Mon compte
    D'Emily in Paris à l'horrifique Mastemah, retour sur la carrière éclectique de Camille Razat
    30 juin 2022 à 07:00
    Laëtitia Forhan
    Laëtitia Forhan
    -Chef de rubrique cinéma
    Chef de rubrique Cinéma - Fan de cinéma fantastique, de thrillers, et d’animation, elle rejoint la rédaction d’AlloCiné en 2007. Elle navigue depuis entre écriture d'articles, rencontres passionnantes et couvertures de festivals.

    Le film de genre français Mastemah est sorti hier dans nos salles. Gros plan sur la carrière de la comédienne Camille Razat, qui tient le rôle de Louise dans le long-métrage.

    Dans le thriller horrifique MastemahCamille Razat incarne Louise, une psychiatre qui décide de repartir de zéro en allant s'isoler dans l'Aubrac après la mort d'un patient lors d'une séance d'hypnose.

    Mais l’arrivée d’un nouveau patient au comportement étrange va la plonger dans une spirale infernale. Sa vie et celles des autres vont devenir un véritable enfer

    Dans le film de Didier D. Daarwin, l'actrice incarne ici un personnage à l'opposé de celui qu'elle joue dans la série Emily in Paris.

    Mastemah
    Mastemah
    Sortie : 29 juin 2022 | 1h 41min
    De Didier D. Daarwin
    Avec Camille Razat, Olivier Barthelemy, Tibo Vandenborre, Féodor Atkine, Anaël Snoek
    Presse
    1,3
    Spectateurs
    2,2
    Séances (3)

    Retour sur le parcours de cette jeune actrice prometteuse.

    Née en mars 1994 à Toulouse,Camille Razat débute en tant que mannequin. Après un Bac littéraire et des études au Cours Florent, elle fait ses premiers pas devant la caméra dans la série de France 2, Disparue, où elle incarne Léa, une jeune fille qui disparaît sans laisser de trace le soir de la Fête de la musique.

    Côté cinéma, elle apparaît brièvement au casting du film de Guillaume Canet, Rock n'roll, avant de décrocher l'un des rôles principaux de la comédie de Victor Saint Macary, Ami-Ami. Camille Razat y incarne Julie, une jeune femme dont le héros - interprété par William Lebghil - tombe amoureux. Le public découvre alors son sourire ravageur et ses yeux pétillants de malice.

    Julien Panié / Nord Ouest Films
    Camille Razat dans Ami-ami

    La comédienne décroche ensuite un rôle de figuration (une hôtesse dans le Thalys) dans le film de Clint Eastwood, Le 15h17 pour Paris.

    En 2018, elle décroche le 1er rôle féminin du film de Cédric AngerL'Amour est une fête, aux côtés de Guillaume Canet et Gilles Lellouche, qu'elle retrouve donc après Rock n' Roll.

    Dans ce long métrage qui se déroule dans l'industrie du porno des années 80, Camille Razat tient le rôle de Virginie (surnommée Caprice), une aspirante comédienne poussée par son petit ami à devenir strip-teaseuse et actrice de films érotiques.

    Christine Tamalet / Mars Films
    Camille Razat dans L'Amour est une fête

    Un rôle de starlette de l'âge d'or du cinéma porno français pour lequel l'actrice a dû se dévêtir et apprendre à danser lascivement et qui tranche complétement des rôles dans lesquels elle s'était jusqu'alors illustrée. Un changement souhaité par la comédienne à qui l'on ne proposait jusqu'ici que des rôles de jeunes femmes sages.

    On la retrouve ensuite au casting du film de genre Girls with balls diffusé sur Netflix.

    Mais la consécration arrive en 2020 grâce à la série Netflix Emily in Paris. Camille Razat y incarne Camille, une française qui se lie d'amitié avec la jeune américaine Emily (Lily Collins).

    Son personnage frais, joyeux et lumineux enchante les spectateurs. L'actrice reprend son rôle dans la deuxième et la troisième saison, dont le tournage vient de débuter. 

    Netflix
    Lily Collins & Camille Razat dans Emily in Paris

    En 2021, elle est au casting du film d'Yvan AttalLes Choses humaines dans lequel elle incarne Quitterie,
    une stagiaire de l'émission Grand Oral, que présente Jean (Pierre Arditi).

    Avec Mastemah, elle décroche un rôle aux antipodes du personnage qui l'a rendu célèbre dans le monde. C'est Olivier Barthelemy, son partenaire à l'écran, qui lui a fait lire le scénario. Si ces derniers n'avaient encore jamais tourné ensemble devant la caméra, les deux acteurs se connaissaient déjà.

    Le réalisateur Didier D. Daarwin explique : "Le hasard a voulu qu’Olivier soit un ami du photographe Étienne Baret, le compagnon de Camille Razat. À deux mois du tournage, alors que nous n'avions pas encore trouvé le rôle principal féminin, Olivier a fait lire le scénario à Camille, le texte et la thématique lui ont parlé et elle a immédiatement accepté d’incarner Louise."

    Parallèlement, Camille Razat poursuit son travail de mannequin et est l'égérie de plusieurs marques.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top