Mon compte
    HBO Max : Warner Bros. va produire au moins 10 films exclusivement pour la plateforme en 2022
    23 juil. 2021 à 14:20
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    -Chef de rubrique streaming
    Biberonnée à la série télé et au cinéma d'auteur, Emilie Semiramoth ne cache pas aussi son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et le capitaine Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    Jason Kilar, le directeur général de WarnerMedia l’a annoncé officiellement : Warner Bros. va produire au minimum 10 films exclusivement pour HBO Max en 2022.

    Backgrid UK/ Bestimage

    Directeur général de WarnerMedia, Jason Kilar s’est exprimé lors de la conférence téléphonique sur les résultats du deuxième trimestre d’AT&T, la maison-mère de WarnerMedia. Il en a profité pour répondre à des questions sur la stratégie de distribution pour les films Warner Bros. l’année prochaine.

    En effet, Warner Bros. a secoué l’industrie cinématographique fin 2020 en annonçant que l’intégralité de son line-up 2021 serait disponible simultanément dans les salles de cinéma et sur la plateforme HBO Max. Décision qui a provoqué l’ire de la communauté créative d’Hollywood.

    Pour 2022, Warner Bros. semble revenir à une stratégie plus traditionnelle, mais avec une distribution exclusive en salles raccourcie à 45 jours. Kilar a déclaré qu’il ne voyait pas l’industrie "revenir au monde d’avant, celui de 2015, 2016 ou 2017 avec des films qui restent 75 à 90 jours en salles avant d’être disponibles à la maison."

    Godzilla vs Kong
    Godzilla vs Kong
    De Adam Wingard
    Avec Alexander Skarsgård, Millie Bobby Brown, Rebecca Hall, Brian Tyree Henry, Shun Oguri
    Sortie le 21 avril 2021
    louer ou acheter

    Pour conforter cette décision, il s’est appuyé sur l’exemple de Godzilla vs Kong, un vrai succès pour Warner Bros qui a engrangé 460 millions de dollars de recette au box-office. Signe que les salles de cinéma sont toujours une source de revenus significative pour le studio.

    "Il est clair que les films comptent et continueront d'avoir de l'importance", a déclaré Kilar. "Ils comptent également à la maison" pour les consommateurs qui se sont inscrits à HBO Max. Il est évident que cette stratégie répond au changement des pratiques de consommation avec la crise du COVID-19.

    HBO Max

    Au cours du deuxième trimestre, HBO et HBO Max ont dépassé les 47 millions d'abonnés américains, soit une hausse de 2,8 millions par rapport au premier trimestre. À l'échelle mondiale, le nombre d'abonnés a atteint 67,5 millions à la fin juin, contre 63,9 millions au trimestre dernier.

    La stratégie de distribution des films pour le line-up de 2022 sera donc élaborée film par film. Le studio devrait donc privilégier une sortie exclusive de ses films en salles pour une fenêtre de 45 jours. Dans le même temps, Warner Bros. augmentera le volume de production de films originaux conçus pour HBO Max.

