Mon compte
    Le Seigneur des Anneaux : un prologue qui a rendu fou Peter Jackson
    19 oct. 2021 à 18:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Dans la confection du "Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau", l'étape du prologue a été particulièrement difficile à gérer pour Peter Jackson et son équipe.

    Saviez-vous que le prologue du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau avait été imposé par les studios New Line ? C'est ce que révèlent Peter Jackson et son équipe dans le commentaire audio de la version longue du film.

    "Lors des ébauches du script, on a écrit le prologue qui était tellement gavé d'informations, tellement lourd et tellement dense qu'on a fini par le trouver inutile", explique Fran Walsh, scénariste et productrice de la saga culte. "On l'a donc abandonné en se disant que tout ce qui n'était pas expliqué pourrait l'être par Gandalf et Frodon. On a alors écrit plusieurs versions de la scène à Cul-de-Sac, visant à clarifier les événements du passé."

    Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau
    Le Seigneur des anneaux : la communauté de l'anneau
    2h 58min
    De Peter Jackson
    Avec Elijah Wood, Sean Astin, Ian McKellen, Sala Baker, Viggo Mortensen
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,5
    Voir sur Prime Video

    Alors qu'on se dirigeait donc vers une ouverture du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau sans prologue, la décision a été prise de le reprendre et de le réintroduire, et ce au moment où l'équipe partait à Londres pour enregistrer la musique du film. La raison de cette volte-face ? Un bon coup de pression des studios !

    "Quand New Line a vu le film, ils ont lourdement insisté sur le fait qu'on devait absolument avoir un prologue", révèle Fran Walsh. "Pour nous, ça voulait dire "Allez, on y retourne !" C'était devenu infernal. On s'est retrouvé en Angleterre à enregistrer l'audio sur une machine Avid qui encombrait l'une des pièces. Le chef monteur, John Gilbert, nous a apporté des rushs à partir desquels on devait construire le prologue. Le tout en même temps qu'on enregistrait la musique ! On a été soumis à rude épreuve."

    "Le début du film a sans doute été la difficulté majeure, lors de l'écriture et de la conception, mais aussi lors du montage. A côté, même la fin était plus simple", résume en soufflant Peter Jackson, sans doute soulagé que tout ce qui avait trait à ce prologue ait été filmé lors du tournage original.

    Faux Raccord : les gaffes et erreurs du "Seigneur des Anneaux"

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top