Mon compte
    Les 15 plus grandes méchantes de cinéma qu'on adore sur grand écran
    Par Léa Bodin — 17 juin 2020 à 17:00

    En attendant le 22 juin et la réouverture des salles obscures, retour sur 15 méchantes de cinéma qu'on a hâte de retrouver sur grand écran, d'Elle Driver à Tatie Danielle en passant par Catherine Trammel et Cruella d'Enfer. Et si vous votiez ?

    Miramax Films

    Elle Driver dans "Kill Bill"

    Membre des Vipères Assassines, la borgne Elle Driver, campée par Daryl Hannah, est l'ennemie jurée de La Mariée dans Kill Bill. Les deux femmes, qui se détestent à mort, s'affrontent dans le volume 2, dans un duel mémorable.

    Cruella d'Enfer dans "Les 101 Dalmatiens"

    Méchante emblématique de l'univers Disney, la Cruella d'Enfer des 101 Dalmatiens ne recule devant rien pour assouvir ses fantasmes vestimentaires les plus fous : y compris kidnapper plein de petits chiots dalmatiens pour les écorcher et s'en faire un manteau. Ignoble personnage.

    Baby Jane Hudson dans "Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?"

    Bette Davis livre une prestation exceptionnelle dans Qu'est-il arrivé à Baby Jane ? où elle interprète le rôle de la terrifiante "Baby Jane" Hudson, une ancienne enfant-star devenur une femme aigrie, qui nourrit une jalousie sans borne pour sa soeur Blanche (Joan Crawford) qu'elle maltraite, et sombre peu à peu dans la folie. 

    La marquise de Merteuil dans "Les Liaisons dangereuses"

    La manipulatrice et orgueilleuse marquise de Merteuil, héroïne des Liaisons dangereuses magistralement interprétée par Glenn Close dans le film de Stephen Frears, entretient une correspondance intime avec le vicomte de Valmont. Sans aucun scrupule, elle lui demande de séduire la candide Cecile de Volanges afin d'assouvir une vengeance personnelle envers un ancien amant qui l'a éconduite. 

    La Reine-sorcière dans "Blanche-Neige et les sept nains"

    Ses énormes yeux globuleux et son nez crochu ont longtemps hanté nos cauchemars d'enfants : la reine qui se change en sorcière pour offrir la pomme empoisonnée à Blanche-Neige dans le grand classique de Disney compte incontestablement parmi les méchantes les plus traumatisantes de l'histoire du cinéma.

    Annie Wilkes dans "Misery"

    Un auteur de romans à succès est secouru après un accident de voiture par Annie Wilkes (glaçante Kathy Bates), infirmière retraitée qui vit dans un chalet isolé et inconditionnelle de sa série de romans Misery. Sauf qu'Annie est une admiratrice un poil dérangée : elle séquestre le pauvre homme et lui fait vivre un enfer...

    Catherine Tramell dans "Basic Instinct"

    Savant mélange de femme fatale et de tueur en série, Catherine Tramell, l'héroïne de Basic Instinct incarnée par la charismatique Sharon Stone qui manie le pic à glace avec beaucoup de dextérité, a durablement marqué les esprits. Et à juste titre. 

    La Reine de cœur dans "Alice au pays des merveilles"

    "Qu'on lui coupe la tête !" Personne n'a oublié le leitmotiv de la terrible Reine de cœur, qui fait régner la terreur sur le Royaume de cœur dans Alice au pays des merveilles. Une vraie méchante : tyrannique, cruelle, grossière et colérique.

    Eve Harrington dans "Eve"

    Dans Eve, la jeune femme ambitieuse du même nom jouée par Anne Baxter est prête à tout pour réussir : cette fan de l'actrice Margo Channing (Bette Davis) s'introduit insidieusement dans la vie de son idole et rivale, menaçant sa carrière et ses relations intimes. 

    Miranda Priestly dans "Le Diable s'habille en Prada"

    Campé par une Meryl Streep en très grande forme, le personnage délicieusement détestable de Miranda Priestly dans Le Diable s'habille en Prada serait librement inspiré de la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour. La puissance de Miranda n'a de comparables que sa froideur, sa cruauté et ses caprices.

    Danielle Billard dans "Tatie Danielle"

    À 82 ans, Danielle Billard (Tsilla Chelton) est la grand-tante que personne ne rêve d'avoir : elle est odieuse, mesquine, voleuse, menteuse et capricieuse. A la mort de sa gouvernante, qui était aussi son principal souffre-douleur, Tatie Danielle est recueillie par ses neveux, sur lesquels elle va pouvoir pousser sa tyrannie à son paroxysme. Pour notre plus grand plaisir...

    Karaba dans "Kirikou et la sorcière"

    La maléfique sorcière Karaba, entourée de ses redoutables fétiches, est sans pitié. Elle a jeté un terrible sort sur le village du petit Kirikou : la source est asséchée, les villageois rançonnés et les hommes sont kidnappés. Voulant délivrer le village de l'emprise de Karaba, Kirikou va tenter de découvrir le secret de sa méchanceté.

    Regina George dans "Lolita malgré moi"

    Dans Lolita malgré moi, Regina George (Rachel McAdams, géniale) est l'incarnation même de la peste du lycée. Manipulatrice et capable de faire tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir ce qu'elle veut, la cheffe des "plastiques" est un véritable tyran.

    Mme Danvers dans "Rebecca"

    Mme Danvers (Judith Anderson) est l'antagoniste de Rebecca. L'antipathique gouvernante du manoir de Manderley est persuadée que Mme de Winter, la nouvelle épouse de son employeur, essaie de prendre la place de sa première femme à qui elle continue de vouer une véritable obsession après sa mort. En conséquence, elle la manipule, la persécute et c'est assez terrifiant.

    L'infirmière Mildred Ratched dans "Vol au-dessus d'un nid de coucou"

    L'infirmière en chef Mildred Ratched de Vol au-dessus d'un nid de coucou, jouée par Louise Fletcher, compte parmi les meilleurs personnages de méchantes du cinéma. Autoritaire et sans coeur, elle exerce sur les pensionnaires d'un asile psychiatrique un contrôle total en les soumettant à une routine de séances de thérapie et de médication intensive qui les réduit à un état quasi végétatif.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top