Mon compte
    Dune : 7 heures de maquillage pour créer le Baron Harkonnen
    17 sept. 2021 à 11:00
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Pour incarner le baron Harkonnen dans Dune, Stellan Skarsgård a dû faire face à des défis techniques et physiques importants. Retour sur cette incroyable transformation.

    Chef de la Maison Harkonnen et ennemi juré de la Maison Atréides, le baron Vladimir Harkonnen est un antagoniste majeur de l’univers de Dune, une nouvelle fois adapté au cinéma. Dans la version de Denis Villeneuve, actuellement en salle, c’est Stellan Skarsgård qui a eu la lourde tâche de se glisser dans la peau de ce personnage.

    Dune
    Dune
    De Denis Villeneuve
    Avec Timothée Chalamet, Rebecca Ferguson, Oscar Isaac, Jason Momoa, Stellan Skarsgård
    Séances (626)

    Pour incarner le terrifiant baron, l’acteur suédois a d’abord relu le roman culte de Frank Herbert pour s’imprégner de ce personnage "qui [l]’a séduit" et "dont la présence physique est si forte qu’il marque le film de son empreinte", un élément qu’il trouve "essentiel pour un méchant".

    Sept heures de préparation par jour

    Pratiquement méconnaissable dans le film, Stellan Skarsgård devait passer sept heures par jour avant le tournage entre les mains des costumiers, maquilleurs, coiffeurs et prothésistes pour se métamorphoser :

    "Psychologiquement, j’arrivais à le supporter parce que c’était intéressant de regarder les prothésistes en train de travailler. Mais physiquement, c’était difficile : il fallait rester immobile pendant sept heures. Il y avait des couches et des couches de maquillage à appliquer.

    Le plus important, c’était le visage qui nécessitait un travail extrêmement délicat. Ensuite, il fallait enfiler la combinaison prosthétique recouvrant le corps tout entier, le gilet réfrigérant en-dessous et parfois un harnais pour le travail au filin. Il fallait peindre les espaces entre la fausse peau du visage, les mains et le costume. C’était très compliqué."

    Stellan nu et une combinaison sur mesure

    Donald Mowat, le chef maquilleur, s’est inspiré "du personnage campé par Marlon Brando dans Apocalypse Now et L’Île du Docteur Moreau, une sorte de brute épaisse et cruelle" pour le baron. Il a sollicité les artistes prothésistes suédois Love Larson et Eva von Bahr, et la création de la combinaison a été longue et difficile.

    2020 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved

    Un moulage du corps de l’acteur a tout d’abord été réalisé, comprenant visage et tête, qui a permis à Love et Eva de créer une maquette en argile immense, "sur laquelle on pouvait distinguer les muscles sous la graisse" :

    "C’était une tâche immense, car Stellan Skarsgård est dans une combinaison prosthétique recouvrant tout le corps, qui le représente ‘nu’. Avec un tel personnage, le maquillage peut emprunter la mauvaise direction en un rien de temps. Ça peut devenir risible, car dès qu’on met un acteur dans un tel costume, on pense à [la série] Little Britain ou à Austin Powers".

    Cette allure quand le baron Harkonnen était nu a plu à Denis Villeneuve et Stellan Skarsgård mais a surpris l’équipe. Selon Love Larson, "les costumiers Jacqueline West et Bob Morgan ont donc conçu de nouvelles tenues avec une matière plus fine qui laissait voir son corps".

    Les défis de la combinaison dans l’eau et dans les airs

    Au total, ce sont six costumes qui ont été réalisés dans les ateliers de Stockholm avec l’aide de deux sculpteurs venus d’Espagne pour achever le moulage du corps. Le défi le plus important pour ces fameuses combinaisons était les séquences dans le bain, comme l’évoque Eva von Bahr : 

    "On a fait des essais avec la totalité de la combinaison dans l’eau et on a vite constaté qu’elle flottait trop et que ce serait franchement difficile de le faire aller sous l’eau. Il y avait aussi un autre problème quand on arrivait à le mettre dans l’eau : la combinaison agissait comme une éponge, elle absorbait trop de liquide et devenait si lourde que c’était presque impossible de le sortir de l’eau !"

    2021 Warner Bros. Entertainment Inc. All Rights Reserved.

    Autre défi majeur : faire flotter le baron dans les airs ! Il fallait près de sept heures pour que l’acteur enfile la combinaison entière et l’équipe a conçu un système pour que cette étape soit aussi confortable que possible :

    "Il faisait très chaud dans ce costume si bien qu’il enfilait d’abord une combinaison rafraîchissante, ce qui le soulageait un peu. On commençait alors à lui installer sa prothèse crânienne pour cacher ses cheveux puis celle du cou et enfin celle du visage qui s’ajoute à l’arrière, celle-ci étant l’une des plus grandes.

    Puis, on ajoutait le menton, suivi de chaque pommette séparément et enfin les lobes d’oreilles. L’étape suivante consistait à fixer les prothèses des mains par-dessus ses phalanges, lesquelles pesaient presque 4 kilos. Enfin, on lui mettait sa sous-combinaison musculaire suivie par la celle imitant la peau".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Fenrir .
      En effet, il est 100 fois mieux en Performance Capture x)
    • tueurnain
      Et c'était pas plus simple de choisir un acteur corpulent de base, un John Goodman par exemple?
    • Might Guy
      ...et avec un bon bouquin ou une playlist suffisamment founie!
    • L'indien zarbi
      Mince, j'ai reconnu cet acteur que j'adore au dernier moment. J'ai bien fait de justement...
    • andiran23
      C'est surtout que le résultat ne vieillira pas, quoi. Parce que tu vas pas me faire croire qu'il y a quoi que ce soit à redire quand on est face à un Gollum, un Caesar, un Thanos ou encore un na'vi
    • FlecheDeFer ..
      Et pourtant, j'ai vu des wokes s'indigner (que dis-je: s'étouffer!) que le baron soit un cuisant et patent exemple de grossophobie crasse...
    • Gozer
      navré,Mais le résultat est pas le même.
    • Fenrir .
      S'infliger ça en 2021, à l'ère de la Performance Capture ...C'est presque comique x)C'est du sadomasochisme désormais.
    • Hunnam29
      J'avais reconnu l'acteur, mais pas direct au premier plan (en même temps la première fois on ne le voit pas bien). Puis j'ai aussi reconnu sa voix.Le maquillage est sacrément réussi en tout cas.
    • cocolapinfr
      Intéressant, et ça ne prend pas en compte le temps pour le concept, les procédés pour le faire voler, la conception des matériaux. En tout cas ça valait le coup, Il est irréprochable (pour le peu qu'on en voit). Je n'avais pas reconnu Stellan Skarsgard en-dessous.
    Voir les commentaires
    Back to Top