Notez des films
Mon AlloCiné
    Angoulême 2017 : "Au revoir là-haut" de Dupontel et une visite présidentielle en ouverture !
    Par Brigitte Baronnet — 24 août 2017 à 01:05
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le coup d'envoi de la 10e édition du Festival du film francophone d'Angoulême a été donné hier. Pour cette édition anniversaire, le film événement "Au revoir là-haut" d'Albert Dupontel était projeté en ouverture, en présence de François Hollande.

    Le jury du Festival du film francophone 2017
    1. Le jury du Festival du film francophone 2017 +
    Pour cette édition anniversaire, le jury est présidé par le francophile John Malkovich
    Lire la suite

    C'est parti pour la 10e édition du Festival du film francophone ! Jusqu'au 27 août prochain, Angoulême va accueillir une pluie de stars, de Catherine Deneuve à Juliette Binoche, Gérard Depardieu, Guillaume Canet, Guillaume Gallienne, Sandrine Bonnaire et bien d'autres encore. Mardi soir, pour la cérémonie d'ouverture, c'est la visite surprise de François Hollande qui a particulièrement fait crépiter les flashs et agité les journalistes, faisant la Une de la presse mercredi matin. L'ancien Président de la République a assisté à la cérémonie d'ouverture et au film d'ouverture événement Au revoir là-haut, la nouvelle réalisation d'Albert Dupontel, d'après le roman de Pierre Lemaître. 

    Hasard du calendrier, Au revoir là-haut met au premier plan l'un des comédiens les plus en vue du moment, grâce à la sortie ce mercredi de 120 battements par minute, Grand Prix à Cannes : Nahuel Perez Biscayart. Le comédien, très remarqué, avec son complice Arnaud Valois dans le film de Robin Campillo, campe ici un personnage aux antipodes de 120 BPM, mais où à nouveau il irradie l'écran.

    Albert Dupontel : "Je passe toujours par le nez rouge, mais ma première attention n’est jamais d’être drôle"

    Film d'époque, l'intrigue d'Au revoir là-haut se passe en effet en 1919 et suit deux rescapés des tranchées, l'un dessinateur de génie (Nahuel Perez Biscayart), l'autre modeste comptable (Albert Dupontel, à la fois devant et derrière la caméra). Tous deux décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l'entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire.

    Nous avons pu nous entretenir avec Nahuel Perez Biscayart et Albert Dupontel. A notre micro, Nahuel Perez Biscayart souligne les différences entre ces deux premiers rôles successifs, tandis qu'Albert Dupontel évoque l'écho très actuel de son film :

    Nahuel Perez Biscayart, de 120 BPM à Au revoir là-haut

     

    Comme Au revoir là-haut, de nombreuses avant-premières hors compétition sont attendues, dans des genres variés, de la comédie Epouse moi mon pote avec Philippe Lacheau et Tarek Boudali, au thriller Mon Garçon avec Guillaume Canet et Mélanie Laurent, ou encore Le Sens de la fête, nouveau long métrage du tandem d'Intouchables, Eric Toledano et Olivier Nakache, sans oublier Le Petit Spirou avec Pierre Richard, François Damiens et Natacha Régnier.

    Angoulême 2017 : tout sur la sélection, la compétition...

    Outre d'autres sections parallèles, dont un focus dédié à Xavier Giannoli par exemple,, 10 films concourront en compétition, notamment Demain et tous les jours de Noémie Lvovsky, ou Maryline, second long métrage de Guillaume Gallienne après Les garçons et Guillaume, à table ! 

    Le jury présidé par John Malkovich décernera ses prix lors de la cérémonie de cloture dimanche. John Malkovich a rarement été président de jury. Une mission qu'il prendra grand plaisir à mener à bien comme il l'a confié à notre micro.

     

     

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • killzone72
      Dommage que Albert Dupontel n'ai pas plus de succès en France. Son dernier film à l'air d’être une nouvelle fois grandiose; malheureusement il sort face aux mastodontes hollywoodien de noël.
    Voir les commentaires
    Back to Top