Notez des films
Mon AlloCiné
    Ici tout commence : rencontre avec les compositeurs des chansons phares de la série de TF1
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 24 févr. 2021 à 19:45

    À l'occasion de la sortie de la bande originale d'"Ici tout commence", Emilie Gassin, Ben Violet, et Matthieu Gonet, également compositeurs de "Demain nous appartient", se confient sur le succès de la série et sur la création de son univers musical.

    THOMAS BRAUT / ITC /TF1

    Plus rien n'arrête Ici tout commence. Diffusé depuis le 2 novembre dernier, le nouveau feuilleton quotidien de TF1 continue de rassembler en moyenne 3,9 millions de téléspectateurs chaque soir de la semaine, avec également de très belles performances en replay et sur cibles. Un énorme succès qui, sans grande surprise, emmène doucement mais sûrement la série portée par Clément Rémiens et Vanessa Demouy vers son 100ème épisode, qui sera proposé le 19 mars sur la Une, mais aussi vers une saison 2, qui a été confirmée il y a quelques jours par la chaîne. Et assure, en théorie, de retrouver les aventures des élèves et des professeurs de l'institut Auguste Armand à l'antenne au moins jusqu'à l'été 2022.

    Mais ce n'est pas tout puisque la première bande originale d'Ici tout commence, qui regroupe 22 morceaux entendus dans la série depuis ses débuts, est disponible sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement légal depuis le 15 février. Avec, au programme, bien évidemment le générique signé Gims, "Jusqu'ici tout va bien". Mais aussi et surtout toutes les chansons et tous les morceaux originaux composés par Emilie GassinMatthieu Gonet (l'ancien directeur musical, répétiteur, et chef d'orchestre de la Star Academy), et Ben Violet, le trio de musiciens également à l'origine des musiques de Demain nous appartient depuis maintenant plusieurs saisons. Les fans du feuilleton culinaire peuvent ainsi désormais écouter en boucle "Wide Open", "Biggest Mistake", "Tomber", ou "Easy", rapidement devenus des titres phares d'Ici tout commence pour une bonne partie du public.

    C'est donc à l'occasion de la sortie de cette playlist très attendue qu'AlloCiné a pu s'entretenir avec ces trois compositeurs qui chapeautent l'univers musical des deux séries quotidiennes de TF1. Afin d'en apprendre un peu plus sur leur manière de travailler, sur les différences entre les tonalités musicales d'Ici tout commence et de Demain nous appartient, et sur la possibilité, ou non, de voir d'autres bandes-originales sortir à l'avenir.

    Ici Tout Commence
    Ici Tout Commence
    Sortie le 2 novembre 2020 | 26min
    Série : Ici Tout Commence
    Avec Clément Rémiens, Vanessa Demouy, Frédéric Diefenthal, Aurélie Pons, Julie Sassoust
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Salto

    AlloCiné : La sortie d'"Ici tout commence : Première année", la bande originale de la série, doit être un joli accomplissement pour vous trois..

    Emilie Gassin : Oui, on est très honoré de pouvoir sortir cette bande originale. Finalement, c’est assez rare aujourd’hui. Encore plus quand une équipe de compositeurs s’occupe de toutes les musiques d’une série. On est très fiers d’avoir reçu autant de demandes de la part des fans de la série. Il y a eu un vrai engouement pour les chansons d’Ici tout commence. Donc, forcément, on est heureux que notre travail plaise autant.

    Matthieu Gonet : C’est vrai qu’en général les séries, américaines notamment, utilisent ce qu’on appelle des synchros, c’est-à-dire des morceaux existants, du "commerce", dont les droits sont achetés. Et c’est vrai que la particularité sur Demain nous appartient et sur Ici tout commence c’est que toutes les chansons sont originales. On nous donne les moyens de le faire, car nous avons la possibilité d’enregistrer avec un vrai orchestre quand on en a besoin. Il y a une vraie volonté de produire une musique qu’on espère de qualité. Le succès a été très vite au rendez-vous, il y a eu un vrai engouement du public. Et l’utilité des chansons sur Ici tout commence était assez marquée car la particularité de la série c’est qu’elle se déroule quasi en huis-clos, avec des personnages très marqués. On sort très peu de l’institut Auguste Armand. Donc les chansons sont là pour marquer les personnages, mais on espère aussi qu’elles marqueront les gens qui regardent la série. Et qu’ils s’attacheront, on l’espère, de plus en plus aux chansons.

    Si on remonte un peu en arrière, comment êtes-vous arrivés dans l'aventure Demain nous appartient ?

    Matthieu Gonet : On a répondu à ce qu’on pourrait appeler un appel d’offres. C’est assez fréquent dans les séries, ou même parfois dans les films. Plusieurs équipes de compositeurs ont proposé des pistes, des idées pour Demain nous appartient. Et nous avons eu le plaisir tous les trois d’être retenus. Et ça va faire bientôt trois ans et demi qu’on travaille sur la série. Et le travail sur Ici tout commence a démarré il y a un an à peu près. En collaboration avec le directeur artistique de la série, Benjamin Minet, qu’il est important de nommer car on travaille de manière très rapprochée avec lui. Et l’idée très rapidement a été d’axer la musique d’Ici tout commence sur la présence plus marquée de chansons pendant les épisodes.

    Fabien Malot/ITC/TF1

    Pour aller dans le sens d’un feuilleton plus jeune, plus moderne dans ses codes ?

