Mon compte
    Black Widow : pourquoi le film a mis 17 ans à se faire ?
    7 juil. 2021 à 18:00
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Le MCU de Kevin Feige a pris la place du western et des sérials des années 30 à 50, Corentin suit donc cette prise de relais avec attention. L’écriture de l’émission FanZone pendant des années lui a fait creuser les secrets de cet univers connecté multi-plateformes inédit dans l’Histoire du cinéma.

    Le film "Black Widow" sort enfin ce mercredi ! Très attendu par les fans, il était annoncé depuis de nombreuses années par le président de Marvel Studios Kevin Feige et existait même avant son arrivée. Mais que s'est-il passé entre 2004 et 2021 ?

    The Walt Disney Company France

    Tout commence en 2004. Le studio Lionsgate se porte acquéreur des droits du personnage Marvel de Natasha Romanoff, alias Black Widow. A cette époque, Marvel Studios est en difficulté financière et délègue la production de longs métrages cinématographiques de son catalogue à d'autres firmes.

    Black Widow
    Black Widow
    Sortie le 7 juillet 2021 | 2h 14min
    De Cate Shortland
    Avec Scarlett Johansson, Florence Pugh, Rachel Weisz, David Harbour, Ray Winstone
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    3,3
    Séances
    Black Widow et la bombe atomique

    David Hayter, scénariste de X-Men et X-Men 2, est envisagé pour mettre en scène le projet d'une aventure Black Widow, destiné à être sa première réalisation. Des années plus tard, à FemPop, il confiera le thème de son film avorté :

    C'était une mercenaire freelance rappelée vers là où elle a été élevée pour faire face à son passé.
    J'avais essayé d'utiliser la toile de fond de l'ancien Empire soviétique - un asile de fous anarchique avec 400 silos à missiles nucléaires. On était vraiment dans ce contexte de bombe atomique, que je trouvais opportun et assez cool.

    Hayter écrit pendant un an et à cette époque, les films de vigilante féminins commencent à se multiplier, de Kill Bill à Tomb Raider en passant par BloodRayne et Ultraviolet. Sauf que le dernier de cette vague, Æon Flux, se plante au box-office américain. Nous sommes en décembre 2005, et Lionsgate demande à Hayter de mettre son scénario sur une étagère.

    Paramount Pictures
    Angelina Jolie est Lara Croft dans "Lara Croft: Tomb Raider"

    L'annonce résonne comme un coup de tonnerre pour Hayter, alors âgé de 36 ans, et qui avait baptisé sa fille Natasha car elle était née pendant l'écriture du film... qui ne s'est jamais concrétisé. En 2006, Marvel essaye de vendre le projet à d'autres studios, mais rien n'aboutit.

    Scarlett décroche le rôle

    Deux ans plus tard, Marvel Studios lance avec l'aide de Paramount Iron Man, qui devient un succès international et permet à Marvel de rembourser ses créanciers et de garder les droits de certains de ses personnages. Au lancement d'Iron Man 2, il est question d'y introduire le personnage de Natasha Romanoff.

    Emily Blunt est contactée pour le rôle mais est obligée par contrat de partir tourner Les Voyages de Gulliver avec Jack BlackScarlett Johansson la remplace, et Black Widow est introduite comme la "secrétaire" de Tony Stark. Le personnage est très sexualisé, ce que Johansson déplorera.

    The Walt Disney Company
    Scarlett Johansson monte sur le ring dans "Iron Man 2"

    Nous sommes le 23 septembre 2010 lorsque le ponte de Marvel Studios Kevin Feige annonce que des discussions pour un film solo sur Black Widow porté par Scarlet Johansson sont en cours et que "des concepts" sont à l'étude. Deux ans s'écoulent, et le personnage apparaît dans Avengers (2012).

    Priorité à l'univers Marvel

    Avengers, première réunion super-héroïque du MCU, est la priorité de Marvel Studios et les films consacrés aux Vengeurs vont se succéder à raison d'un tous les trois ans, bouchant un peu l'horizon pour un film solo Black Widow. En 2014, Nicole Perlman (Les Gardiens de la galaxie) signe une version de scénario qui reste archivée.

    L'univers Marvel devant s'étendre et s'accroître, il y a toujours de nouveaux personnages à présenter aux spectateurs avant de détailler l'histoire de Natasha Romanoff.

    En 2015 cependant, Avengers : l'ère d'Ultron montre une scène du passé de l'héroïne et une partie de son enfance qui n'a apparemment pas été de tout repos, scène qui apparaît à l'époque comme un teasing d'un futur film solo :

     

    Un an plus tard, Kevin Feige sort ce qui est un peu "Avengers 2.5" : Captain America: Civil War, et promet que Marvel est "créativement et émotionnellement" décidé à consacrer un film à Black Widow. Sauf que les fans, pourtant très impliqués, ne voient rien venir.

    Plusieurs réalisateurs et auteurs affichent leur envie de tourner le film, comme Neil Marshall ou David Hayter, qui a depuis fait ses débuts de réalisateurs avec Wolves (2014). Mais l'agenda du MCU est réglé comme du papier à musique et occupé par Ant-Man, Doctor StrangeLes Gardiens de la Galaxie 2 ou Spider-Man.

