Mon compte
    Van Helsing : focus sur Kelly Overton, la louve de True Blood devenue chasseuse de vampires
    Par Florian Ques — 23 sept. 2016 à 05:30

    Habituée du petit écran bien que peu reconnue, la comédienne américaine Kelly Overton tente une arrivée en grandes pompes dans Van Helsing, la dernière production surnaturelle estampillée Syfy. Rétrospective sur son parcours.

    1. +
    Kelly Overton, ennemie jurée des vampires dans Van Helsing (2016-).
    Lire la suite

    Une bonne élève aux multiples facettes

    Comme bon nombre de ses pairs à leurs débuts, Kelly Overton débute sa carrière dans la petite lucarne grâce au soap-opera La force du destin, après avoir été diplômée de l’American Academy of Dramatic Arts avec le plus haut mérite. Pendant une poignée d’années, la jeune femme cumule une flopée d’apparitions dans des productions télévisées, à l’instar des cop-shows FBI : Portés disparus et Division d’élite ou bien du téléfilm Trois filles, trois mariages, un tour du monde!. Dès 2004, elle s’oriente vers le genre horrifique à travers les longs-métrages Breaking Dawn ainsi que le second opus du désormais classique Le cercle aux côtés de Naomi Watts et Simon Baker.

    Tekken Bande-annonce VO

     

    Enchaînant les passages express dans des fictions procédurales (Cold Case : affaires classées, Esprits criminels) et laissant derrière elle le pilote avorté de ABC Twenty Questions, Overton se lance dans la réalisation ainsi que l’écriture scénaristique en s’associant avec Judson Pearce Morgan pour The Collective, un thriller haletant sur une femme prête à tout pour venir en aide à sa sœur embrigadée dans un sorte de culte des plus inquiétants. En 2009, après avoir prêté main forte à Mark Harmon le temps d’un épisode de NCIS : Enquêtes spéciales, l’actrice est à l’affiche de l’adaptation de jeux vidéo Tekken sous les traits de Christie Monteiro, une guerrière au tempérament de feu spécialisée dans les arts martiaux.

    De loups-garous à suceurs de sang

    Arborant une nouvelle fois son badge de police dans la série médicale trop vite annulée Three Rivers, mais également dans le téléfilm Ricochet avec John Corbett et Julie Benz, c’est au tour de la production estampillée CW, Beauty and the Beast, de l’accueillir sur son tournage. Kelly se glisse ainsi dans la peau de la charmante Claire Sinclair, un as de la manipulation doublée d’une meurtrière sans pitié qui devient une véritable antagoniste pour Kristin Kreuk. Parallèlement, elle donne la réplique à Joe Manganiello dans la surnaturelle True Blood sous le nom de Rikki Naylor, une louve-garou capable du pire pour sa meute.

     

    En 2015, la jeune femme intègre la distribution de la seconde saison de Legends, programme de la chaîne câblée TNT suivant les enquêtes d’un agent du FBI qui change d’identité à chaque affaire. Overton y campe Nina Brenner, une alliée du héros interprété par Sean Bean. Suite à l’arrêt soudain de la série, l’actrice trouve refuge l’année suivante chez Syfy en décrochant le rôle-titre de sa nouvelle production Van Helsing, où elle s’improvise descendante du chasseur de vampires éponyme devant faire face à un monde post-apocalyptique.

    Les téléspectateurs américains peuvent voir Kelly Overton en pleine action dans Van Helsing dès le 23 septembre sur Syfy.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top