Mon compte
    Kaamelott : pourquoi la lumière d’Excalibur change-t-elle à la fin du film ?
    5 mars 2022 à 17:36
    Corentin Palanchini
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Alexandre Astier est revenu sur les raisons du changement d'énergie et de couleur de l'épée Excalibur dans "Kaamelott - Premier volet". Car ce n'est pas du tout un hasard.

    Voilà un sujet qui a beaucoup interrogé sur les spectateurs de Kaamelott Premier Volet d'abord en salles puis sur leur canapé en découvrant le film d'Alexandre Astier : la question d'Excalibur. En effet, au cours du film, la lame de la célèbre épée change de couleur, dégageant même une énergie électrique. Mais pour quelle raison ?

    Kaamelott – Premier volet
    Kaamelott – Premier volet
    Sortie : 21 juillet 2021 | 2h 00min
    De Alexandre Astier
    Avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Lionnel Astier
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,5
    Voir via MyCanal

    La réponse est bien entendu venue d'Alexandre Astier lui-même, créateur de Kaamelott, qui lors d'une conférence FNAC a expliqué ce changement vécu par l'épée légendaire entre sa récupération dans le rocher et son utilisation par le "fils Pendragon" contre Lancelot :

    Je crois que quand [Arthur] retire pour la première fois l'épée (...) et qu'elle fait le même type de lumière qu'elle faisait pendant la série, on a affaire à l'épée qui anoblit et qui désigne le roi.
    Simplement, les dieux lui enlèvent ça. Parce que ce qu'ils veulent de lui -et il va le comprendre plus tard- c'est qu'il devienne le bras vengeur des dieux.

    "Les dieux lui confient une nouvelle mission et ils transforment son épée en quelque chose de très agressif parce que le grand pécheur de ce film, c'est Lancelot", affirme Alexandre Astier. "Parce qu'il a morcelé le royaume de Logres au début du film et qu'il a accepté par manque d'argent de payer ses mercenaires saxons non pas avec du fric mais par un bout du royaume de Logres qui s'appelle l'île de Thanet. Et ça, les dieux ne peuvent pas le supporter".

    SND
    Le changement de couleur d'Excalibur

    Le cinéaste, musicien et auteur conclut, non sans faire un petit clin d'oeil au futur Deuxième volet : "[Les dieux] trouvent donc en Arthur un vengeur, et ils lui donnent une arme en conséquence. Ce qui lui pose un nouveau problème, c'est qu'il n'a pas mené la mission à bien. Il n'a pas tué Lancelot. Est-ce que ça va lui être reproché, est-ce que ce sera dans la suite ? Je ne sais pas..."

    Pour en avoir le coeur net, il faudra attendre que le Deuxième volet soit écrit et officiellement annoncé, car il ne l'est toujours pas officiellement. Mais nul doute qu'avec ses 2,6 millions d'entrées au cinéma l'année dernière, les producteurs comme Alexandre Astier sont prêts à repartir sur les terres du roi Arthur...

    (Re)découvrez notre interview d'Alexandre Astier...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top