    The Walt Disney Pictures
    Scarlet Johansson attendant son film Black Widow (photo peut-être sortie de son contexte)

    Il faut aussi introduire le méchant ultime de la grande Phase Marvel, Thanos, qui de film en film, fait savoir qu'il est intéressé par mettre la main sur les pierres d'infinité, pierres qu'il faut là aussi présenter au public et en attendant, Scarlett comme Black Widow attendent.

    Les choses avancent enfin

    En octobre 2017, Kevin Feige lance le développement officiel de Black Widow et confie l'histoire à Jac Schaeffer (qui a depuis signé la série WandaVision) et Ned Benson (The Disappearance of Eleanor Rigby). Beaucoup de réalisatrices sont reçues par Marvel Studios, dont Mélanie Laurent et Chloé Zhao, qui préfère partir tourner Eternals.

    C'est finalement Scarlett Johansson elle-même qui contacte la réalisatrice Cate Shortland. Fan de son film Lore, sorti en 2012 (l'histoire d'une jeune adolescente, fille d’un haut dignitaire nazi, traversant l’Allemagne avec ses frères et sœurs et qui fait la connaissance d'un jeune rescapé juif), elle présente la réalisatrice australienne à Marvel.

    En février 2019, il est décidé que le film ne sera pas une origin story, mais qu'il se déroulera entre deux films existants du MCU. Il se tourne de mai à octobre 2019, pour une sortie calée en mai 2020 et qui sera impactée par la pandémie liée au COVID-19.

    Ce long métrage solo de Black Widow sort enfin aujourd'hui, 17 ans après avoir été envisagé pour la première fois. Est-il à la hauteur de cette attente ? Faites-le nous savoir avec vos notes.

