Mon compte
    Kate sur Netflix : quels animes japonais ont inspiré le réalisateur ?
    Par Clement CUSSEAU — 15 sept. 2021 à 16:10

    Cedric Nicolas-Troyan, le réalisateur français du film d’action "Kate" sur Netflix, a révélé avoir été inspiré par plusieurs séries animées japonaises.

    Tôei Animation Company

    Ghost in the Shell, Akira… les références à la culture manga sont légion dans le film d’action Kate, dévoilé par Netflix ce vendredi 10 septembre. Porté par Mary Elizabeth Winstead, le long métrage suit la quête de vengeance d’une tueuse à gages professionnelles, condamnée à une mort certaine après avoir été empoisonnée au polonium 204.

    Kate
    Kate
    Sortie le 11 septembre 2021 | 1h 46min
    De Cedric Nicolas-Troyan
    Avec Mary Elizabeth Winstead, Woody Harrelson, Michiel Huisman, Tadanobu Asano, Miyavi
    Voir sur Netflix

    Interrogé par nos confrères de SlashFilm, le réalisateur français Cedric Nicolas-Troyan a reconnu avoir glissé de nombreuses références à la culture pop japonaise. "Je suis un très grand fan de Mamoru Oshii et d’Akira bien évidemment. Et il y a une série que j’adore Tokyo Ghoul, dont on aperçoit un extrait dans le film."

    Originaire de Toulouse, le cinéaste cinquantenaire a été comme beaucoup d’autres téléspectateurs de sa génération bercé par les animes japonais diffusés à la télévision française. Des influences qu’il revendique ouvertement :

    Je suis fan de Gundam, et j’adore également Robotech. J’ai grandi en regardant Les Chevaliers du Zodiatique, et tant d’autres séries. Dans les années 80 en France, la majorité des séries que nous regardions étaient japonaises, comme par exemple Goldorak.

    Le film d’action Kate réalisé par Cedric Nicolas-Troyan avec Mary Elizabeth Winstead est dès à présent disponible seulement sur Netflix.

    Kate Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Kate sur Netflix : plaisir coupable ou succession de clichés embarrassants ?
    • Deauville 2021 : on a vu Benoît Poelvoorde dans la tourmente, Mary Elizabeth Winstead héroïne d'action mortelle…
    Commentaires
    • Might Guy
      D'où Bernard Minet à la BO?
    Voir les commentaires
    Back to Top