Mon compte
    La Valse des pantins
    note moyenne
    4,0
    2338 notes dont 183 critiques
    répartition des 183 critiques par note
    39 critiques
    94 critiques
    35 critiques
    9 critiques
    4 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La Valse des pantins ?

    183 critiques spectateurs

    Leila T
    Leila T

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 18 critiques

    3,0
    Publiée le 4 mai 2013
    Intelligent, drôle, fin, mais honnêtement peu divertissant et peu grand public. Dommage, car ce thème a besoin de se distiller un peu dans la masse.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Le genre de la comédie dramatique, par le maître Martin Scorsese. Dans ce film, quelque peu vieilli cependant, De Niro est tout bonnement impeccable en boulet irascible, tout comme Jerry Lewis. Une belle comédie, classique du genre.
    Kénan H
    Kénan H

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 90 critiques

    4,5
    Publiée le 17 février 2020
    Robert de Niro nous livre une interprétation magique, et qui sort de ses rôles habituels.

    C'est un film qui ne va pas plaire à tout le monde, car les personnages sont "bêtes", et "déjantés", certain ne vont pas comprendre le sens du film. Personnellement le film m'a énormément plu, l'histoire m'a beaucoup parler, et je me suis identifié au personnage principal.
    Du côté mise en scène, c'est excellent, mais il y quand même 1 - 2 scènes où sa pique les yeux.

    Tout le long, on ne sait jamais si c'est une imagination ou non, et le film parle fais allusion à plusieurs sujets, comme le rêve américain, et la folie, folle des fanatiques.

    En conclusion, c'est un excellent film, qui est absolument à voir, et qui parle d'un sujet sérieux.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 1 mars 2011
    Un des films les moins connus du grand réalisateur de Taxi draiver, qui a le mérite d'être connu.
    Robert De Niro est tout simplement super, Jerry Lewis est tout simplement génial.
    Le film est une comédie sur la célébrité, et De Niro veut devenir présentateur Télé comme Lewis.
    Les plans sont magnifique, c'est du Scorsese. Les dialogue sont super fin. Et comment ne pas rire à cette comédie du maître du cinéma.
    Un grand bravos !!!
    Antoine Renaud
    Antoine Renaud

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 505 critiques

    5,0
    Publiée le 2 août 2008
    Un inoubliable et pur chef-d'oeuvre de Scorsese oublié à tort ou encore sous-estimé par des soi-disant "critiques", car De Niro laisse ici une de ses plus grandes performances d'acteurs à ce jour, sous la direction du Génie Scorsese... Ce film est véritablement fascinant par son histoire qui est terriblement drôle!!! A découvrir d'urgence car vous manquerez quelque chose d'absolument énorme!!!
    A noter: La prestation de "Rupert Pumpkin" au milieu de 2 invités en carton est tout simplement jouissive...
    ETR_M47
    ETR_M47

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 194 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mai 2013
    Une critique très réussie sur le milieu du show-biz. C'est un sujet passionnant mais à ma connaissance , peu de films abordent ce thème. De Niro est exceptionnel comme à son habitude, le plus grand acteur de tous les temps. Il dégage un naturel, un charisme et un charme incroyable. Certes, ce n'est pas le meilleur Scorsese mais il vaut vraiment le coup d'etre vu.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 mars 2013
    Un film qui ne m'attirait pas du tout, le titre m'ayant fait croire qu'il s'agissait d'une comédie alors que c'est tout le contraire. Bien sur, il y a quelques scènes très drôles (la scène du téléphone avec les panneaux et la scène de garde à vue, notamment), et la prestation tout en retenue de Jerry Lewis est hilarante, mais ce King of Comedy est avant tout un drame d'une intelligence rare. Robert Pumpkin est un héros à la fois pathétique et touchant, que de Niro incarne à merveille. Il prouve encore une fois qu'il est capable de tout jouer au cinéma. C'est clairement le film le plus original de Martin Scorsese, c'est peut-être aussi le plus réussi...
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 14 février 2011
    Pas le meilleur Scorsese mais un trés grand film jouant la carte de l'humour mais qui se terminera par la folie .Deniro est incroyable (comme dab)
    Traorcsel
    Traorcsel

