Mon compte
    Les Dents de la mer dans le Sud de la France ? L'Année du requin dévoile sa bande-annonce décalée
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 1 juil. 2022 à 10:00

    Après le loup garou de "Teddy", Ludovic et Zoran Boukherma changent de créature avec "L'Année du requin". Attendu le 3 août dans nos salles, le long métrage se dévoile à travers sa bande-annonce.

    Grâce à Teddy, 2021 avait été celle du loup garou pour Ludovic et Zoran Boukherma. 2022, c'est L'Année du requin pour les deux réalisateurs, dont le nouveau film sortira le 3 août dans nos salles. Et il se dévoile aujourd'hui grâce à une bande-annonce ensoleillée, qui donne le ton.

    L'Année du requin
    L'Année du requin
    Sortie : 3 août 2022 | 1h 27min
    De Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma
    Avec Marina Foïs, Kad Merad, Jean-Pascal Zadi, Christine Gautier, Ludovic Torrent
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    1,6
    Séances (963)

    Si le registre change, le style des réalisateurs non. Toujours décidés à faire du cinéma de genre dans le Sud-Ouest de la France, ils font débarquer un requin gigantesque à la Pointe du Cap Ferret, dans le bassin d'Arcachon. Mais ce dernier a le malheur de tomber sur Maja (Marina Foïs), gendarme maritime obstinée, prête à repousser son départ à le retraite de quelques jours pour faire la peau au squale.

    Comme dans Teddy, les accents sont chantants, le soleil tape et les acteurs amateurs se mélangent aux professionnels : ici Marina Foïs, Kad Merad et Jean-Pascal Zadi, qui entourent Christine Gautier, déjà à l'affiche de leur précédent film.

    L'Année du requin... et 49 films à voir cet été

    Toute ressemblance avec Les Dents de la mer de Steven Spielberg n'est évidemment pas un hasard, et ces images montrent que Ludovic et Zoran Boukherma comptent aussi bien s'en éloigner qu'assumer l'influence première de leur troisième long métrage, après Willy 1er (co-signé avec Hugo P. Thomas et Marielle Gautier) et Teddy.

    On ne sait pas encore s'il leur faudra un plus gros bateau pour aller jusqu'au bout de leur ambition, rare dans le cinéma français. Mais on est forcément curieux de voir à quel autre monstre sacré du 7ème Art ils s'attaqueront ensuite, s'ils restent dans cette voie.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top