    Black Widow Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Joanny
      parce que tout le monde a été le voir en attendant Endgame, et en pensant apprendre des infos sur le personnage qui seraient utile par la suite.
    • Blasi B
      ah tu confond, pour moi c'est un des meilleurs et des plus fun depuis avengers premier du nom (les gardiens de la galaxie sont sortie aprés avengers, mais je sais pas... il a pas la même aura pour moi que iron man 1, avenger 1 et ragnarok... qui sont l'apologie du divertissement pour moi, je ne m'y ennuie pas une seul seconde. Les gardiens sont cela dit bon 4eme, et uniquement parce que je l'ai apprécié avec le temps (le premier visionnage en VF au ciné avait énormément desservie le film pour moi)
    • andiran23
      Ah j'étais persuadé que t'aimais pas Ragnarok justement, il me semblait que t'en parlais souvent ici négativement, ou alors j'ai confondu :P
    • Blasi B
      vue! et ouai, bah j'ai adoré! un des meilleurs films solo pour moi depuis ragnarok ^^
    • Madolic
      Ok ok au temps pour moi.J'avais l'impression tu te jeter sur un os dès que le sujet était sur la table.A l'évidence, j'ai mal jugé.En tout cas je te rejoins sur le manque de subtilité.Après c'est Hollywood, depuis quand ils sont subtils les US ? ^^Je pense que malheureusement c'est une phase qu'il faut passé pour que ce soit plus naturel après.Alors oui, comme tu dis, certain projet sont fait au forcing, mais si ça peut permettre que dans 10ans tt ce processus soit naturel, bah c'est une étape à passer.Et puis, tt les projets ne sont pas intéressé, certain sont très bien fait.
    • CINÉPHAGE
      Tu me fais un procès alors que tu ne me connais même pas limite : parce que je suis un homme alors je n'aime pas que les femmes soit mise en avant, alors que non, tant que la forme est franche et constructive.Mais depuis 2018 on voit fleurir de plus en plus de projets (pas toujours de très bon goût ou alors très politique) avec des femmes comme personnage principal ou l'image des hommes est minable. A nous opposé on n'en vient a se détester (pareil entre ethnies, d'ou le SJW et/ou woke).Et oui, après avoir délaisser les femmes pour les rôles principaux (et encore, dans les années 80/90 les femmes fortes existaient déjà hein) maintenant les producteurs sont tous en mode laissons les femmes réalisé et être sur le devant de la scène (d'où le féministes du dimanche et l'hypocrisie qui va avec).J'aime bien les femmes super-héroïnes hein ! J'ai apprécié Captain Marvel et même Catwoman et j'irais voir Black Widow la semaine prochaine. Mais je le répète, quand le projet semble bien forcé sur cet aspect, que ça en devient carrément politique (voire une critique de l'homme) moi ça me dérange.Pour Wonder Woman c'est autre chose, autant chez Snyder elle pète la classe mais dans ses solos elle est niaise (tout comme ce qui l'entoure).J'en ai marre des films (ou séries) qui te font la morale sur le vivre ensemble, l'acceptation de la différence etc en mode forcing. La subtilité semble morte.Commentaire supprimé, repost.Ah la la ... le signalement abusif.
    • Blasi B
      non non je demande, il me semblait que je ne l'était pas ^^
    • Madolic
      Bah si tu le dis écoute !
    • Madolic
      Et puis c'était l'occasion de faire les féministes du dimancheVoilà, c'est la note d'intention de tout tes coms.Avec tes avis biaisé d'avance quand tu juges un film trop woke D'où le objectivement. Je me doute que t'as préféré un super-héros masculin, ne tkt pas ...
    • CINÉPHAGE
      Qu'est-ce qu'ils ont mes commentaires ?
    • Blasi B
      pas aussi... mais tout de même un peu? :|
    • Blasi B
      et bien tant mieux, j'aime les bonne surprise ^^
    • Madolic
      Oui bah tu apporte la solution à la prblématique que tu expose ^^Ton avis n'est donc pas aussi méprisant que celui de Cinéphage.
    • Madolic
      Je parlais objectivement.Tes goûts je m'en tamponne royal au vue de tes post ^^
    • Blasi B
      je sais pas si c'est le pire, j'ai pas passer un mauvais moment devant... mais c'est définitivement un des plus insipide...mais dans le genre antman and the wasp était vraiment mauvais ... je l'ai encore moins apprécié que capitain marvel...
    • andiran23
      Bah, en soi, déjà t'as évidemment l'effet Endgame + la scène post-générique d'Infinity war, mais t'as aussi le fait que c'est le premier film solo féminin du MCU, que les gens aiment bien Brie Larson (même si elle était pas non plus hyper connue avant), qu'il y a Fury dedans, du coup ça joue. J'aime bien le film, mais j'avoue que je suis un peu surpris qu'il ait autant marché, c'était pas dingue non plus, effectivement
    • andiran23
      Vu cet aprem, oui. Je copie-colle l'avis (je dis pas grand-chose de très intéressant ceci dit) que j'ai écrit sur Facebook (je spoile rien, comme toujours), flemme :PÇa arrive 4-5 ans trop tard, ça avait l'air moyen avec les bandes-annonces, ça arrive après Endgame donc bon, voilà, après un an de reports dus au COVID. Bref, j'y croyais pas trop. Bah j'avais tort. C'est bien ! La BO est au top (monsieur Assassin's creed : Revelations et 3 et Mission impossible : Fallout 🥰), y'a un nouveau perso tellement cool (avec une actrice merveilleuse (note : oui je parle de Florence Pugh)), ça explore de façon touchante Nat', son passé et tout, ça a finalement pas un ton à la Winter Soldier, c'est très joli par moments (le rouge et le blanc partout, c'est oui), c'est marrant mais sans péter le ton des scènes d'introspections, c'est centré sur la Red room et de la manipulation mentale et tout et c'est bien écrit, et le prologue (+ générique) est excellent. Ah oui et puis y'a une scène post-générique, a priori utile (ayez ptêt lu/vu un résumé de The Falcon and the Winter Soldier, ça aide (puis d'façon c'est une bonne mini-série))(note : la scène post-générique de BW se passe avant TFATWS). Bref, pas non plus le meilleur du MCU ou quoi, mais bonne surprise pour moi. Ça fait plaisir. Par contre y'aura pas de suite, puisque Endgame. Ça fait pas plaisir(par contre perso les premiers retours que je vois sont pas du tout négatifs, plutôt positifs au contraire, surtout du eh c'est sympa et je m'attendais pourtant à rien)
    • CINÉPHAGE
      Perso je préfère LARGEMENT les Thor aux Wonder Woman. Cette dernière évolue dans un univers extrêmement niais.
    • Blasi B
      même si je préfère effectivement WW au premier thor ( quoique.. mais définitivement plus que thor 2 en tout cas ^^) faut avouer que aeon flux, ultraviolet, bloodrayne, supergirl, elektra ou encore catwoman (ce dernier étant surement le pire film super héroique que j'ai vue de ma vie , hommes femmes confondue) sont de très très mauvais films, malgré une certaine sympathie que j'ai pour au moins elektra, aeon flux et ultraviolet ^^mais ce sont de mauvais film tout court, rien a voir avec le sexe de l'interprètes principal... les producteurs ont l'air d'embaucher des manches que ce soit a l'écriture ou à la réal tout simplement, pour peu que le film soit un minimum correctement écrit et réaliser et elles cartonnent autant que les films avec des héros... (capitain marvel qui a dépasser le milliard, c'est fou....)
    • Blasi B
      j'ai même envie de dire que vis à vis des films cités plus haut, en plus d'aeon flux, ultraviolet et bloodrayne sont franchement très mauvais.Après, ce n'est en aucun cas de la faute des actrices, mais bel et bien des producteurs qui font n'importe quoi avec ces différents projets... on a pas attendue #metoo ou tomb rider pour faire de bons films avec des femmes têtes d'affiche, j'ai même envie de dire que les deux femmes les plus fortes, badass, et tout ce que tu veux que j'ai vue de ma vie au ciné c'est ripley et sarah connor, respectivement 79 et 91 (on va parler plutot du terminator 2 pour sarah connor)la différence entre les films de ces héroïnes et celle cité plus haut par moi ou par toi, c'est que leurs films sont bons, point a la ligne. mais rien a voir avec le sexe du personnage principal...
    Voir les commentaires
    Back to Top