Mon compte
    Lupin sur Netflix : les différents visages du gentleman cambrioleur
    13 janv. 2021 à 18:00
    Clément Cusseau
    Clément Cusseau
    -Rédacteur
    Après des études en école de cinéma, il intègre la rédaction d’AlloCiné en 2011. Il est actuellement spécialisé dans les contenus streaming et l’actualité des plateformes SVOD.

    Figure populaire du cinéma et de la télévision, le gentleman cambrioleur "Arsène Lupin" a eu de nombreux visages au fil des adaptations, parmi lesquels ceux de John Barrymore ou de Romain Duris !

    Le chef-d’œuvre de Maurice Leblanc attire le cinéma et la télévision depuis les origines de ces médiums. Il faut toutefois attendre les années 1930 et John Barrymore pour voir une adaptation pleinement aboutie. Cette version américaine marque le début d'une aventure commune entre le cinéma, les séries et Maurice Leblanc, qui, décédé en 1941, a vu certaines des adaptations de ses romans. 

    Parmi les incontournables, la version de Jacques Becker (Les Aventures d'Arsène Lupin) se distingue par son élégance, excellemment servie par un Robert Lamoureux tout en souplesse et ironie. Le comédien récidive avec Signé Arsène Lupin, mis en scène par Yves Robert

    Il faut attendre quelques années pour retrouver un Lupin de qualité. Et c'est le duo Jean-Claude Brialy/Jean-Pierre Cassel qui fait des merveilles dans Arsène Lupin contre Arsène Lupin. Rivalisant d'élégance et de souplesse, les deux acteurs composent d'impeccables gentlemen-cambrioleurs.

    C'est à la télévision au début des années 1970 que le héros de Leblanc connaît un nouveau triomphe. Georges Descrières met son timbre grave et son élégance naturelle au service du personnage. Les vingt-six épisodes, diffusés de 1971 à 1974, ravivent la flamme des Français pour Lupin. Ce succès incite les producteurs à s'intéresser à nouveau à gentleman-cambrioleur. 

    Avec un parti pris fort, le Lupin de Jean-Paul Salomé donne un coup de jeune au bel Arsène en choisissant Romain Duris pour incarner le malfaiteur suave et charismatique. L'acteur prend le contrepied de Descrières, l'incarnation de référence de Lupin.

    Romain Duris dans Arsène Lupin (2004)

    SND

    Pour le réalisateur Jean-Paul Salomé, le choix de Romain Duris pour Arsène Lupin s'est imposé dès le début des essais caméra. L'acteur avait cette modernité mêlée de grâce qui correspondait à ce héros jeune et dynamique créé par Maurice Leblanc. Trois mois d'une préparation intensive (escrime, équitation, danse) ont achevé de transformer l'acteur en cambrioleur virevoltant Belle Epoque.

    Robert Lamoureux dans Les Aventures d'Arsène Lupin et Signé Arsène Lupin

    D.R.

    Connu pour ses comédies à succès, Robert Lamoureux campe par deux fois le rôle de Lupin, en 1957 et 1959. Les Aventures d'Arsène Lupin, réalisé par Jacques Becker, se signale par sa perfection formelle et son raffinement. Le second, signé Yves Robert, opte pour un ton plus comique, un registre dans lequel Lamoureux excelle. Les deux films s'attirent les faveurs du public, réussissant respectivement quelque 2,9 millions et 1,6 million de spectateurs en salles.

    John Barrymore dans Arsène Lupin (1932)

    D.R.

    S'il n'est pas, loin s'en faut, la première adaptation de l'œuvre de Maurice Leblanc, Arsène Lupin avec John Barrymore est assurément le premier film d'envergure consacré au gentleman-cambrioleur. Le film, réalisé avant l'application du code Hays (code de censure édicté pour veiller au respect des bonnes mœurs dans les films hollywoodiens), multiplie les plans osés, ajoutant à la transgression du vol la subversion de la morale publique.

    Georges Descrières dans la série Arsène Lupin.

    D.R.

    En 1971, alors sociétaire de la Comédie-Française (il le restera jusqu'en 1982, année où il choisit de prendre sa retraite), Georges Descrières accepte de camper Lupin pour la télévision. La série sera diffusée entre 1971 et 1974 et comptera 26 épisodes. Le comédien met sa diction impeccable et son charme suranné au service de Maurice Leblanc.

    Jean-Claude Brialy dans la série Arsène Lupin joue et perd

    D.R.

    En 1980, Jean-Claude Brialy tient le rôle d'Arsène Lupin le temps d'une mini-série de 6 épisodes. Il s'agit de retrouvailles pour l'acteur, qui s'était glissé 18 ans plus tôt dans le costume du gentleman-cambrioleur pour Arsène Lupin contre Arsène Lupin, qui le voyait affronter un autre Lupin (Jean-Pierre Cassel).

    François Dunoyer dans la série Le Retour d'Arsène Lupin.

    D.R.

    À la fin des années 1980, la télévision française produit Le Retour d'Arsène Lupin, une série en 12 épisodes porté par François Dunoyer. C'est l'une des adaptations les moins connues de Maurice Leblanc, elle n'en demeure pas moins estimable. A noter que la bande originale est composée par Vladimir Cosma.

    En animation japonaise avec les films Kaitō Lupin - 813 no Nazo et Lupin Tai Holmes.

    D.R.

    Le public japonais est iconditionnel du personnage de Lupin, au point d'inciter les productions locales à multiplier les projets de films et séries.

    Omar Sy

    Netflix

    Pas Arsène Lupin à proprement parler, mais Assane Diop, un autre gentleman cambrioleur nourri par les romans de Maurice Leblanc, dans la série Lupin : Dans l'ombre d'Arsène.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Lupin sur Netflix : que pense la presse de la relecture d'Arsène Lupin avec Omar Sy ?
    • Lupin sur Netflix : la fête d'Arsène Lupin à Étretat existe-t-elle vraiment ?
    • Lupin sur Netflix : que vaut la série avec Omar Sy en Arsène Lupin des temps modernes ?
    Commentaires
    • Richard d.
      j'ai dut louper un truc mais il me semble que Omar Sy joue un imitateur? ou j'ai rien suivi?
    • TheTHX
      J'aurais bien vu Jacques Dutronc pour le rôle
    • Xavier N
      Il n'a pas la classe de tous ses prédécesseurs.
    • PoD.
      Robert Lamoreux :)
    • meiyo
      Georges Descrières m'a le plus marqué. RIP.
    Voir les commentaires
    Back to Top