Notez des films
Mon AlloCiné
    Ces fins de séries qui vous ont fait pleurer [SPOILERS]
    Par La Rédaction — 31 août 2018 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après plusieurs saisons passées ensemble, le jour est arrivé où il a bien fallu dire au revoir à nos personnages préférés. Retour sur ces séries dont l'épisode final nous a fait verser une petite larme... ou des torrents entiers. Attention, spoilers.

    Code Quantum
    1. Code Quantum +
    Sam Beckett décide d'aider son ami Al à retrouver sa première femme et à avoir la vie dont il avait toujours rêvé. En contrepartie, Sam sera à jamais perdu dans le temps. La dernière phrase de l'épisode sonne comme un déchirement : "Sam ne rentrera jamais chez lui". L'amitié et le sens du sacrifice triomphent, et les larmes du téléspectateurs coulent et coulent encore...
    Lire la suite
    CODE QUANTUM

    Le dernier épisode de la série prend un ton métaphysique : arrivé dans un bar hors du temps, Sam (Scott Bakula) va se demander si son destin est bien de rentrer chez lui ou s'il doit continuer à sauver des vies et des trajectoires individuelles en continuant de faire des sauts dans le temps. Sam va choisir de réparer le seul destin qu'il n'avait pu arranger : celui de son acolyte de toujours, Al (Dean Stockwell). Sam retourne en 1969, annonce à la femme de Al de l'époque qu'il rentrera vivant du Vietnam. Dès lors, elle ne se remariera pas et Al vivra une vie heureuse avec elle. La conséquence de ce choix de Sam arrive avec la dernière phrase de l'épisode et sonne comme un déchirement : "Sam ne rentrera jamais chez lui". L'amitié et le sens du sacrifice triomphent, et les larmes du téléspectateurs coulent et coulent encore...

    SIX FEET UNDER

    Point final comme on n'en a encore jamais vu, le dernier épisode de Six Feet Under, entièrement écrit et réalisé par le créateur de la série Alan Ball, est de ceux qui vous prennent aux tripes. Après la mort de Nate, chacun fait le deuil de ses démons et se tourne vers l'avenir : Brenda, Ruth, David et Keith, Federico… et bien sûr Claire. Dans les dernières minutes, elle prend la route en direction de New York, pleine d'attentes et d'espoirs sur ce que lui réserve la suite de l'aventure. Au volant de sa voiture, elle lance le morceau de Sia "Breathe Me". Défilent alors des images de la vie de chacun des membres de la famille Fisher et de leur entourage. Et de leur mort. Que celui qui n'a pas pleuré devant "Everyone's Waiting" se manifeste maintenant ou se taise à jamais.

    BREAKING BAD

    Il y a des épisodes finaux qui font pleurer simplement parce qu'ils sont parfaits. Dans celui de Breaking Bad, Walt, en bout de course, réglait ses comptes et mettait à exécution son dernier plan de vengeance, faisait ses adieux à sa famille, à Jesse et au monde. "Felina" était un finale dense, riche en émotions, magistralement écrit, mais surtout, il venait terminer de manière irréprochable une série qui flirtait en dernière saison avec la perfection, et lui permettait d'y toucher. La dernière scène entre Walt et Jesse, le dernier plan sur Walt, mort, alors que tout est fini, sont inoubliables. A l'instant où on les découvrait, on avait conscience de vivre de grands moments de l'histoire de la télévision. 

     

    LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE

    Contraints de quitter leur petite ville dont le terrain s'avère appartenir à un certain Mr Lassiter, propriétaire de chemins de fer, les habitants de Walnut Grove décident de faire sauter leurs maisons et leurs magasins avant de s'en aller. Armés d'un détonateur, les yeux gonflés par le chagrin, tous les personnages de La Petite maison dans la prairie adressent un dernier regard chargé de souvenirs et de tendresse à leurs foyers remplis de dynamite avant de les faire exploser. Si la scène est aussi poignante, c'est parce que tout est vrai. Pour faire d'une pierre deux coups et redonner au terrain son état initial comme il l'avait promis tout en offrant à sa série une conclusion digne de ce nom, Michael Landon a intégré la destruction de tous les bâtiments au scénario de son dernier épisode. Les larmes qui coulent sur les joues des acteurs ne sont donc pas des larmes de comédies, mais bien celles d'une famille obligée de quitter sa maison après 10 ans de vie commune. Comment donc ne pas se sentir également concerné quand on a suivi la série depuis le tout début ? Comment rester de marbre en voyant partir en morceaux toutes ses maisons que l'on connait par coeur ? Comment, devant un tel spectacle, ne pas laisser rouler sur notre visage tous les souvenirs de Walnut Grove ?

