Mon compte
    Cruel Summer sur Prime Video : que vaut cette haletante série ado qui sent bon les années 90 ?
    6 août 2021 à 08:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Nouveau teen drama sur Amazon Prime Video, Cruel Summer est un thriller haletant racontant les destins croisés de deux adolescentes dans les années 1990. La série vaut-elle le coup d’œil ?

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Cruel Summer est une série peu conventionnelle qui se déroule sur trois étés dans les années 90, lorsqu'une adolescente belle et populaire disparaît et qu'une autre adolescente, timide et maladroite et sans lien apparent avec la première, devient soudainement l’icône de la ville avant de se transformer en la personne la plus méprisée de l’Amérique. Chaque épisode est raconté en alternant les points de vue.

    L’intégralité de la première saison de Cruel Summer est disponible sur Amazon Prime Vidéo. Épisodes vus : 10/10.

    Cruel Summer
    Cruel Summer
    Sortie le 20 avril 2021 | 60min
    Série : Cruel Summer
    Avec Olivia Holt, Chiara Aurelia, Froy Gutierrez, Harley Quinn Smith, Brooklyn Sudano
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Prime Video
    C’EST AVEC QUI ?

    Produite par Bert V. Royal (Easy A), Tia Napolitano (Scandal) et Jessica Biel, entre autres, Cruel Summer réunit quelques visages connus. Les deux héroïne sont incarnées par Chiara Aurelia, vue dans le thriller Jessie, la série Tell me your secrets et plus récemment dans Fear Street : 1978, et Olivia Holt, star de Disney Channel qui a ensuite rejoint l’écurie Marvel en campant l’héroïne Tandy Bowen dans la série Cloak & Dagger.

    Parmi les autres adolescents de la série, on retrouve Froy Gutierrez (Teen Wolf) et Harley Quinn Smith, la fille de Kevin Smith qui s’est illustrée dans Les Maîtres de l’univers et dans le dernier film de Quentin Tarantino, mais aussi Allius Barnes (Unbelievable) et Nathaniel Ashton (Mr Mercedes).

    Freeform/Bill Matlock
    Olivia Holt (Kate) et Chiara Aurelia (Jeanette)

    Du côté des adultes, les sériephiles reconnaîtront Sarah Drew, qui incarnait April Kepner dans Grey’s Anatomy, Michael Landes (Loïs et Clark), Brooklyn Sudano (Ma famille d’abord), Andrea Anders (Joey, Young Sheldon) et Blake Lee (Parks and Recreation).

    ÇA VAUT LE COUP D’ŒIL ?

    "It’s a cruel, cruel summer...". Il ne pouvait pas y avoir meilleur titre que le tube de Bananarama pour annoncer la couleur de cette nouvelle série young adult sur Amazon Prime Video. Sauf que ce n’est pas un mais trois étés cruels que vont vivre Jeanette Turner (Chiara Aurelia) et Kate Wallis (Olivia Holt), les deux héroïnes liées à jamais par un terriblement évènement.

    Le kidnapping de Kate, élève populaire et très appréciée du lycée de Skylin au Texas, par le vice-principal Martin Harris (Blake Lee) va chambouler la communauté. Mais le drame va virer au cauchemar lorsque l’adolescente refait surface et accuse la discrète et ambitieuse Jeanette de ne pas avoir rapporté sa disparition et d’avoir "pris sa vie", faisant alors de Jeannette la personne la plus détestée du pays.

    Freeform/Bill Matlock

    En dressant les portraits croisés de ces deux jeunes femmes que tout oppose mais unies par un sombre secret, Cruel Summer dessine avec brio et authenticité les contours de la jeunesse américaine des années 1990. La brillante écriture de la showrunneuse Tia Napolitano (Scandal, Grey’s Anatomy) rend la série créée et développée par Bert V. Royal, à qui l’on devait l’excellente comédie teen Easy A avec Emma Stone, ultra réaliste sur les pressions sociales exercées sur les jeunes femmes à l’adolescence.

    Ce sont ces normes sociétales pesantes qui vont mener Jeannette et Kate à vivre des horreurs durant trois étés, de 1993 à 1995. La série suit en effet trois temporalités simultanément et la showrunneuse réussit cet exercice casse-gueule en alternant parfaitement les séquences avec cohérence tout en maintenant le suspense et la tension jusqu’à un final déroutant.

    On peut se sentir parfois submergé par le trop plein d’informations et l’alternance entre les temporalités au début de la série mais aucune scène n’est gratuite et tout se recoupe au fur et à mesure des rebondissements des épisodes. La forme de Cruel Summer rend le tout très divertissant et on s’investit assez rapidement dans l’intrigue et l’enquête autour de la disparition de Kate et des conséquences qui en découlent.

    Freeform/Bill Matlock

    Outre le rythme et le suspense, la série bénéficie d’une superbe bande son, avec les meilleurs hits des années 1990 qui plairont autant à la jeune génération qu’aux nostalgiques. Cruel Summer retranscrit parfaitement l’ambiance de l’époque que ce soit dans les usages ou dans le style vestimentaire des adolescents de l’époque.

    Si la forme de la série séduit, le fond n’est pas en reste. À travers l’histoire de Kate et Jeannette, impeccablement interprétées par Olivia Holt et Chiara Aurelia tout en justesse et en émotion, Cruel Summer dépeint avec pertinence les débâcles judiciaires, les méthodes des prédateurs sexuels pour abuser des mineurs et le long chemin que les victimes empruntent pour s’en remettre.

    Rafraîchissante, profonde et haletante, Cruel Summer est une série pour ados (mais pas que) réussie qui, si elle ne renouvelle pas le genre, a le mérite de proposer une intrigue forte, cohérente et passionnante portée par des acteurs talentueux et une esthétique léchée.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • bwahbwah
      hein ?? y a encore plus de séries policières que de séries ados
    • April
      Personne ne t'oblige à regarder. Le monde est assez vaste, pour proposer tout un tas de choses sans que tu te sente attaqués. A toi de faire ton chemin.
    • Didier M
      y'en a marre des séries avec des ados ,c'est pire que les MARTINE a la plage, a la montagne ,au cinéma je veux une bonne série policière haletante avec des persos normaux sans soucis de maladie ,de problèmes de gosses chiants avec un tueur charismatique qu'on ne devine pas au premier épisode
    Voir les commentaires
    Back to Top