Mon compte
    Film catastrophe pour Oliver Stone
    7 sept. 2001 à 17:00

    Oliver Stone envisage d'adapter au cinéma "Il était minuit cinq à Bhopal", un récit de Dominique Lapierre sur une catastrophe industrielle en Inde.

    Encore un sujet polémique pour Oliver Stone. Le cinéaste, qui depuis plus de vingt ans fustige le mythe américain à travers des films chocs comme J.F.K ou Tueurs nés, est en négociations avec l'écrivain français Dominique Lapierre pour adapter au cinéma son livre Il était minuit cinq à Bhopal (co-écrit avec Javier Moro). Le récit bouleversant de l'une des plus grandes catastrophes industrielles de l'histoire qui toucha la ville de Bhopal, en Inde.

    Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1984, une fuite de gaz toxique se produit à l'usine de pesticides de Bhopal et fait 4000 morts ainsi que des milliers de blessés. Au total, cette catastrophe causera la mort de plus de 22 000 personnes dans les années qui suivirent. L'usine en question était américaine... Pas étonnant, donc, qu'Oliver Stone s'intéresse à ce projet. Toutefois, le cinéaste n'a pas encore annoncé de dates de tournage. Il est actuellement en pleine pré-production de Spite house. Après Platoon, Né un 4 juillet et Entre ciel et terre, Spite house sera son quatrième film ayant pour thème la guerre du Vietnam.

    Le casting de Il était minuit cinq à Bhopal s'annonce prometteur. Ainsi, Dominique Lapierre a annoncé que Penélope Cruz (Capitaine Corelli) et Jeremy Irons (Vengeance secrète) étaient intéressés par le projet. Journaliste et écrivain, Dominique Lapierre a déjà vu deux de ses livres adaptés au cinéma : Paris brûle-t-il par René Clément en 1966, et La Cité de la joie par Roland Joffé en 1992. Il était minuit cinq à Bhopal est paru cette année aux éditions Robert Laffont.

    S.B.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • spyke27
      Grand réalisateur mais aussi "polémiste suprème", le prochain sujet de Oliver Stone aura au moins le mérite de révéler un évènement quasi oublié par la presse et c'est tant mieux!
    Voir les commentaires
    Back to Top