Mon compte
    Les Fugitifs : un tournage cauchemar à cause de Depardieu, Carmet et Richard
    8 août 2022 à 18:00
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    Selon le réalisateur Francis Veber, le tournage de la comédie culte "Les Fugitifs" avec Gérard Depardieu, Jean Carmet et Pierre Richard a été cauchemardesque. Découvrez pourquoi !

    Le long métrage Les Fugitifs, grand classique de la comédie hexagonale qui raconte la cohabitation mouvementée entre un homme s'improvisant braqueur de banque (Pierre Richard) et un ancien repris de justice (Gérard Depardieu), est diffusé ce lundi soir sur France 3. L'occasion de revenir sur un tournage que le réalisateur Francis Veber qualifie... de cauchemardesque !

    "Le plateau avec Gérard Depardieu, Jean Carmet et Pierre Richard sur Les Fugitifs, ça a été un cauchemar", raconte Veber dans une interview disponible sur Youtube. "J'ose d'ailleurs à peine vous raconter pourquoi, mais je vais vous le raconter. Parce que ça peut éventuellement choquer le public, mais c'est à la fois enfantin et compréhensible car c'est une façon, sans jeu de mots, d'évacuer sa peur. C'était des concours de pets."

    Les Fugitifs
    Les Fugitifs
    Sortie : 17 décembre 1986 | 1h 29min
    De Francis Veber
    Avec Pierre Richard, Gérard Depardieu, Jean Carmet, Maurice Barrier, Jean Benguigui
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter

    "C'est insupportable", poursuit le cinéaste. "Ils n'arrêtaient pas de se péter les uns et les autres sous le nez. A un moment donné, Depardieu était couché sur la civière au moment où Carmet était censé être le vétérinaire. Et pardonnez-moi ces détails, c'est historique : Carmet se pétait dans les doigts et les mettait immédiatement sous le nez de Depardieu !"

    "Carmet pétait, effectivement", confirme Pierre Richard. "L'autre était assis, et comme Carmet était debout, il était à la hauteur. Gérard protestait, alors on coupait, on recommençait... Et finalement, sans se rendre compte de ce qu'il disait, Francis, dans sa rage, dit à Carmet "Arrête de faire le con !". Et pendant qu'il lui disait ça, pendant qu'il l'engueulait sur ça, Carmet pétait. Alors Francis, dans un énorme mouvement de colère, a dit "Arrête de péter quand je te parle !" C'est drôle maintenant, mais au premier degré...".

    Gérard Depardieu était récemment à l'affiche de "Maigret" :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Quiz duos au cinéma : osez le 9 / 9 sur les inséparables du grand écran !
    • La Soupe aux choux sur France 3 : comment ont été conçus les pets de Louis de Funès et Jean Carmet ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top