vincent Cassel à l'ancienne c'était du grand génie d'insolence et de talent !Un classique à ne pas louper...5/5
    • Rew0205
      Comme Kassovitz a dit récemment a la veuve Monguillot : Le meurtre de son mari est un fait diversSous entendu ça arrive tout le temps, c'est normalDu coup quel intêrèt de ce film ? Des racailles qui meurs, ça arrive tout le temps, c'est normal, c'est du fait divers, pourquoi en faire un sujet polémique ?Je croyais comprendre ce réalisateur, en fait non... Il est révolté par la situation des jeunes de banlieues, mais n'a aucune compassion pour les victimes de celle ci.... ça n'a pas de sens, beaucoup trop de parti pris du coup...
    • Johnson J.
      Kasso est un peu à la rue dans son discours vis à vis des cités, des flics alors qu'il a quand même réalisé un très grand film ... c'est quand même une prouesse.Bien d'accord avec toi sur ton analyse sociétale... malheureusement j'ai envie de te dire. Aujourd'hui les politiques eux mêmes ne sont-ils pas les 1ers malfrats, à qui il suffit de graisser la patte pour qu'ils laissent tranquille quelques gangs et autres trafiquants ...Et pendant ce temps ces mêmes politiques camouflent ce vrai problème de la lutte des classes en soutenant que oui c'est du racisme, oui c'est du sexisme etc, etc Résultat des courses on divise les français sur des débats abrutissants et sans fin et on envoie les flics éborgner la seule vraie menace sous l'ère Macron (les gilets jaunes), si y a bien une cause pour laquelle les français peuvent se rassembler et contester c'est bien celle là, la lutte des classe.Ça fait longtemps que j'ai perdu foi en cette société abrutie par ces politicards et les média qui sont juste l'outil de l'état et des politiques.
    • Johnson J.
      La Haine, film devenu assez mythique un peu partout dans le monde et pour cause c'est un super film sur la montée de la violence dans les cités.Ce qui est beau c'est que ce qui entraine la montée de la violence pour les 3 protagonistes c'est la découverte par Cassel d'un revolver au tout début, un peu pour dire voilà, le traffic d'armes est là, dans les cités, présent au quotidien et y a pas d'autres issue pour ces jeunes que de rentrer dans cette violence.C'est louable, sauf quand on écoute Kassovitz aujourd'hui parler des flics, des banlieues, etc, fin bref on dirait qu'il ne comprend même pas son propre film Kasso.
    • Johnson J.
      Surtout qu'à l'évidence vu ce que dit Kasso dans ses interviews ... eh ben il comprend même pas le film qu'il a lui même fait, ce qui est un peu triste, ou ridicule au choix
    • Mae va
      L'important cest pas la chute cest l atterissage . Ce film me met une claque à chaques fois que je le regarde
    • nikos182
      les 10 ans, les 20 ans, les 25 ans du film... des interviews vu pour la millième foi. Il a plus que ca Kassovitz pour exister médiatiquement ?Faut redescendre, c'est pas non plus The chef d'œuvre absoluEt l'autre qu'il nous sort qu'il faut faire un fil sur Assa Traoré, qu'elle décrépitude...
    • Cronenbergfansoff
      J ai changé d opinion et si cela se trouve je mettrai un 5
    • Jeckxdeel
      J'avais très bien compris que cette certaine authenticité était un choix assumé!
    • CreedTime
      3/5 ou 4/5, il va falloir faire un choix... Car à deux commentaires d'intervalle deux notes différentes, c'est pas très crédible et sérieux...
    • Jeckxdeel
      En effet, on l'a échappé belle!LOL!
    • demencia
      AAHHHH! ouf !!! on échappe à la censure !
    • Jeckxdeel
      Yes! LOL!
    • demencia
      On parle bien de la photographie là ?! ......L.O.L
    • Jeckxdeel
      Mais je n'ai rien contre le noir et blanc! Que du contraire!
    • Kevin V
      C’est justement ça sa force ! Le film est tourné comme dans la vraie vie, les gars des banlieues sont « énervés » quand ils parlent, c’est pareil dans le film. Du coup ça part un peu dans tous les sens mais c’est son point fort, une certaine authenticité. Et surtout il est en noir et blanc, et ça rend pas du tout pareil qu’en couleur je trouve (ça renforce le côté froid des banlieues)
    • demencia
      Cassel à quand même un drôle d'accent dans ce film !
    • Anthony L
      C'est un très grand.. j'ai d'ailleurs fait une instru hip hop https://www.youtube.com/wat...
    • Va voir là bas si j'y suis
      Je trouve pas , ça m'a pas gêné en tous cas , puis les dialogues sont énormes !!!
    • Jeckxdeel
      C'est juste un peu dommage que certains dialogues sont incompréhensibles.
    Voir les commentaires
    Back to Top