Mon compte
    Space Jam 2 : le réalisateur du premier film tape sur la suite
    30 juil. 2021 à 18:00
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Réalisateur du premier opus de "Space Jam", Joe Pykta ne mâche pas ses mots au sujet de la suite signée Malcolm D. Lee, à qui il reproche notamment l'absence de Michael Jordan devant la caméra.

    "Ça n'est pas Space Jam. Space Jam c'est Michael Jordan." Réalisateur du premier opus, sorti en février 1997 dans nos salles, Joe Pytka a une dent contre la suite signée Malcolm D. Lee. Et il n'a pas manqué de le faire savoir au tabloïd TMZ. Alors que le concept reste le même (une star du basket doit faire équipe avec les Looney Tunes pour sauver le monde), il juge que les deux longs métrages n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Et que LeBron James ne possède pas l'aura de son prédécesseur.

    Space Jam - Nouvelle ère
    Space Jam - Nouvelle ère
    Sortie le 21 juillet 2021 | 1h 56min
    De Malcolm D. Lee
    Avec LeBron James, Don Cheadle, Sonequa Martin-Green, Ceyair Wright, Harper Leigh Alexander
    Presse
    2,3
    Spectateurs
    2,0
    Séances

    "J'ai travaillé avec trois personnes qui ont une telle qualité magique qu'elles peuvent affecter les gens quoi qu'elles fassent, car ils les voient et ils s'illuminent : Michael Jordan, Michael Jackson et Madonna. Tous trois possèdent cette qualité qui fait qu'ils vont immédiatement plaire aux gens sans que ceux-ci ne comprennent quoi que ce soit à leur sujet. Et personne d'autre ne possède cela."

    "LeBron est un fantastique joueur de basket, il fait partie du Top 20 de tous les temps. Mais il n'est pas Michael. Ils auraient dû appeler le film autrement. Ils n'auraient pas dû l'appeler Space Jam 2. Ça devrait être un autre film. Ça n'est pas Space Jam. Space Jam c'est Michael Jordan. Peu importe à quel point LeBron veut être un grand joueur - et il en est un - il n'est pas Michael Jordan. Il n'y aura jamais d'autre Michael Jordan."

    Le changement d'acteur n'est cependant pas le seul grief de Joe Pytka envers Space Jam - Nouvelle ère, long métrage qu'il avoue avoir regardé en cinq fois (car sorti en salles et sur HBO Max aux États-Unis). Le réalisateur précise qu'il n'est pas en colère contre ce film "qui est juste naze" et dont il juge la bande-originale "insignifiante" alors que le traitement réservé à Bugs Bunny lui a "fendu le cœur".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Fenrir .
      On dirait un rageux frustré parce qu'il n'a pas été appelé pour faire la suite x)J'ai l'impression de voir un gamin qui fait son jaloux.On dirait que son égo a du beaucoup souffrir et il se lâche.Le premier Space Jam n'a rien d'un chef d'œuvre, il serai peut être temps de redescendre sur Terre et de se calmer x)C'est plus ridicule qu'autre chose.
    • Movie Burger Game
      mdr il se sent plus pisser ^^ bientôt un space jam 3 en film d'auteur
    • Popcorn
      Non mais faut redescendre un peu sur Terre… 😂Ok, Space Jam reste un « classique » (entre gros guillemets) pour l’époque mais certainement pas un chef-d’œuvre. Et Michael Jordan n’est ni acteur dans la vie, ni bon comédien dans le film. J’ai vu le film quelques fois étant gamin (bien plus pour les Looney qu’autre chose et cette histoire de basket me dérangeait déjà parce que ça ne m’intéresse pas), j’ai réessayé avec des yeux d’adulte il y a peut-être 1 an… et perso, je n’ai pas/plus fini le film cette fois-ci.Pourquoi ne pas bêtement assumer de ne pas apprécier qu’il y ait une suite à son film, quelques années plus tard; peu importe sa qualité (même si on le lui doit bien, c’est une bonne grosse daube)?Au moins, je peux comprendre que pour une question d’égo; on ne veuille pas qu’un autre réalisateur fasse une film lié au nôtre, ni une suite, ni un spin-off, ni rien d’autre.. sans qu’on ait été d’accord au préalable. Parce que c’est « notre » film et qu’on ne veut pas qu’il soit entaché par une des comparaisons, une suite débile, etc.Mais c’est ça le cinéma, mon pote. Tu fais ton film mais les personnages ne t’appartiennent pas, pas plus que les acteurs ou le concept du scénario. Alors si la prod’ veut faire une suite minable quelques années plus tard, que les gens confondront avec ton film, ils peuvent. 😬
    • steven
      Son film était naze aussi et LeBron James ne joue sans doute pas moins bien que Michael Jordan (devant la caméra je veux dire). Il peut ne pas approuver cette suite mais je suis pas sûr que Tex Avery ou Chuck Jones aurait approuvé son film à l'époque... Je préfère encore celui de Joe Dante.
    • Kao-BB
      En vrai même sans Michael Jordan en tête cette suite aurait pu être un aussi bon divertissement avec une autre star de NBA, Jordan, James ou un autre dans tous les cas à l'origine c'était de la grosse pub. Néanmoins c'est clair et net que cette suite souffre de lacunes que le premier au moins avait compensé par une énergie à rendre cool cette rencontre entre Jordan et les Looney Tunes (bien que ce n'est pas non plus un excellent film même en tant que fan)
    • L'Otaku Sensei
      Il peut parler, le 1er Space Jam était déjà médiocre à l'époque.
    • Might Guy
      Les auteurs de chefs-d'œuvre sont forcément les plus exigeants avec les autres.
    • Cooper1992
      Quand une cuisto de chez Mcdo tape sur un collègue de chez Burger King.
    Voir les commentaires
    Back to Top