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,0
    Publiée le 18 août 2019
    Plusieurs titres de film sautent immédiatement en tête lorsqu'il est question du légendaire duo Scorsese- De Niro : certains évoqueront le classique *Taxi Driver* tandis que d'autres citeront plutôt le non moins notoire *Goodfellas*. Plusieurs pourraient également porter l'attention sur le biopic *Raging Bull* et les plus impatients parleront déjà de l'attendu *The Irishman*. Il est cependant assez rare que *The king of comedy* (étrangement traduit dans la langue de Molière par *La valse des pantins*) surgisse dans ces conversations portant sur ce tandem mythique. On peut légitiment se poser la question : pourquoi ce long-métrage est-il laissé assez systématiquement de côté ? S'agit-il d'une égarement dans la médiocrité de la part du réalisateur new-yorkais ou s'agit-il plutôt d'une de ces oeuvres que le public a injustement boudée et peu à peu oubliée ?

    Le film se propose comme une étude de personnage, en l'occurence celui de Rupert Pupkin, un aspirant comique véritablement obsédé par le célèbre Jerry Langford, un animateur de talk-show harcelé à chaque sortie en rue par des dizaines de fans. Le protagoniste principal est particulièrement bien écrit, dans le sens que ses actions provoquent tantôt l'antipathie, la gêne ou encore la pitié chez le spectateur. Rupert est clairement un outsider, se situant dans le prolongement du dérangé Travis Bickle, avec qui il partage une certaine solitude, une ignorance des conventions sociétales ainsi qu'un détachement évident de la réalité l'entourant. Le collectionneur d'autographes parvient ainsi à plusieurs reprises à mettre mal à l'aise tant les personnages présents à l'écran que le spectateur, par ses réactions totalement inappropriées ou sa persistance exagérée à vouloir atteindre son but trop rapidement. Il sera d'ailleurs, assez logiquement, souvent rejeté par son environnement immédiat : un autre point commun avec le protagoniste de *Taxi Driver*.

    Mais, pour autant, Rupert ne nous est pas tellement étranger. Il n'est qu'une exagération d'un phénomène déjà existant, à savoir les nombreux fans et les chasseurs d'autographes suivant les célébrités du moment (comme démontré d'ailleurs par la scène d'ouverture du film). Même dans son excès, Pupkin n'est pas seul, ayant trouvé une amie/alliée en la personne de Masha, elle aussi obsédée par Langford mais à un niveau plutôt physique. Il nous est également assez aisé de comprendre les sentiments et l'objectif ultime du protagoniste principal. Qui en effet n'a pas déjà eu quelques songes éveillés de célébrité et de reconnaissance, à un niveau évidemment moins élevé et malsain que Rupert ? Le film montre également clairement que son "héros" n'est qu'un individu perdu dans la masse, un rêveur lambda pour lequel ses congénères montrent au mieux de l'indifférence (ce qui est souligné par le fait que son nom est constamment lapidé) au pire du mépris ou de la moquerie. Son désir de s'affranchir de cette image explique son but d'accéder à la célébrité en brûlant toutes les étapes, spoiler: ce dont il est lui-même conscient comme le prouve une des dernières phrases du long-métrage : "*Better be a king for a night than a schmuck for a lifetime*"
    . Finalement,son usage très limité de la violence et son constant enthousiasme rendent le personnage par moment presque sympathiques, là où on pouvait se détourner bien plus vite de Travis Bickle.

    Tout aussi bien écrit qu'il soit, un personnage ne sait complètement exister sans l'apport d'un acteur. Et Rupert Pupkin a justement la chance d'avoir comme interprète le magistral Robert De Niro. Ce dernier, qui avait déjà fait ses preuves à cette époque et commençait à s'instaurer comme un des piliers du cinéma américain, nous livre ici une de ses meilleures, voire même d'un certain point de vue, LA meilleure prestation de sa carrière (oui, oui, vous avez bien lu !). Il disparaît complètement derrière ce personnage, tout en rendant excellemment bien son mélange de solitude et d'espoir désespéré de lendemains glorieux à l'écran. Aux critiques qui soulignent les similitudes entre les différents personnages de De Niro, je conseille vivement de regarder cette performance.