    PERSON OF INTEREST

    À première vue, l'émotion n'est pas le premier aspect que l'on associe à Person of Interest, qui se présentait initialement comme une version des Experts mâtinée de Minority Report et d'un zeste d'action, lorsque Jim Caviezel brise des rotules à la chaîne, à mains nues, coups de pieds ou grands renforts de balles. Mais la série de Jonathan Nolan s'est révélée plus complexe que ce que les prémisses laissaient présager, avec une intrigue tortueuse et des personnages consistants. Assez pour que l'on s'inquiète et verse une larme ou deux lorsque certains nous ont quittés, au milieu de la saison 3 ou lors du final. Un vrai au revoir, radical et tendre à la fois, et avec un brin de tristesse. En découvrant son pilote, on n'aurait jamais pu imaginer que le personnage principal, aussi charismatique qu'il paraissait monolithique (au début, encore une fois) réussirait à me faire pleurer. Cinq ans plus tard, les téléspectateurs ont reconnu qu'ils avaient tort.

    BUFFY

    Il n'est jamais facile de dire au revoir à une série qu'on a aimée au plus profond de soi. Quand on a été fan, le dernier épisode de Buffy ne peut ainsi donner lieu qu'à un torrent de larmes. Grande réussite, il est à la fois tragique, magnifique et symbolique. Après une saison difficile où elle n'a cessé d'être poussée dans ses retranchements, critiquée et malmenée, Buffy réussit enfin à vaincre la Force. Au cours de cette mission vraiment suicide, Spike et Anya, deux de nos héros des origines, périssent, pour notre plus grande tristesse. Mais, dans un même mouvement, le final nous offre aussi cette immense et magnifique idée : l'éveil à leur destin de toutes les Tueuses potentielles. Dans la toute dernière scène, Buffy et ses amis assistent à l'effondrement de Sunnydale. Une vision marquante et dévastatrice... à laquelle notre héroïne répond avec un sourire lumineux et plein d'espoir pour l'avenir Désormais, elle n'est plus seule. Inoubliable moment de télévision. J'en pleure à chaque fois. #SNIF.

    DAWSON

    En choisissant de tuer Jen, personnage clé de Dawson dont c'est l'arrivée à Capeside qui ouvrait la série, le créateur Kevin Williamson, parti entre temps mais revenu pour l'occasion, a su boucler la boucle sur une note tragique, qui ne pouvait que bouleverser l'ensemble des personnages et nous téléspectateurs par ricochet. Un peu facile, certes, mais infiniment émouvant, de la vidéo que Jen enregistre pour sa fille aux derniers instants entre Dawson, Joey et Pacey, tout est fait pour nous faire pleurer à chaudes larmes.

    LOST

    Les esprits chagrins diront que c'est la nullité du dernier épisode de Lost qui nous a fait pleurer. Mais à la rédaction d'AlloCiné, nous l'avons majoritairement aimé, éperdument même, et on voit mal comment l'on pourrait rester insensible à ces dernières images réunissant tous ces personnages qui nous ont bouleversés toutes ces années pour leur dernier voyage vers un ailleurs...

