Mon compte
    The Tourist sur France 2 : les références cinématographiques, le choix de Jamie Dornan... Les confidences du créateur de la série
    26 juin 2022 à 19:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Passionné de séries en tous genres, mais aussi d'horreur et de teen movies, Jérémie Dunand a été biberonné aux séries ados et aux slashers des années 90, de Buffy à Scream, en passant par Dawson. Chef de rubrique télé, il écrit aujourd'hui principalement sur les séries et unitaires français.

    Alors que France 2 diffuse demain soir la fin de "The Tourist", le scénariste Harry Williams est revenu pour nous sur les influences de la série, de "Duel" aux frères Coen, et sur le choix de Jamie Dornan, qui a failli passer à côté du rôle-titre.

    Lancé lundi dernier sur France 2, et récompensé il y a quelques jours du prix de la Meilleure série au Festival de télévision de Monte-carlo, le thriller The Tourist, porté par Jamie Dornan (Cinquante Nuances de Grey) et Danielle Macdonald (Patti Cake$), s'achève déjà ce lundi soir avec la diffusion des trois derniers épisodes de la saison 1.

    Rencontré à Monte-Carlo il y a quelques jours, le scénariste et producteur Harry Williams, qui a créé The Tourist avec son frère Jack Williams, est revenu pour nous sur la genèse et les influences de cette série dans laquelle Jamie Dornan incarne un homme qui, après un accident de la route, se réveille dans l'outback australien sans aucun souvenir. Mais avec la certitude qu'on cherche à le tuer. Et que son passé y est pour quelque chose.

    AlloCiné : Comment est née l'idée de The Tourist ?

    Harry Williams : Nous avions envie d'écrire un thriller existentiel. La question centrale de la série est "Qui suis-je ?". Et chaque personnage est lancé dans une quête de découverte de soi.

    Et pour aborder une telle thématique, l'amnésie du héros nous paraissait idéale. Mais c'est un procédé que l'on a beaucoup vu à la télévision et au cinéma, que ce soit dans les soaps ou dans la saga Jason Bourne. Il fallait donc qu'on traite l'amnésie de manière différente et on a eu envie d'aller vers quelque chose de plus réel, auquel les téléspectateurs pourraient s'identifier, et aussi de plus sombre.

    À partir de là, on s'est demandé dans quel environnement nous allions plonger notre héros qui est complètement perdu et qui se demande littéralement qui il est. Et l'outback australien s'est rapidement imposé comme une évidence. Car c'est une sorte d'étendue désertique infinie, où l'on peut se perdre facilement, où l'on est vite désorienté. Et tout à coup toutes ces choses absurdes arrivent à notre personnage principal et font avancer l'histoire. C'était assez jouissif à construire.

    The Tourist
    The Tourist
    Sortie : 1 janvier 2022 | 60 min
    Série : The Tourist
    Avec Jamie Dornan, Danielle Macdonald, Damon Herriman, Shalom Brune-Franklin, Danielle Macdonald
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    3,6

    La série débute par une scène d'ouverture époustouflante, une scène de course-poursuite entre une voiture et un camion. Vous l'avez conçue comme un vrai hommage à Duel de Steven Spielberg ?

    Bien sûr. Duel est un super thriller, avec cette "figure" inquiétante du camion, qui collait parfaitement à l'idée de la série et de cette menace qui suit notre héros, sans qu'il ne sache pourquoi et ce qu'elle représente.

    Mais on retrouve beaucoup de références et de clins d'oeil tout au long de la série : No Country for Old Men, Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Pulp Fiction. Les frères Coen étant certainement la plus grosse influence pour nous car ils ont le même sens de l'humour et la même sensibilité que nous.

    The Tourist mêle beaucoup d'intrigues et de personnages, c'est un récit assez complexe. Cette série a-t-elle été plus dure à écrire que vos précédentes créations comme Liar ou The Missing ?

    Toutes nos séries ont été dures à écrire, mais c'est vrai que celle-ci était particulièrement complexe. Heureusement, de manière assez paradoxale, le tournage de The Tourist a été décalé d'un an en raison du Covid, ce qui nous a permis d'avoir un temps d'écriture beaucoup plus long que prévu.

    Ça a été particulièrement utile pour la seconde moitié de la série. Les trois premiers épisodes étaient complètement écrits, mais la suite a été plus complexe à construire.

    De toute façon, lorsqu'on écrit, il y a toujours un épisode qui pose problème. Où on se dit "Mon dieu, tout ça n'a aucun sens". Ça nous est arrivé sur The Tourist, et on a, à plusieurs moments, eu envie de tout jeter à la poubelle. Mais finalement nous n'avons pas eu à en arriver là. Nous sommes parvenus à résoudre les points de scénario qui nous posaient problème.

    BBC

    Jamie Dornan trouve ici l'un de ses meilleures rôles et se révèle particulièrement drôle. Aviez-vous son nom en tête dès le départ ?

    Nous avons suggéré son nom assez tôt dans le processus créatif, mais Jamie était pris par un autre tournage et ne pouvait malheureusement pas se libérer. Et puis, en fin de compte, l'épidémie de Covid est arrivée et le retard dans le tournage nous a permis de l'avoir.

    J'avais vu Cinquante Nuances de Grey et The Fall. Et je me disais "J'ai vu le Jamie sexy, j'ai vu le Jamie effrayant, mais je n'ai jamais vu le Jamie drôle". Et quand je l'ai rencontré j'ai tout de suite compris qu'il avait un vrai sens de l'humour et qu'il allait être parfait dans le rôle de "l'homme". C'était un vrai cadeau pour nous, et nous avons réécrit une partie de la série en ayant à l'esprit ce dont il était capable en termes d'humour et de blagues.

    En attendant la saison 2 de The Tourist, avez-vous d'autres projets à venir dont vous pouvez parler ?

    Nous travaillons sur plusieurs projets qui n'ont pas encore été annoncés, mais qui sont dans une veine similaire à celle de The Tourist.

    Pouvons-nous espérer une saison 3 de Baptiste, le spin-off de The Missing porté par Tchéky Karyo ?

    Pas pour l'instant. La fin de la saison 2 a été conçue comme une pause. Mais c'est un personnage que nous aimons beaucoup et qui pourrait revenir un jour. Il faut juste trouver la bonne histoire à raconter.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top