Mon compte
    Tick Tick Boom! sur Netflix : Andrew Garfield dans l’un de ses meilleurs films ?
    19 nov. 2021 à 09:00
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    Chaïma Tounsi-Chaïbdraa
    -Journaliste streaming
    Elle avait attendu avec impatience l’arrivée de Netflix et s’était inscrite dans l’heure pour dévorer la première saison de Daredevil. Depuis, elle suit de près ce qui sort chaque semaine sur la plateforme pour se faire des soirées binge-watching et vous conseiller le meilleur des sorties streaming.

    Andrew Garfield revient au sommet de sa forme et de son art avec Tick Tick Boom!, une ode à Jonathan Larson, au temps qui passe et à une jeunesse perdue. Un magnifique film réalisé par Lin-Manuel Miranda.

    De quoi ça parle ?

    À l'approche de ses 30 ans, un jeune compositeur prometteur jongle entre l'amour, l'amitié et l'envie de réussir quelque chose de grandiose avant qu'il ne soit trop tard.

    C’est avec qui ?

    Il se faisait rare sur nos écrans, choisissant ses projets avec parcimonie. Andrew Garfield fait son grand retour dans Tick Tick... Boom! en se glissant dans les habits de Jonathan Larson. Si l’acteur laisse peu de place aux autres acteurs tellement il est solaire, on prend tout de même plaisir à voir à l’écran, Alexandra Shipp, Vanessa HudgensMJ Rodriguez ou encore, Judith Light. Le tout est réalisé par Lin-Manuel Miranda (Hamilton).

    Tick, Tick…Boom!
    Tick, Tick…Boom!
    Sortie : 19 novembre 2021 | 2h 01min
    De Lin-Manuel Miranda
    Avec Andrew Garfield, Vanessa Hudgens, Bradley Whitford, Alexandra Shipp, Judith Light
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,0
    Voir sur Netflix
    Ça vaut le coup d'œil ?

    Jonathan Larson. Vous ne connaissez probablement pas son nom, et pourtant ce génie créatif adoubé par Sondheim lui-même a signé l’une des plus grandes comédies musicales de ces dernières décennies : Rent. Une ôde au temps, à la jeunesse perdue et touchée par la maladie (le SIDA), à la vie de bohême.

    Larson ne saura jamais le succès qu’a rencontré sa pièce, n’ira pas récupérer les plusieurs Tony Awards qu’il a remportés sur scène, ni le prix Pulitzer donné à titre posthume. Fauché à l’âge de 35 ans le matin même de la première représentation de Rent, il est un talent parti trop tôt.

    Tick Tick... Boom! nous raconte son histoire. Avant Rent, avant les prix, avant la reconnaissance. Il n’est juste qu’un auteur vivant dans un immeuble new-yorkais délabré qui a du mal à boucler les fins de mois. Il s’inspire de ce qui l’entoure pour écrire ses musiques. Il travaille d’ailleurs activement sur Superbia, une comédie musicale résolument rock et futuriste inspirée de 1984 d’Orwell.

    Si sa pièce n’arrivera pas jusqu’à Broadway malgré de bons encouragements, cet échec lui inspirera sa pièce suivante : Tick Tick Boom!, un spectacle monologué qui va donner son titre au film de Lin-Manuel Miranda. 

    Macall Polay/Netflix

    Et c’est ce qu’est aussi cette nouvelle production Netflix : le monologue d’un homme terrifié par le temps qui passe. Andrew Garfield est exceptionnel dans ce jeu. Et même s’il est présent dans quasiment toutes les scènes, l’acteur arrive à passer d’un extrême à l’autre. Autant à l’aise en chant qu’en danse, dans l’humour que le drame, il livre ici l’une des meilleures prestations de sa déjà si brillante carrière. 

    A l’image de Rent, qui raconte les ravages du SIDA dans le New York des années 90, Tick Tick Boom! est un film sans prétention, avec du cœur, qui nous pousse à nous reconcentrer sur l’essentiel. Les acteurs rendent justice aux chansons écrites par Jonathan Larson il y a 30 ans de cela.

    Et force est de constater que les paroles font mouche aujourd’hui encore, et qu’elles continuent d’émouvoir. Mention spéciale à "Louder Than Words" que vous pouvez découvrir ci-dessous (interprétée par Andrew Garfield, Vanessa Hudgens et Joshua Henry).

    Quant à Lin-Manuel Miranda, que l’on attendait au tournant, il réussit le challenge avec brio. Pour sa première vraie réalisation, l’homme de théâtre ne déçoit pas et propose dans Tick Tick Boom! des tableaux assez bluffants. Ses acteurs - Garfield et Alexandra Shipp en tête - semblent s’épanouir devant sa caméra. Le cinéaste s’est d’ailleurs permis un petit caméo et a fait appel le temps d’une scène à plusieurs de ses amis dont Renée Elise Goldsberry et Phillipa Soo d’Hamilton et Daphne Rubin-Vega que l’on a vue cet été dans D’où l’on vient.

    Amoureux de comédies musicales ou non, vous tomberez sous le charme de ce film dont on entendra définitivement parler ces prochains mois.




    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Netflix : quels sont les films à voir en novembre 2021 ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top