    A noter que les films réalisés uniquement pour HBO Max pourront voir l’intérieur des salles obscures mais à certaines conditions : en nombres restreints, dans des endroits sélectionnés et quand ceux-ci seront censés être candidats aux Oscars.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Warner Bros : tous les films 2021 seront diffusés en salles ET en streaming
    Commentaires
    • Plaza De lavega
      rdv début octobre pour 007 ;)t'as 1 bon mois devant toi pour apprendre tes alibis par coeur.....lol
    • Plaza De lavega
      ah ah ah !classement provisoire des plus gros succès 2021 : 1.9 millions pour kaamelott et 600 milles pour le 10 eme, Tom et jerryclassement box office France 2019 : 10 millions pour le roi lion et 3.2 millions pour le 10 eme, Jumanji-80% de fréquentation uniquement a cause du covid.... ouiiiiii biiiiiiien surrrrr et la marmotte met le chocolat dans le papier aluallez bonne nuit !
    • Bacta142.
      Mais de quoi tu parles?! Tout ça a été imposé par le gouvernement aux exploitants, il n'y a pas eu de choix de leur part! Le masque n'a pas empêché les gens d'aller en salles, le pass si! Qu'on soit pour ou contre ce pass faut être lucide et arrêter de faire l'autruche. Avant le Covid le cinéma se portait encore très bien en France, c'est le Covid et ses mesures sanitaires associées qui lui ont fichu un coup, point.
    • Plaza De lavega
      - le dénis c'est de parler de bon score en 2021...prendre des vessies atrophiées pour des lanternes en or massif... ou alors tu reconnais que comme pour le disque de platine faire un bon score c'était 400 milles ventes avant et maintenant 100 milles... et pour un film un petit million en 2021...- l’imbécilité c'est de refuser de voir le taux de vaccination et le taux de spectateurs qui assument leurs absence....juste par idéologie anti-pass primaire. faut arrêter de mettre tout sur le dos du covid pour se rassurer.en fait, ce qui te choque, c'est que le cœur de cible (15/25 ans) arbitre entre les contraintes sanitaires et la liberté: y se vantait tous de retirer le masque pendant la séance hein, de plus un masque qui n'est plus obligatoire par décret mais que les exploitants ont maintenus arbitrairement en inventant la jauge des 50 places...ils ont joué, ils ont perdu !jouer la carte de de l'ultra-hygiènisme a été tout simplement et purement sanctionnée.faudrait juste que ce petit milieu se remette en question au lieu de toujours tendre la main.
    • Bacta142.
      Il n'y a qu'une seule chose à décrypter, c'est que le Covid a mis un coup au cinéma, mais ça ne l'a pas empêché de faire de bons scores au box-office début juillet. Donc s'il y a des circonstances qui le désavantagent (le Covid, et donc le pass à présent, vacciné ou pas), cela l'impacte. Le train a été stoppé en plein redémarrage, on verra s'il redémarrera aussi bien à présent que le pass est en vigueur. Mais nier que ce sont ces circonstances qui sont responsables de la baisse des entrées, c'est au mieux de la mauvaise foi, au pire de l'imbécilité.
    • Plaza De lavega
      je mate les chiffres sur le site de la CNC régulièrement...t'inquièteComparons ce qui est comparable hein : En juillet 2021, avec 13 films par semaine en moyenne comme en juillet 2019: -22,8% par rapport à juillet 2019. A noter :- les 50 ans et plus (plus de 80 % vaccinés 2 doses) ne sont que 46 % à souhaiter y revenir dans les prochaines semaines....- 61 % des moins de 25 ans ( 50% vaccinés 2 doses pour la tranche 18/24) interrogés en juillet ont déclaré qu’ils avaient l’intention de retourner en salles rapidement....comme les 25/34 ans.. bizarrement y a pas de pourcentage...Moralité :1) avec la même programmation (13 films/semaine) : -22.8%2) il y a une perte de 54% des + de 50 ans qui n'est pas du au pass puisqu'ils sont quasiment tous vaccinés. c'est factuel.3) vu que 4 jeunes sur 10 ne comptent pas y retourner rapidement, ça aurait été judicieux d'en connaitre les raisons exacts et ce que veux dire rapidement ...d'ici 1 semaine ? 1 mois ? Puisque 75% des 18/24 et 50% des 12/17 sont vaccinés 1 doses et auront la possibilité d'y aller dans 15 jours/3 semaines..4) c'est quand même ballot que le pass empêche uniquement les 61% de jeunes motivés.... un pas de chance quoi...lire un article incomplet donc orienté, c'est bien, le décrypter c'est mieux.
    • Bacta142.
      Je te laisse lire ceci, ça éclairera peut-être ta lanterne: https://www.allocine.fr/art...
    • Plaza De lavega
      ouais en faisant une marche blanche.. don quichiotte
    • Bacta142.
      Comme cela a été déjà dit par ailleurs, la VHS n'a pas tué le cinéma, le DVD non plus, le Bluray non plus, le téléchargement non plus, je vois pas en quoi le streaming pourrait le tuer entièrement. S'il était tué ce serait de façon volontaire, soit en empêchant les gens d'y aller, soit en décidant de ne plus sortir les films en salles. Mais il y aura toujours un public pour y aller, que tu le veuilles ou non. Et il se fera entendre fort si certains décident de les en priver.
    • Plaza De lavega