    Au-delà d'une plongée dans la psyché de son personnage, le film propose également un regard acerbe sur la célébrité, portant aussi bien sur l'envie et la jalousie maladive qu'elle entraîne sur les individus ne l'ayant pas connue que sur le sentiment d'insatisfaction ressenti par les quelques chanceux parvenus au sommet. Ceci est particulièrement bien illustré par le passage où Langford se retrouve seul et isolé chez lui ainsi que par le magnifique monologue délivré par Jerry Lewis. spoiler: Mon seul regret au niveau scénaristique est que le film se conclut par un "happy end" pour le personnage de Rupert Pupkin, qui ne semble pas coller avec le ton du long métrage et qui ne montre pas le revers de la gloire (même si il est vrai que cette fin peut être interprétée d'une différente manière, au vu de la frontière fine entre réalité et fantasme sur laquelle se tient le protagoniste)
    .


    Le tout est également porté par le talent avéré de Scorsese en tant que réalisateur. Son apport est le dernier élément permettant de construire entièrement le personnage de Rupert. Il alterne les plans démontrant son détachement presque complet de la réalité (les scènes de fantasme éveillé sont ainsi plus dérangeantes par l'insertion d'un De Niro parlant seul entre chaque ligne de dialogue de Jerry) ou encore sa solitude (ces deux facettes sont très bien illustrées par mon plan préféré du film, à savoir le passage où Rupert s'imagine déblatérer son monologue dans un long couloir blanc au bout duquel se trouve une évidente image de public en carton, ce qui montre également que le personnage est encore loin de son objectif à ce moment du film). Il parvient donc à nous délivrer un film d'une ambiance particulière et unique, ne tombant jamais véritablement dans les codes d'un drame ou d'un thriller psychologique (il cadre cependant, pour le temps séquence très drôle d'un échange téléphonique, avec les standards d'une comédie pure).

    En conclusion, et pour répondre à ma question d'introduction, on peut à l'évidence ranger cette oeuvre dans la catégorie des films injustement oubliés. Nous proposant une étude de personnage en béton, grâce au script, à la performance de De Niro et à la réalisation de Scorsese, ce long-métrage mériterait d'être mentionné plus régulièrement dans les discussions liées à la filmographie du fameux réalisateur. Espérons qu'il soit bientôt réhabilité dans le panthéon de ses oeuvres majeures (peut-être grâce à l'influence qu'en a visiblement tirée le futur film *Joker*), mettant fin à la triste ironie que le film de Martin explorant les affres de la célébrité fasse paradoxalement partie de ses long-métrages les moins célébrés.
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 4 janvier 2014
    Un des meilleurs films de Scorcese. Une interprétation tout en sensibilité de Robert de Niro. Et un excellent premier rôle dramatique du grand Jerry Lewis. L'histoire du paumé qui rêve de devenir célèbre en harcelant son idole est touchante. A voir absolument.
    tyrionFL
    tyrionFL

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 299 critiques

    4,5
    Publiée le 4 décembre 2019
    The King Of Comedy est une excellente surprise assez méconnue dont Joker a rendu un bel hommage.
    Pupkin est un personnage dur à cerner mais diablement bien écrit qui paraît toujours s'exprimer sur le ton humoristique et qui possède une forme de psychose assez étonnante.
    Le film est bien écrit du tout au tout et aborde un thème assez subversif pour l'époque, l’hystérie de fan ce qui est cocasse lorsque aujourd'hui on voit la prolifération de tous pleins de petites stars sur Internet.
    Le film est assez drôle et satirique et est très bien construit en 2 parties bien distinctes.
    En voyant ce film je comprends l'admiration de Joker pour ce film dont la fin a été refaite en version plus dark.
    En tout cas je préfère la fin de celui-ci, bien plus satisfaisante.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 14 août 2012
    Peut-être la meilleure performance de Bobby dans un des meilleurs films de Scorcese.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 décembre 2007
    un trés bon de niro-scorsese. un des moins connu je pense pourtant trés drole . vraiment un bon film
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 29 janvier 2011
    Le tamdem De Niro/Scorsese toujours aussi bon dans cette comédie noire. De Niro est époustouflant dans ce rôle de raté près à tout pour son avoir son quart d'heure de gloire, à la fois drôle & inquiétant par son instabilité. Jerry Lewis est également excellent.
    tucoilbrutto
    tucoilbrutto

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 336 critiques

    5,0
    Publiée le 2 février 2010
    génialissime De Niro!! The KING!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top