    Emilie Gassin : Oui, je pense que ça à voir avec le côté jeune de la série. Mais il y avait aussi une envie de différencier les deux séries. Pour que chaque feuilleton ait son identité. On retrouve les codes de séries un peu plus jeunes, avec les synchros. Je pense par exemple aux séries qui sont très regardées sur Netflix et qui ont des BO super, avec des chansons d’artistes très différents. C’est pour ça que nous avons envie de travailler avec des interprètes différents. Parce que sur Demain nous appartient il y a des chansons aussi, mais elles sont toutes chantées par moi. Ce qui m’enchante bien évidemment (rires). Mais c’est super de pouvoir travailler avec d’autres artistes aussi.

    Vous vous êtes entourés de plusieurs chanteurs, dont d’anciens candidats de The Voice, pour interpréter ces titres. Ce sont des artistes que vous connaissiez ou est-ce que vous avez procédé à un casting de voix ?

    Ben Violet : Il y a quelques artistes que l’on connaissait, oui, qui sont de vieux amis. Mais il y a aussi des artistes que l’on a découvert, qui nous ont été suggérés par TF1. Ils nous ont suggéré des voix singulières.

    Comment travaillez-vous tous les trois pour créer l’univers musical des deux séries ? Comment vous répartissez-vous les tâches ?

    Emilie Gassin : Afin de savoir en avance ce qu’il va se passer, on reçoit les arches et les scénarios. C’est un peu la même chose sur les deux séries. Et on va décider, avec notre directeur artistique, les besoins de la série. Ce sont plutôt des genres. "Il nous faut des musiques romantiques, des musiques tendues, des musiques thriller". Ou alors "Il nous faut un thème pour tel personnage". Et ensuite, Mathieu, Ben, et moi nous décidons qui va s’occuper de tel ou tel morceau. On a un minutage de musiques à livrer tous les mois. Il y a toujours des nouveaux morceaux, de la nouvelle musique. Et ensuite on travaille chacun de notre côté pour composer les musiques.

    Ben Violet : On a chacun notre studio de travail. Il arrive cependant qu’on interagisse tous les trois de temps en temps, qu’on ait un vrai processus collaboratif. Par exemple, un début de chanson peut être composé par l'un de nous, avant qu’un autre interagisse par-dessus. C’est vraiment un mélange de travail individuel et de travail d’équipe. Et si nous composons tous les trois, il faut souligner que c'est Emilie qui écrit les textes de toutes les chansons. Elle est Australienne mais elle a aussi écrit toutes les paroles des chansons en français, c’est important de le dire.

    Fabien Malot/ITC/TF1

    Certaines chansons ou musiques sont presque devenus les thèmes musicaux de tel ou tel personnage. Y a-t-il des personnages qui vous inspirent particulièrement ou pour lesquels il est plus intéressant de créer des partitions ?

    Emilie Gassin : On ne veut pas faire de jaloux (rires).

    Matthieu Gonet : Sur Demain nous appartient, l’approche des personnages est différente. On s’emploie tous les trois à créer des thèmes qu’on espère forts sur des familles ou des personnages. Et là, sur Ici tout commence, travailler vraiment sur des personnages est compliqué. D’autant plus que l’un des personnages centraux est l’institut. Mais il y a des courants forts qui se dessinent, avec des personnages un peu plus forts en caractère évidemment. Qu’ils soient gentils, méchants, ou calculateurs. Dans ces cas-là, c’est vrai, les musiques deviennent vite thématiques par rapport à eux. Mais s’il y a beaucoup de chansons, il ne faut pas oublier qu’on livre également beaucoup de scores, de musiques originales instrumentales, qui parsèment la série tout au long des épisodes.

    La bande originale sortie le 15 février a pour titre "Première année". Est-ce que cela signifie qu’il est probable qu’une nouvelle playlist sorte chaque année, afin de refléter les morceaux de la saison en cours ?

    Emilie Gassin : On ne peut pas dire à 100% que ce sera le cas, mais l’idée est de continuer à sortir des bandes originales, oui. Ça pourrait être super. On a déjà vu cela sur Grey’s Anatomy par exemple, qui sortait au début des BO à chaque saison, et c’était à chaque fois un énorme carton. On ne peut qu’espérer que ce soit pareil pour Ici tout commence. On va en tout cas continuer à fournir des chansons tous les mois. Avec peut-être d’autres interprètes aussi, qu’on va essayer de dénicher.

    Matthieu Gonet : De toute façon, sur Demain nous appartient et maintenant sur Ici tout commence, on livre tous les mois beaucoup de musiques originales. Cela comprend des chansons et du score. Bien sûr ce sont des métiers où rien n’est jamais acquis, mais on espère que le succès incroyable de la série va continuer et que nos musques continueront à plaire.

    Peut-on espérer voir sortir prochainement une bande originale de Demain nous appartient, sur laquelle figurerait notamment la chanson "I Don't Know How", qui a servi de générique au prime diffusé en 2019 et qui a créé un vrai engouement chez les fans ?

    Emilie Gassin : C'est vrai que cette chanson a beaucoup plu. Il y a une demande très forte pour une bande originale de Demain nous appartient. Donc on espère pouvoir la sortir un jour et faire des heureux. Mais rien n’est certain, c’est juste quelque chose qu’on aimerait beaucoup. Mais, en tout cas, on suit de très près les envies et les souhaits du public.

    Propos recueillis par téléphone le 19 février 2021.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top