Mon compte
    Bande-annonce Matrix 4 : ces références à la saga que vous avez peut-être ratées
    7 déc. 2021 à 13:30
    Marine de Guilhermier
    Marine de Guilhermier
    -Journaliste
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, Marine a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour le cinéma américain et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Révélée hier, la bande-annonce finale de Matrix Resurrections contient son lot de références à la trilogie originale des Wachowski. Zoom sur ces moments qui ne manqueront pas de réveiller la nostalgie des fans de la première heure.

    C’est le 22 décembre prochain que Neo (Keanu Reeves) et Trinity (Carrie-Anne Moss) feront leur retour sur grand écran. Et l’impatience des fans de l'œuvre des Wachowski est montée d’un cran hier avec la publication sur le Web d’une nouvelle bande-annonce pour le moins époustouflante.

    Matrix Resurrections
    Matrix Resurrections
    Sortie : 22 décembre 2021 | 2h 28min
    De Lana Wachowski
    Avec Keanu Reeves, Carrie-Anne Moss, Yahya Abdul-Mateen II, Jonathan Groff (II), Jessica Henwick
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    2,6
    Séances (213)

    Des nouvelles images qui promettent des séquences d’action spectaculaires mais qui convoquent aussi le passé avec plusieurs scènes piquées directement à la trilogie originale Matrix.

    “On a le temps”

    Warner Bos.

    La bande-annonce commence avec la voix de Yahya Abdul-Mateen II, le nouveau Morpheus, qui déclare : “Sans le savoir, nous sommes tous coincés dans d’étranges boucles”, sur des images d’une telle boucle. Alors que Neo regarde Trinity sortir d’un café dans le présent, un image de Matrix Reloaded apparaît : on y voit Trinity se détourner.

    Cette scène du deuxième épisode intervient après que les deux héros ont échangé un baiser dans un ascenseur qui s’ouvre sur une masse de gens attendant Neo, qu’ils voient comme leur sauveur. Alors que Trinity s’éloigne, son compagnon lui demande de rester car il a “besoin d’elle”, ce à quoi elle répond : “Je sais, on a le temps”.

    Une référence au concept du temps qui semble avoir toute son importance dans ce 4ème épisode.

    L’Agent Smith est de retour

    Warner Bos.

    Tout de suite après, c’est Jonathan Groff que l’on entend dire : “Des milliards de gens vivent leur petite vie dans l’ignorance”. Une phrase initialement prononcée par Hugo Weaving, alias l’Agent Smith, dans le premier Matrix, confirmant ainsi que l’acteur de Mindhunter joue bien une version du vilain. L’interprète original du personnage apparaît d’ailleurs un bref instant à ce moment-là de la bande-annonce.

    Lèvres scellées

    Warner Bos.

    Une autre scène du premier film est ensuite montrée : celle où pendant son interrogatoire par l’Agent Smith au début du long-métrage, la bouche de Neo se scelle, l’empêchant de parler. Une expérience qui n’avait pas manqué d’effrayer le héros à l’époque.

    Dans Matrix 4, c’est le personnage de Groff que l’on voit les lèvres scellées. Ce dernier paraissant beaucoup moins perturbé que Neo ne l’était par cette épreuve.

    Pilule bleue ou pilule rouge

    Warner Bos.

    S’en suit une référence à l’une des plus iconiques scènes de Matrix : celle où Morpheus (Laurence Fishburne) explique à Neo la nature de sa réalité et lui offre le choix de rester ignorant en prenant une pilule bleue ou de découvrir la vérité grâce à la pilule rouge.

    Dans la bande-annonce, on voit ce moment projeté sur un écran géant dans ce qui semble être la même pièce où il avait eu lieu dans le premier film. Le personnage de Yahya Abdul-Mateen II propose alors à nouveau à Neo la pilule rouge en confiant : “C’est le moment de nous montrer ce qui est réel”.

    Le miroir

    Warner Bos.

    Dans Matrix, Neo plongeait alors ses doigts dans un miroir pendant que Morpheus lui posait des questions sur ses rêves : une séquence que l’on retrouve à nouveau dans Matrix 4 après que le Neo du présent touche ledit miroir.

    Cette fois, ce n’est cependant pas dans une capsule qu’il se réveille mais dans une pièce toute blanche où il affirme : “Je me souviens de ça”, en se touchant la tête comme pour chercher le câble qui y était accroché à son réveil dans le premier épisode.

    Mr. Anderson

    Warner Bos.

    Plus loin dans la bande-annonce, le personnage de Jonathan Groff crie sous la pluie “Mr. Anderson”, le nom que l’Agent Smith de la trilogie originale utilisait pour s'adresser à Neo. On voit d’ailleurs une nouvelle fois Hugo Weaving lui-même prononcer le mot. Le passé se manifestant donc à nouveau dans le présent.

    “Je n’ai pas oublié le kung-fu”

    Warner Bos.

    Enfin, les dernières secondes de la bande-annonce montrent un combat entre Neo et le nouvel Agent Smith qui se termine avec le héros déclarant fièrement : “Je n’ai pas oublié le kung-fu”. Une référence évidente à la réplique culte “Je connais le kung-fu” qui prouve que le personnage de Keanu Reeves n’a décidément pas totalement oublié son passé.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top