Mon compte
    Lynx : un documentaire authentique sur les traces d'un félin mystérieux et secret
    Par Yoann Sardet — 18 janv. 2022 à 19:00

    Depuis neuf ans, Laurent Geslin arpente les forêts du Jura sur les traces du lynx boréal. Ce photographe amoureux de la Nature livre son premier film, qui part à la rencontre de cet animal méconnu, secret et mythique.

    Gebeka Films

    Lynx de Laurent Geslin

    En salles cette semaine

    Au cœur du massif jurassien, un appel étrange résonne à la fin de l'hiver. La superbe silhouette d'un lynx boréal se faufile parmi les hêtres et les sapins. Il appelle sa femelle. En suivant la vie de ce couple et de ses chatons, nous découvrons un univers qui nous est proche et pourtant méconnu... Une histoire authentique dont chamois, aigles, renards et hermines sont les témoins de la vie secrète du plus grand félin d'Europe qui reste menacé... Un film pour découvrir le rôle essentiel que ce discret prédateur occupe dans nos forêts, l'équilibre qu'il a rétabli dans un milieu fragile mais aussi les difficultés qu'il rencontre dans un paysage largement occupé par les humains.

    Lynx
    Lynx
    Sortie : 19 janvier 2022 | 1h 24min
    De Laurent Geslin
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    4,3
    louer ou acheter

    AlloCiné : Quel souvenir gardez-vous de votre première rencontre avec un lynx ?

    Laurent Geslin (réalisateur) : C'était en 2011, j'ai entendu sur un chemin forestier l'appel du lynx amoureux tout près. L'animal s'est arrêté de "chanter" et je l'ai cherché dans la pénombre car je savais qu'il me regardait. Il m'aura fallu plusieurs longues minutes pour apercevoir la silhouette du majestueux félin assis derrière un arbre... un frisson m'a parcouru le corps, je venais de réaliser un rêve de gosse : voir le lynx boréal dans la nature.

    Geslin Laurent

    Que représente cet animal à vos yeux ?

    Il représente un maillon indispensable de l'équilibre de la forêt. Ce qu'il est intéressant de souligner, c'est que ce ne sont pas des "Bobos des villes" qui ont relâché les lynx dans les années 70, mais bel et bien des ingénieurs forestiers et des bûcherons fatigués de voir les jeunes arbres se faire brouter par les chevreuils et les chamois. Dès son retour, le lynx a dispersé les hardes et depuis la forêt se porte beaucoup mieux dans le Jura. Une solution à un problème que l'Homme a réussi à résoudre intelligemment.

    Geslin Laurent

    Parlez-nous de la genèse de ce film authentique et naturel, tourné durant un an après neuf années de repérages et de photos ?

    En tant qu'amoureux de la nature, je rêvais de travailler sur un tel animal. J'avais filmé et photographié des grands félins, comme le tigre, le jaguar, la panthère ou le lion dans différentes parties du monde, mais quand je me suis installé dans les montagnes du Jura, j'ai réalisé qu'aucun documentaire n'avait été tourné avec des lynx totalement sauvages ! Tous avaient été filmés en utilisant des animaux dressés ou captifs. Le défi pour ce film était donc de réussir à filmer l'animal dans son milieu naturel. J’ai mis du temps à identifier et suivre certains individus, et au fil du temps j'ai compris un peu leur vie secrète. La production suisse JMH&Filo a voulu voir mes premières photos et elle m'a proposé un film pour le cinéma. L'aventure s'est donc poursuivie en ré-écrivant l'histoire et la production MC4 nous a rejoints en apportant un vrai soutien à mon tout premier long-métrage.

    Geslin Laurent

    Se lancer sur les traces du lynx est un jeu de patience, récompensé parfois au bout de plusieurs mois. Que ressent-on quand on capture ENFIN la séquence souhaitée ?

    A chaque fois que j'aperçois le lynx, je rentre chez moi comme un gosse : j'ai l'impression d'être ultra-privilégié de pouvoir observer, et parfois filmer, un animal si discret. Mais la plus belle des sensations, c'est de le filmer quand il ne me voit pas, quand il vit sa vie et que je l'observe sans le déranger. C'est ce que j'ai essayé de traduire dans le film.

    Le montage laisse apparaître, au fur et à mesure du film, de plus en plus de traces de présence humaine. Avez-vous vu l'homme envahir le territoire du lynx au fil de cette décennie ?

    Le lynx a été réintroduit par l'Homme il y a pile 50 ans. A l'époque, le morcellement des territoires ou des forêts n'était pas si important, il n'y avait pas autant de voitures. A présent le gros problème pour la survie du lynx est la continuité de son royaume. Il n'a plus de place où aller et on trouve régulièrement des jeunes en quête d'un territoire écrasés sur la route. Le problème du braconnage est également un vrai souci. Dans les Vosges, on comptait un peu plus de 20 lynx ; au début des années 2000, ils ont tous disparu essentiellement à cause de tirs illégaux. Si nous ne sommes pas prêts pour accepter la présence de ce magnifique félin dans nos régions, son avenir est très incertain.

    Geslin Laurent

    Lors de la séquence, par exemple, des bûcherons au travail qui ne réalisent pas la présence de lynx à quelques mètres, le film nous interroge sur tout ce que nous ne voyons pas... ou plus dans le monde qui nous entoure.

    Ce qui me fascine dans la nature, c'est de comprendre ce monde parallèle qui s'active autour de nous et que nous ne voyons plus. Les oiseaux ne s'égosillent pas pour nous enchanter les oreilles, ils chantent pour marquer leur présence face à d'autres congénères. Les insectes et autres papillons ne butinent pas les fleurs pour nous ravir les yeux mais pour perpétrer tout un écosystème dont nous faisons partie. Le lynx n'est pas là parce qu'il est juste beau mais parce qu'il est indispensable à la régénérescence de la forêt. Le "vivant" non-humain possède un univers de sens, de communication, d'interaction complexe, parfois d'une ingéniosité incroyable. Je suis sûr que si tout le monde, au moins une fois, prenait le temps de s'assoir au pied d'un arbre rien qu'une matinée afin d'écouter et de regarder tout ce qui se passe autour de nous, nous n'aurions pas le même regard condescendant sur ce qu'on appelle la Nature.

    Lynx Bande-annonce VF

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top