Mon compte
    Manipulations : "réussite", "caricaturale"... que pense la presse du thriller de France 2 ?
    16 janv. 2022 à 10:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Lancé le 10 janvier sur France 2, la série "Manipulations" met en scène Marine Delterme dans le rôle d'une femme victime d'un pervers narcissique (Marc Ruchmann). Les critiques ont-elles été convaincues par ce drame sous forme de thriller ?

    Dans Manipulations, Maud, incarnée par Marine Delterme, est une femme accomplie sur le plan professionnel et familial. Mais côté vie privée, elle se sent seule depuis son divorce. Lorsqu'elle fait la rencontre de Mathias (Marc Ruchmann), un séduisant photographe en apparence idéal, Maud croit rêver et goûter enfin au bonheur. Mais bien vite, ce dernier va se révéler être un pervers narcissique, et manipuler Maud pour l'isoler de ses proches...

    Manipulations
    Manipulations
    Sortie : 10 janvier 2022 | 52 min
    Série : Manipulations
    Avec Marine Delterme, Marc Ruchmann, Constance Dollé, Scali Delpeyrat, Anne Loiret
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    3,6

    Lancée le lundi 10 janvier sur France 2, la série de Jeanne Le Guillou et Bruno Dega a rassemblé pour sa première soirée de diffusion 3 millions de téléspectateurs en moyenne, soit 14,1 % de PDA selon Le Parisien. Un début encourageant face à la suite de la saison 6 de Sam sur TF1 en tête des audiences ce soir-là; mais la série traitant de l'emprise psychologique dans le couple a-t-elle pour autant convaincu la presse ?

    Ce qu'en pense la presse...

    Selon  Télé 7 Jours :

    "Un thriller psychologique dont la mise en scène est parfaitement maîtrisée. Il s’en dégage une atmosphère oppressante et dérangeante qui va crescendo, le tout, servi par des acteurs au sommet de leur art !" 4/5

    Lire la critique complète

    Selon Le Figaro :

    "Six épisodes d’une qualité encore trop rare dans la fiction française, n’étaient quelques longueurs, l’ensemble est bien écrit et bien structuré. Un casting d’exception dont les deux protagonistes, mais aussi Constance Dollé, trop rare à l’écran depuis Un village français, Anne Loiret (Les Hommes de l’ombre) et Julien Crampon (Demain nous appartient)." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé Câble Sat :

    "L'autre réussite de Manipulations est d'avoir adopté une dynamique de thriller, rendant son récit de plus en plus haletant jusqu'à un final très osé, flirtant avec le grand guignol sans y tomber. Aussi libératrice et jouissive que profondément immorale, cette conclusion est à l'image de la série : une réussite." 3,5/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé Loisirs :

    "Cette série traite d'un sujet rarement abordé à la télévision. Elle montre de manière glaçante les mécanismes utilisés par le pervers narcissique pour resserrer son étau sur sa victime d'abord, puis son entourage. Les acteurs, Marine Delterme et Marc Ruchmann en tête, sont convaincants." 3/5

    Lire la critique complète

    Selon Télé Z :

    "Long et improbable récit d’une emprise qui n’a de manipulations que le nom. L’interprétation est hésitante." 2/5

    Lire la critique complète

    Selon Télérama :

    "Entre thriller amoureux post-hitchcockien et drame pédago post-#MeToo, la série ne tranche pas, et l’on s’ennuie devant un récit stéréotypé, couronné d’une morale explicative. Délayant en six épisodes une intrigue qui aurait pu tenir en 90 mn, le scénario multiplie les points de vue (...), les artifices superfétatoires (la structure en flash-back), et joue sur une ironie dramatique (...) qui tue le suspense." 2/5

    Lire la critique complète

    Selon Le Parisien :

    "Las, le portrait de la victime sous emprise est tellement caricatural qu’il en est pénible. Ce n’est pas un crime de prendre quelques libertés sur la réalité, c’est même le propre de la fiction. Pourtant, on en a marre de voir les femmes faire figure de cruches dès qu’un homme leur murmure des mots doux." 1/5

    Lire la critique complète

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top