      elle sera revue à la baisse avant la fin de l'été mais demeure foireuse 12 mois aux dernières nouvelles...pfff alors que le maximum devrait être 4 mois... et encore...devant le +45, le +30 ou le day one, on demeure totalement à la rue.en fait, j'aime bien rappeler que nous sommes dans un monde mondialisé et donc interconnecté.... il suffit d'un bon vpn pour les uns ou d'une bonne crémerie pour les autres....bonne nuit, fait de beaux rêves...avec plein des salles combles.....ih ih ih
    • Bacta142.
      À moins que la chronologie des medias change, il ne sera diffusé chez nous sur Netflix que 3 ans après sa sortie en salles.
    • Plaza De lavega
      on verra les entrées de JB et on trouvera encore un alibi foireux...un JB certainement diffusé sur Netflix peu de temps après. Et oui, ils n'ont pas acheté a ce prix le catalogue MGM et donc 007 pour le diffuser 18 mois après....hein
    • Plaza De lavega
      c'est ballot, plus de 50% de vaccinés 2 doses et ca tombe uniquement sur les autres 50% réfractaires au test....c'est la guigne, j'avoue.c'est un film hyper attendu... par qui ? les 60 milles préventes ? tout à fait ! les 300 milles du mardi ? certainement et les 700 milles depuis ?...peut-être.... faudrait déjà leurs demander avant d’interpréter.et oui, 300 milles fans en avant 1ere (les fameux day one) et 700 milles en 7 jours, c'est une moyenne de 100 milles/jours.. Youhou ! quel carton !entre la propagande habituel pour ce type de film (qui devient vite répulsive) , le manque flagrant de choix, l’hystérie collective pour le covid, la concurrence des plateformes, les contraintes sanitaires etc etc ...faut se calmer avec le covid qui sert a tout expliquer.le seul et vrai juge de paix pour la fréquentation salle sera James Bond. Là, avec un meilleur taux de vaccination, on pourra débattre sur un éventuel rebond des fréquentations ou sur le pourquoi du comment ça bide..(et dire qu'y aura exactement le meme drama sur le pass pour la sortie d'OSS..pfff)
    • Bacta142.
      Non ce n'est pas que la programmation! Oui des gens sont peut-être allés au ciné avant l'instauration du pass, sachant qu'ils n'iraient plus ensuite. Une autre preuve que le pass est responsable de la chute des entrées. Kaamelott c'est l'exception, c'était un film hyper attendu et c'est le seul qui cartonne en ce moment. Le reste a les miettes. Et les premiers chiffres ne sont pas bons du tout pour les nouveautés de cette semaine.
    • Plaza De lavega
      ah enfin tu admets que c'est la programmation. et ça date pas d'hier..., c'est juste que le pass ciné gonflait les entrées avec l'histoire de le rentabiliser coute que coute.euhh, le million d'entrée de K 1 démontre tout le contraire sur le pass sanit : quand on veut , on peut
    • Bacta142.
      La fréquentation était remontée en juillet jusqu'à l'instauration du pass sanitaire. Les gros films, les gens préfèrent les voir en salles. Même un navet comme Godzilla vs Kong, je me serais à la limite déplacé pour aller le voir en salle, mais je ne l'achèterai jamais en VOD pour le voir chez moi. Concernant les tests pour aller en salle, ce n'est pas aussi simple. Si t'es vacciné c'est bon, sinon c'est très dissuasif... Les gens ne vont pas faire un douloureux test PCR juste pour aller voir un film. Moi qui attends encore ma deuxième dose, j'ai voulu faire un test antigénique avec résultat immédiat pour aller au ciné le jour-même. On m'a dit que ça suffisait plus pour valider le pass, donc il faudrait faire un test PCR avec résultat sous 24h à 48h! Bonjour l'organisation! Résultat pas de ciné, j'ai refusé le test et je retournerai au ciné une fois vacciné et le pass valide. C'est le cas pour un tas de gens. Et la baisse de fréquentation chez nous le prouve: grosse fréquentation avant le pass, grosse baisse depuis une semaine. Si les gens ne vont plus en salles, c'est bien parce que le pass les dissuade. En juin c'est parce qu'il n'y avait pas encore de gros films.
    • Plaza De lavega
      - Juin 2021 : - 32.5% de fréquentation par rapport a juin 2019= 1/3 des spectateurs qui ne voulaient plus y aller déjà le mois dernier.- Avec 1 français sur 2 vacciné ou un simple test pour accéder à une salle...rien d'insurmontable quand on est motivé..... les -70% de baisse en 24h démontre bien que ce n'est plus du tout une priorité....et c'est mondial, le pass n'y est pour pas grand chose aux states...un grand nombre de gros films reportés ou vendus aux plateformes: je sens une pointe de jalousie...et oui, les films sortent en simultanés là-bas car ils ont choisi entre tout perdre et rentabiliser (voir rapporter) coute que coute....être à l'écoute du consommateur finalement...quel dilemme !
    • Bacta142.
      Le cinéma est né en salle, et quoiqu'il en soit il y restera ou mourra. Les films qui ne sortent pas en salle resteront pour moi des téléfilms.
    • Bacta142.
      Je te signale qu'une pandémie mondiale est passée par là, que les salles ont été fermées longtemps à cause de ça et un grand nombre de gros films reportés ou vendus aux plateformes. Et les salles se portaient très bien depuis le début de l'été avec le retour des blockbusters.
    • Plaza De lavega
      ah ah ah !avant le pass ( mi-mai 2020), c'était pas jojo non plus... j'ai les chiffres sous les yeux...une page s'est tournée mais vous tous, vous refusez de le voir....
    Voir les commentaires
    Back to Top