Mon compte
    Jean-Pierre Bacri, un an déjà : le jour où il tomba fou amoureux d'Agnès Jaoui
    18 janv. 2022 à 07:55
    Corentin Palanchini
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Artistiquement, la rencontre entre Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui a marqué le cinéma français à plus d'un titre. Un an jour pour jour après le décès du comédien, retour sur cette collaboration à succès.

    Gaumont

    Le duo Jaoui-Bacri est l'un des plus marquants du cinéma français des années 90 et 2000. Il a apporté à l'écriture de pièces et de films un ton nouveau, frais et réaliste auquel le public s'est immédiatement identifié, tout en pronant sur le fond, l'amour de l'autre. Retour sur une collaboration florissante.

    Tout commence en 1987, lorsque Jean-Michel Ribes met en scène L'Anniversaire, troisième pièce signée Harold Pinter, avec à l'affiche Jean-Pierre Bacri dans le rôle principal, mais aussi Jacques Boudet, Dominique Blanchar, Roland Blanche, François Toumarkine et Agnès Jaoui. Cette dernière a 23 ans, Bacri en a 36, et leur vie va changer.

    Bacri, comme un air de famille
    Bacri, comme un air de famille
    Sortie : 14 janvier 2022 | 1h 30min
    De Stéphane Benhamou, Erwan Le Gac, Gilles Lellouche
    Avec Gilles Lellouche
    Spectateurs
    3,4

    Dans le documentaire Bacri, comme un air de famille, disponible à cette adresse, Ribes commente cette période :

    Au bout de deux, trois semaines, ils étaient fous amoureux l'un de l'autre.

    En 1991, ils débutent leur collaboration avec Cuisine et dépendances, pièce de théâtre qu'ils jouent avec succès au Théâtre La Bruyère, avant de le transformer en un long métrage de cinéma réalisé par Philippe Muyl, qui sort le 7 avril 1993 sur les écrans. La pièce récolte 4 Molière dont celui de "Meilleurs auteurs".

    C'est notamment pour cela que le cinéaste Alain Resnais (sur l'impulsion de Pierre Arditi) fait appel à eux pour adapter la pièce Intimate Exchanges qu'il veut porter au cinéma sous le titre Smoking/No Smoking. Suite à la réussite de leur travail commun, il refait appel à eux en 1997 pour On connait la chanson, film incluant à son intrigue des chansons populaires, et qui sera encore un grand succès en salles.

    Bac Films
    Bacri-Jaoui dans Un air de famille

    Sur cette bonne lancée, le duo s'essaye à la mise en scène, et la répartition se fait naturellement, comme le raconte Bacri* :

    Agnès est hyperactive, elle le revendique, et moi je suis paresseux et je le revendique aussi. Donc quand il s'agit de mettre en scène nos propres films, on ne réfléchit pas longtemps.

    Elle assure donc la réalisation et il reste dans l'ombre. De son aveu même, c'est suite à sa rencontre avec celle qui est devenue sa collaboratrice et sa compagne, qu'il se met plus sérieusement à l'écriture :

    Ce qui s'est passé, c'est que j'ai arrêté d'écrire des conneries. Avant, je le faisais par intérêt, c'était moi tout seul. Quand j'ai rencontré Agnès, un miracle s'est produit et dans ma vie et dans mon écriture.
    Ce que confirme le réalisateur Olivier Doran, qui analyse : "Agnès a servi de catalyseur pour que les qualités d'observation, d'analyse et de compréhension de Jean-Pierre puissent prendre le pas sur les capacités de vanneur et de "je suis drôle et j'ai le sens de la répartie".
    Gaumont
    Jean-Pierre Bacri dans "Cuisine et dépendances"
    Leurs films comme leurs pièces étudient les rapports entre les gens et les préjugés que chacun peut avoir envers l'autre avant même de le connaître. Les dialogues ciselés par le duo sonnent à la fois vrais et dégagent une acidité qui les rend percutants et imparables. Et le public ne s'y trompe pas.
    Titre Année Entrées au BO français Prix
    Cuisine et dépendances 1993 528 442
    Smoking 1993 411 449 César du Meilleur scénario original
    No Smoking 1993 355 942 César du Meilleur scénario original
    Un air de famille 1996 2 442 289
    César du Meilleur scénario original
    On connaît la chanson 1997 2 649 299 César du Meilleur scénario original
    Le Goût des autres 2000 3 799 620 César du Meilleur scénario original
    Comme une image 2004 1 640 312 Prix du scénario au Festival de Cannes et aux European Film Awards
    Parlez-moi de la pluie 2008 1 004 267
    Au bout du conte 2013 969 570
    Place publique 2018 535 821

    Leur collaboration artistique se poursuit jusqu'en 2018 alors même que personnellement, ils sont séparés depuis 2012. Jean-Pierre Bacri décède le 18 janvier 2021 à 69 ans.

    Notre interview du duo Jaoui-Bacri à l'occasion de Place publique, leur dernière oeuvre commune :

    Place Publique par Jean-Pierre Bacri & Agnès Jaoui

    * Toutes les citations de cet article sont issues du documentaire "Bacri, comme un air de famille".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top