Mon compte
    Blonde : non, le film Netflix sur Marilyn Monroe n’est pas un biopic
    1 oct. 2022 à 08:00
    Clément Cusseau
    Clément Cusseau
    -Rédacteur
    Après des études en école de cinéma, il intègre la rédaction d’AlloCiné en 2011. Il est actuellement spécialisé dans les contenus streaming et l’actualité des plateformes SVOD.

    Le film Netflix "Blonde" consacré à la vie de Marilyn Monroe n’est pas à proprement parler un biopic, mais une fiction inspirée par des faits réels.

    Dévoilé ce mercredi 28 septembre par Netflix, le long métrage Blonde signé Andrew Dominik voit l’actrice cubaine Ana de Armas se glisser dans la peau de la légendaire Marilyn Monroe, dont nous découvrons également l’enfance alors qu’elle ne s’appelait encore que Norma Jean Baker. Mais bien que largement inspiré de la vie de Marilyn, le film n’est pas à proprement parler un biopic.

    Blonde est l’adaptation du roman éponyme de l’autrice américaine Joyce Carol Oates (disponible aux éditions Stock et Le livre de poche). Sorti en 2000, ce pavé de 983 pages retrace la vie de l’actrice, découpée en cinq chapitres consacrés à des étapes charnières de son existence : L’Enfant, La Jeune Fille, La Femme, Marilyn, La Vie après la mort.

    Blonde
    Blonde
    Sortie : 28 septembre 2022 | 2h 46min
    De Andrew Dominik
    Avec Ana de Armas, Julianne Nicholson, Bobby Cannavale
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    2,9
    Voir sur Netflix

    Mais bien que fortement inspiré par l’histoire de Marilyn, l’ouvrage de Joyce Carol Oates a été conçu comme une œuvre de fiction, via l’ajout de nombreux faits ne s’étant pas déroulés comme l’histoire du "trouple" formé avec Charlie Chaplin Jr. et Edward G. Robinson Jr., ou sa relation avec JFK, ici résumée à une scène d’abus sexuel particulièrement choquante.

    "Mon intention était de créer un portrait de femme aussi emblématique de son temps et de son époque qu’Emma Bovary l’était des siens. (...) Bien entendu, Norma Jeane est en fait plus complexe, et assurément plus admirable qu’Emma Bovary" a notamment déclaré l’autrice dans son ouvrage La Foi d’un écrivain, précisant que Blonde a été originellement pensé comme un court roman consacré à la jeunesse de Norma Jean, "une histoire mythique, archétypale, qui s’achèverait au moment où elle perdrait son nom de baptême de Norma Jeane pour prendre son nom de studio de 'Marilyn Monroe'".

    PODCAST - Les meilleurs films de Marilyn Monroe selon la rédaction

    Bien qu’il offre un aperçu à priori complet de la vie – et la mort – de Marilyn Monroe, il convient néanmoins d’avoir en tête que Blonde suit avant tout le point de vue d’une autrice vis-à-vis de son sujet, d’où les nombreuses prises de liberté avec les faits réels, ou encore l’absence de preuves quant à certain nombre de scènes censées s'être réellement déroulées. Un parti pris respecté par son adaptation, le film n’étant lui aussi resté fidèle que dans les grandes lignes à la vie de Marilyn.

    Le long métrage Blonde avec Ana de Armas dans le rôle de Marilyn Monroe est à retrouver dès à présent en exclusivité sur Netflix.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top