Mon compte
    Astrid et Raphaëlle sur France 2 : Sara Mortensen explique la particularité de la démarche d'Astrid
    11 juin 2021 à 20:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Alors que la chaîne diffuse ce soir deux nouveaux inédits de la série, l'interprète d'Astrid revient sur un détail caractéristique de son personnage, autiste Asperger amenée à collaborer avec une capitaine de police (Lola Dewaere) dans ses enquêtes.

    Dans Astrid et Raphaëlle, dont la saison 2 est diffusée chaque vendredi à 21h05 sur France 2, Sara Mortensen incarne Astrid, une documentaliste criminelle et autiste Asperger, aux côtés de Lola Dewaere, commandante de police qui va vite remarquer le potentiel d'observation et de déduction hors normes de la jeune femme pour s'en faire une précieuse alliée... mais aussi une amie.

    Astrid et Raphaëlle
    Astrid et Raphaëlle
    Sortie le 12 avril 2019 | 52min
    Série : Astrid et Raphaëlle
    Avec Sara Mortensen, Lola Dewaere, Benoît Michel, Daniel Njo Lobé, Geoffroy Thiebaut
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Salto

    Très attachée à représenter l'autisme de manière réaliste à travers son personnage, Sara Mortensen a notamment beaucoup travaillé la gestuelle et l'élocution d'Astrid, en allant à la rencontre d'associations et de personnes autistes.

    "J’ai rencontré des personnes directement concernées par l’autisme, j’ai assisté à des groupes de paroles. J’ai donc énormément écouté et j’ai fait une espèce de mélange. J’ai remarqué qu’il y avait une forte articulation parfois des mots et le choix des mots est très important également, parce qu’ils veulent dire quelque chose", confie-t-elle au site Télé Loisirs.

    La comédienne a également adopté une démarche particulière pour Astrid, en lui donnant un léger claudiquement caractéristique. "Quand ils sont petits, beaucoup d’enfants autistes marchent sur la pointe des pieds et sont suivis par des orthopédistes pour apprendre à marcher en posant le talon", décrypte-t-elle.
    "Nous, quand on marche, on pose d'abord le talon et ensuite la pointe. Les autistes, comme ils marchent sur la pointe de pied, quand ils vont marcher, ils vont poser d’abord la pointe du pied, parce que c’est la première chose à poser, et après, le talon. Donc en fait, ils marchent à l’envers (...) Je trouvais intéressant de garder ce petit détail pour Astrid."
    Parfois, explique-t-elle, la marche peut être maladroite pour les personnes autistes car elles peuvent rencontrer des difficulté à visualiser leurs corps dans l’espace. "C’est aussi pour cette raison qu’Astrid a l’index et le majeur de la main droite collés, parce qu’ils fonctionnent ensemble. Elle n’a pas réussi à les décoller."
    "On sait qu'on ne peut pas faire l'unanimité sur un sujet comme la question de l'autisme, mais on est très vigilants sur ce qu'on raconte autour de ça sur le personnage d'Astrid, nourri de nos rencontres avec des personnes autistes", nous confiait le scénariste et co-créateur de la série Alexandre de Seguins. "Et dès le départ, il y avait cette idée d'intégrer des personnes autistes dans le processus."
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Might Guy
      Perso, si je refuse de regarder, je m'abstiens alors de commenter. Les séries de france télévision que je suis restent assez familiales, je ne peux pas dire si elles sont meilleures que celles de tf1 (je vomis capitaine marleau, par contre). Une série française qui m'a vraiment plu par sa qualité et son identité, c'est Maroni, sur Arte.
    • meiyo
      Bienvenue au club ! J'ai jeté un coup d'oeil uniquement pour me faire mon propre avis et il n'est pas terrible.
    • Might Guy
      Les séries de tf1 c'est viscéral, je peux pas.
    • meiyo
      Bien mieux que HPI, que j'ai trouvé d'un ennui mortel !
    • Might Guy
      J'ai pris la série au hasard pendant mes vacances. Gros déficit en action (en 8 épisodes, 1 bourre-pif, 2 coups de feu). L'interprétation d'un perso autiste reste son meilleur atout, avec un effort sur les dialogues et les thèmes développés dans les scénarios . Pas mal, mais un peu plus d'action serait bienvenu pour la prochaine saison.
    Voir les commentaires
    Back to Top