Mon compte
    Les Aventures du Jeune Voltaire sur France 2 : que pense la presse du biopic historique sur la jeunesse du philosophe ?
    15 févr. 2021 à 17:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Alors que France 2 diffuse ce soir les deux derniers épisodes de la série créée par Alain Tasma ("Aux Animaux la guerre") et portée par Thomas Solivérès, que pense la presse hexagonale de cette relecture moderne des jeunes années de Voltaire ?

    De quoi ça parle ?

    Comment devient-on Voltaire ? Le géant de la pensée, le maître du blasphème, dont les combats vont accoucher de la Révolution française ? Si l’on connaît le vénérable philosophe, on connaît moins le jeune Voltaire.

    Les Aventures du jeune Voltaire, créée par Alain TasmaGeorges-Marc Benamou et Henri Helman

    Avec Thomas SolivérèsVictor MeuteletChrista Théret...

    Lundi 15 février à 21h05 sur France 2 et en intégralité sur SALTO. 4 x 52 minutes

    Les Aventures du jeune Voltaire
    Les Aventures du jeune Voltaire
    Sortie : 8 février 2021 | 52 min
    Série : Les Aventures du jeune Voltaire
    Avec Thomas Solivérès, Victor Meutelet, Christa Théret, Maud Wyler, Eric Caravaca
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,7
    Voir sur Salto

    Ce qu'en pense la presse...

    Selon Le Figaro :

    "Une réussite, traversée par une énergie folle, heureusement canalisée par la sobriété qui caractérise les œuvres du réalisateur Alain Tasma (Aux animaux la guerre…) et par l’humilité nécessaire à la résurrection de ce type de personnage.4/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé 7 Jours : 

    "Une série divertissante et pleine de fougue, à l’image de son personnage, ce jeune François-Marie Arouet, futur Voltaire, formidablement interprété par Thomas Solivérès." 4/5

    Lire la critique complète

    Selon Le Parisien :

    "Cette fiction (...) c'est le parcours d'un intransigeant. Inspirant et d'une irrévérence qui fait plaisir à voir, particulièrement aujourd'hui." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Première :

    "Alain Tasma, co-créateur et réalisateur, réussit à dépoussiérer le genre... en partie (...) La mise en scène fait ce qu'elle peut pour compenser un budget manifestement trop juste. Malgré tout, l'ambition est là (...) Un biopic pétillant et bien pensé." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé Loisirs :

    "Cette mini-série sur la jeunesse du philosophe captive grâce à son rythme et à son casting." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé Z :

    "Tour à tour, déprimé, heureux, exalté et euphorique, Thomas Solivérès se montre tout à fait à la hauteur de son personnage." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Télérama : 

    "Alain Tasma captive en empruntant au genre du biopic ce qu’il a de plus efficace. Il ne raconte pas Voltaire, il propose de vivre avec lui et les siens (...) Il y est question de crispations religieuses. De permis. D’interdits. Et surtout de quête de sens. Un universel porté par l’énergie follement contagieuse de Thomas Solivérès dans le rôle-titre." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Vanity Fair :

    "Thomas Solivérès est parfait dans la peau du jeune Voltaire." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Le Monde :

    "Il y a là de quoi tremper un caractère. Pourtant le scénario de Georges-Marc Benamou et Alain Tasma n’imprime d’autre direction à l’alignement des scènes que l’accomplissement des éléments de la légende du grand homme. Malgré la fluidité de la mise en scène, l’existence de ce mondain devenu dissident ressemble au parcours d’un pion sur un jeu de l’oie." 2,5/5

    Lire la critique complète

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Auvoren
      Et bien, même si en général, je suis grand fan des séries en costume dites patrimoniales, je n'ai pas du tout accroché à celle-ci que j'ai trouvé convenue. Dès la musique du générique qui me semble une redite d'une autre série...Ce n'est que mon avis et j'encourage les gens à se faire une idée par eux-même, mais perso, j'ai décroché rapidement.
    Voir les commentaires
    Back to Top