Mon AlloCiné
    Lost : les 5 meilleurs épisodes de la série
    Par Corentin Palanchini — 5 mai 2021 à 17:46

    Découvrez cinq épisodes qui ont fait de "Lost" un show atypique et vraiment à part de la production sérielle de son époque. Attention, sélection toute subjective !

    ABC

    Ce contenu est par définition SPOILER, il convient donc d'arrêter ici votre lecture si vous n'avez pas vu la série et souhaitez garder intactes toutes ses surprises.

    Chacun a ses épisodes préférés de Lost. Il y en a évidemment beaucoup d'autres qui auraient mérité une entrée, mais il fallait trancher, et en voici cinq, classés par ordre chronologique :

    Lost : Les Disparus
    Lost : Les Disparus
    Sortie le 22 septembre 2004 | 42min
    Série : Lost : Les Disparus
    Avec Matthew Fox, Evangeline Lilly, Josh Holloway, Terry O'Quinn, Naveen Andrews
    Presse
    4,2
    Spectateurs
    3,9
    Streaming

    Walkabout (S01E04)
    ABC
    John Locke arrive sur l'île

    Avec le recul, Walkabout (Les Pieds sur terre) est un des socles de la série. A l'époque de sa diffusion, on savait que des personnages s'étaient écrasés sur une île tropicale contenant un ou plusieurs ours polaires.

    Mais avec Walkabout, qui explore le passé de John Locke, on découvre que le chasseur débrouillard que l'on connaissait est en fait un ancien paraplégique qui depuis qu'il est arrivé dans cet étrange endroit... a miraculeusement recouvré l'usage de ses jambes.

    C'est donc l'épisode qui nous introduit à l'aspect fantastique de la série et au fait que l'île a clairement des pouvoirs magiques inexpliqués. C'est aussi le moment où le show confirme sa promesse d'être atypique, surprenante et passionnante.

    Par ailleurs, les scénaristes révèlent que Locke (Terry O'Quinn) sera un héros intriguant et important et effectivement, il fait désormais partie des visages qui ont fait Lost et qui en sont indissociables.

    Orientation (S02E03)
    ABC
    Jack se méfie de Desmond

    Intitulé 108 minutes en français, cet épisode raconte qui est Desmond Hume (Henry Ian Cusick) et ce qu'il fait dans un bunker, à savoir entrer un code chiffré toutes les 108 minutes dans un ordinateur archaïque pour éviter la fin du monde. Rien que ça !

    Ce bunker souterrain est l'objet d'une des disputes d'anthologie entre Locke et Jack, le premier croyant qu'il faut continuer à appuyer sur ce bouton et suivre les instructions, là où le médecin pense qu'il s'agit d'une simple expérience psychologique.

    C'est aussi la première fois que les "disparus" découvrent un film Super 8 datant de l'époque de la DHARMA Initiative, des films qui à chaque fois révéleront le but des recherches sur l'électromagnétisme effectuées par les scientifiques de ce programme sur l'île.

    La DHARMA Initiative fera rapidement partie de l'imagerie de la série, notamment pour les tenues beiges de ses employé(e)s qu'arboreront les disparus lorsqu'ils se retrouveront dans les années 70 à travailler sur cet étrange projet.

    The Man Behind the Curtain (S03E20) + The Shape of Things to Come (S04E09)
    ABC
    Ben, impitoyable et touchant

    Pourquoi une égalité qui permet de tricher et de mettre plus de cinq épisodes ? Parce que ces deux aventures des "disparus" permettent de découvrir deux facettes passionnantes du personnage de Ben (Michael Emerson).

    L'Homme de l'ombre fait partie de la saison 3, révèle le passé de Ben avant l'île et qu'il est coresponsable de la purge qui a vu les "natifs" de l'île gazer les membres de la DHARMA Initiative. Surtout, on comprend à quel point Ben est sans scrupule, au point qu'il piège Locke dans un trou en lui souhaitant que Jacob -qu'il voulait rencontrer et n'a pas pu voir-  vienne l'en sortir.

    Shape of Things To Come (De nouvelles règles en VF) est l'inverse exact, puisqu'il présente un Ben humain, qui paye les conséquences des jeux dangereux auxquels il se prête régulièrement.

    On avait appris que Ben avait enlevé la petite Alexandra à ses parents alors qu'elle n'était qu'un bébé. Cette dernière a ensuite rejeté son père adoptif pour son côté manipulateur et les mensonges perpétuels auxquels il se livre pour arriver à ses fins. 

    ABC
    Le monde de Ben bouleversé en une fraction de seconde

    Lorsqu'Alex est prise en otage par le mercenaire Keamy, Ben essaye comme à son habitude d'afficher une certaine assurance face au danger et se montre intraitable.

