Mon compte
    Brad Pitt : bientôt la retraite pour la star de Bullet Train ?
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 23 juin 2022 à 12:15

    Attendu à l'affiche de "Bullet Train" cet été, puis de "Babylon" en fin d'année, Brad Pitt a évoqué sa carrière qui, selon lui, touche à sa fin.

    Les tueurs de "Bullet Train" s'affichent
    1. Les tueurs de "Bullet Train" s'affichent +
    Brad Pitt est Ladybug
    Lire la suite

    Le 3 août, Brad Pitt affrontera une poignée de tueurs à gages dans les wagons du Bullet Train de David Leitch, que l'on espère lancé à vive allure dans les salles obscures. Puis il revisitera l'arrivée du cinéma parlant à Hollywood dans le Babylon de Damien Chazelle, attendu chez nous le 25 janvier 2023. Et il pourrait retrouver George Clooney devant la caméra de Jon Watts. Et ensuite ?

    "Je me considère proche de la fin", a déclaré la star à GQ au sujet de sa carrière. "C'est mon dernier semestre ou trimestre. De quoi sera faite cette section ? Comment ai-je envie de la façonner ?" Aujourd'hui âgé de 58 ans, l'acteur ne veut pas dire, pour autant, qu'il raccrochera dans trois ou six mois. Pas plus qu'il ne se donne un ultimatum précis. Mais ce n'est pas la première fois qu'il parle de quitter les plateaux.

    En 2004, au moment de la sortie de Troie, il parlait déjà de mettre un point final : "Je me donne encore quatre ans pour tourner des bons films", affirmait-il dans la revue allemande TV Movie. "Ensuite viendra une nouvelle génération du cinéma avec de nouveaux héros. (...) C'est le cours normal des choses."

    Les choses ne se sont évidemment pas passées comme il l'avait annoncé, et il a remis le couvert en 2011, pendant la promotion du Stratège, annonçant une envie de s'arrêter trois ans plus tard, l'année de ses 50 ans. Ce qu'il n'a pas fait non plus. Mais va-t-il enfin franchir le pas au moment de passer le cap de la soixantaine, en 2023 ? Et si oui, que fera-t-il ensuite ?

    ARCHITECTE DE FILMS ?

    En 2004, il mettait en avant son goût pour l'architecture et la tentation de s'y essayer pour de bon. Sept ans plus tard, il laissait entendre qu'il pourrait prendre sa retraite en tant qu'acteur, mais rester dans le milieu du cinéma : "J'aime beaucoup le côté production, développement des scripts, et arranger tout cela ensemble", disait alors celui qui est impliqué sur le très attendu Blonde, prévu pour le 23 septembre sur Netflix, via sa boîte Plan B.

    Il est vrai que, avant d'être récompensé pour son rôle dans Once Upon a Time… in Hollywood, Brad Pitt avait reçu son premier Oscar en tant que producteur, grâce à 12 Years a Slave. Et il pourrait donc rester derrière la caméra. Quoiqu'il en soit, l'industrie perdra "l'une des dernières stars du cinéma", selon Quentin Tarantino, qui l'a dirigé à deux reprises.

    Quand Brad était dans le plan, j'avais le sentiment de regarder un film (Quentin Tarantino)

    "C'est une autre race d'homme", précise son réalisateur de Once Upon a Time… in Hollywood à GQ. "Et je pense, franchement, que vous ne pouvez pas la décrire précisément, car ce serait comme vouloir décrire l'éclat d'une étoile. Je m'en suis rendu compte lorsque nous faisions Inglourious Basterds. Quand Brad était dans le plan, je n'avais pas l'impression de regarder à travers l'œilleton de la caméra. J'avais le sentiment de voir un film. Sa simple présence au milieu du cadre donnait cette impression."

    Chaque nouveau projet de Brad Pitt risque donc d'être surveillé de très près. Car chacun d'eux pourrait bien être le dernier. Mais nous n'en sommes pas encore là, et il sera le 3 août à l'affiche du film d'action Bullet Train, qui s'annonce déjanté. Et mortel.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top