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • T0NTON
      Ce n'est pas la première fois que je lis ce genre de commentaires élogieux sur cette série, à coté de laquelle je suis passé, juste parce que le pitch ne m'emballait pas ... cette fois ça en est trop, je m'y mets dès ce soir ! Merci Levia L.
    • T0NTON
      Comment ne pas citer les spécialistes, champions toutes catégories, pour nous faire verser une larme à chaque fin d'épisode, un océan de larmes à chaque season finale et nous laisser inconsolables à la fin de la série ... Les frères Scott ?!Je ne raffole pas de la fin de Lost mais j'ai tellement aimé cette série et j'étais tellement triste de devoir les quitter pour toujours, que j'aurais versé ma larmette quelle que soit la fin.LA série qui m'a rendu serievore ... Dawson, une fin parfaite à une série qui l'est tout autant ... une autre époque.Une série trop mal diffusée en France mais d'une qualité indéniable : Friday Night Light a également une fin magnifique et extrêmement émouvante.La fin de Sons Of Anarchy vaut également son flot de larmes.
    • Daratura
      Et la fin de Médium?
    • Lccf
      Même si elles concluaient une saison plus faible que les précédentes, les dernières minutes de Fringe sont aussi poignantes ( et d'autant plus cruelles - SPOILER - que le scénario nous laisse croire jusqu'à la dernière minute qu'on va échapper aux adieux ).
    • Madolic
      La fin de Buffy n'est pas parfaite ! J'adore cette série mais alors on était habitué à mieux, ne serait-ce que la mort d'Anya qui passe totalement inaperçue ...ça fait trop happy-end là où Buffy a tjr été très doux-amer !J'ai préféré celle de Angel limite, d'un pessimisme absolue !
    • andiran23
      En vrai, ouais, c'était correct, mais même si Scrubs commençait à tourner en rond, j'ai vraiment trouvé qu'elle était très en-dessous des autres saisons, et elle m'a laissé quasiment aucun souvenir. Et certains nouveaux personnages m'ont gonflé. Du coup j'ai un peu tendance à l'ignorer, même si je la considère pas non plus comme un truc horrible
    • Clarice Starling
      LOST ou comment parachever la descente en enfer de la qualité d'une série. Départ canon et scénario de plus en plus tordu, impossible de s'en sortir si ce n'est par une pirouette de niveau 0 de l'imagination. Et là le réveil sonne et tout ça n'était qu'un rêve aurait été aussi peu brillant, cette fin alternative a du discutée avec celle choisie pendant des heures... ^^ La honte de l'histoire des séries TV pour moi.
    • Mirou Rotunno
      Faut arrêter avec la saison 9, elle était pas si mal
    • Xaxaballon
      La fin de la saison 2 de True Detective est tellement triste...
    • nono85000
      la fin de sons of anarchy . snif
    • Ha'Otep
      A la fin de Lost Ben et Hurley vont chercher Walt pour l'emmener sur l'île.Sinon une autre fin controversée que moi j'ai adoré c'est celle de Battlestar Galactica.La fin de Sons of Anarchy m'a fait lacher une larme aussi.Celle qui m'a le plus dégouté par contre c'est la fin de Black Sails alors que j'ai adoré la série mais la fin ca fait pschitt.
    • Thomas C.
      la vrai fin de scrubs est plutot emouvante aussi 😢
    • boss324
      la meilleur fin s'est code quantum car elle est vraiment amère.Je veut un reboot ou une suite enfin quelque chose en rapport avec l'univers de concret.
    • seke
      Très bonne série NY 911
    • andiran23
      J'ai jamais autant pleuré de ma vie que quand j'ai fini Lost pour la deuxième fois il y a deux semaines. Donc clairement, je vais pas vous contredire. J'ai envie de rajouter The leftovers (qui m'a détruit émotionnellement jusqu'à l'absolument incroyable dernière scène), Scrubs (non, la saison 9 n'existe pas, comme la cuillère dans Matrix.) et The office US
    • Dfou s
      La fin de Friday Night Lights
    • Draga A.
      trop triste la fin de LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIEcelle de lost m'a révolté ouais ! (et ne parlons meme pas celle de dexter !)celle de BB est juste épic !celle de SIX FEET UNDER est juste sublime !celle de PERSON OF INTEREST est trop brutal !
    • jean_no
      Mais grave !!!!
    • jean_no
      Les esprits chagrins diront que c'est la nullité du dernier épisode de Lost qui nous a fait pleurer.Je suis un esprit chagrin.
    • Didier T
      moi celle que je rappelles le plus c'est la fin de NEW YORK 911 , 6 rentrées accolée a URGENCES ,la première série a parler du 11 septembre seulement un mois après avec deux épisodes émouvants,et flippants a la fois
    Voir les commentaires
    Back to Top