    Cela ne suffit pas à convaincre Keamy, qui abat froidement Alex sous les yeux de son père adoptif. L'émotion est totale et le personnage de Ben est enfin montré désarçonné, brisé et sincèrement ému. Emerson glanera deux nominations aux Emmy pour les saisons 3 et 4, avant d'obtenir le précieux prix pour sa prestation de la saison 5.

    Through The Looking Glass (S03E22 et 23)
    ABC
    Le sacrifice déchirant de Charlie

    C'est ce double épisode qui fait réaliser au spectateur que la série va contenir des flash-forwards, qui présentent des événements non pas passés (comme ce fut le cas pendant 3 saisons) mais à venir.

    C'est aussi l'épisode dans lequel Jack apparaît barbu, échappé de l'île et au plus mal dans sa vie. Il termine la saison 3 en criant un désespéré "we have to go back !" ("nous devons y retourner !") face à une Kate qui se détourne et a visiblement refait sa vie hors de l'île.

    Enfin et surtout, Là où tout commence... et tout finit est l'épisode du sacrifice de Charlie (Dominic Monaghan). Ce dernier parvient à contacter Penny (Sonya Walger) par radio et la compagne de Desmond a le temps de lui dire qu'elle n'est pas à bord du bateau qui approche de l'île.

    Hélas pour lui, la pièce dans laquelle Charlie se trouve est bientôt inondée et il ne parvient pas à en sortir. Il écrit alors sur sa main, à l'attention de Desmond, "Not Penny's Boat" ("pas le bateau de Penny") avant de faire le signe de croix et de mourir noyé. Un moment devant lequel plusieurs "losties" ont versé des torrents de larmes.

    The Constant (S04E05)
    ABC
    Desmond et son amour retrouvé

    Perdu dans le temps (The Constant) voit Desmond subir, le temps d'un voyage en hélicoptère, des flashs temporels qui vont l’entraîner en 1996 dans une quête pour contacter son amour de toujours, Penny. A mesure que Desmond s'éloigne de l'île, les flashs sont de plus en plus incontrôlables et nuisent à sa santé.

    Il s'accroche cependant à l'infime chance qui le verrait pouvoir parler à son ex-compagne. Au fur et à mesure des flashbacks, Desmond tente de convaincre Penny de lui donner son numéro et de ne jamais en changer afin qu'il puisse l'appeler "dans huit ans". Le tout sans explication.

    Lorsqu'enfin Desmond, depuis un cargo sur lequel il a embarqué, parvient à appeler Penny, il se rend compte qu'elle l'a attendu huit ans, et même qu'elle est à sa recherche (grâce au sacrifice de Charlie, cité plus haut). Leur discussion au téléphone figure parmi les grands moments de télévision que seules les séries (et les bons scénaristes) savent offrir aux téléspectateurs.

    Touchante et véritable histoire d'amour, la relation entre Desmond et Penny est d'une émotion incroyable et compte parmi les meilleurs épisodes de la série. Saluons ici le talent des auteurs Carlton Cuse et Damon Lindelof et l'élégante mise en scène de Jack Bender, réalisateur vétéran du show.

    Bonus : Ab Aeterno (S06E09)
    ABC
    Richard et son trouble passé

    Celui-ci est le favori de l'auteur de ces lignes. Depuis son apparition dans l'épisode Loin de chez elle en cours de saison 3, Richard Alpert était l'un des personnages les plus intrigants de l'île. D'abord montré comme l'âme damnée de Ben, Alpert fascinait par le fait qu'il ne vieillissait pas et semblait en savoir beaucoup plus qu'il ne le montrait.

    Avait-il bénéficié de l'un des pouvoirs de l'île ? Pourquoi alors ce n'avait-il d'effet que sur lui ? Ab Aeterno (Depuis la nuit des temps en VF) répond à ces questions et dévoile le passé du personnage.

    On y découvre notamment qu'Alpert (Nestor Carbonell, depuis vu dans Bates Motel) est sur l'île depuis 1867 et qu'il est arrivé via un trois mâts nommé le Black Rock, un navire que les héros ont découvert lors de la saison 1 en parcourant l'île avec Rousseau.

    On apprend également dans cet épisode que c'est Jacob qui a fait don de l'immortalité à Richard et que l'île fonctionne comme "le bouchon d'une bouteille", empêchant que quelque chose ne s'en échappe. L'épisode propose enfin un dialogue savoureux entre Jacob et l'Homme en noir. Un épisode à voir et à revoir.

     Ils auraient pu incarner Jack, Kate, Sawyer... Les acteurs envisagés pour "Lost" :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Lost : ces acteurs et actrices qui ont failli incarner Jack, Sawyer, Kate...
    6 photos

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top